!!! décembre 2017 × l'enquête stagne, de nombreuses battues sont organisées. le "monstre" rode. (+)

août 2017 × des cas d'assassinat créent une vague de panique dans l'archipel. (+)

mai 2017 × début de la vague d'agressivité des pokémons sauvages.


vous pouvez proposer des missions et des ordres auprès des fossiles, vous serez récompensés de 100₽ ou 5pts EXP.
daylight
www
mp
dr.feelgood
www
mp
vous ?
www
mp


×


Il paraît qu'il faut s'habituer aux printemps sans hirondelles | Ellie

 :: Noc'Nihili :: Île Ava :: héréroc :: élevage pokémon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 19 Déc - 20:26


Tes yeux se perdent dans les courbes montagneuses que la lumière du soleil naissant trace doucement à l’horizon. Tu distingues le toit des chalets d’Heskimo, le dôme brillant au sommet du temple, et quelque chose au fond de ton ventre se tord. Ça te fait toujours bizarre, de revenir ici. Ça te laisse un goût doux-amer sur la langue, le cœur suspendu au bord de tes lèvres blêmes. Heskimo, le temple... Il y a tant de souvenirs d'enfance que tu chéris, là-bas. Et tant d’autres qui transpercent encore ta peau comme une lame. Tu le sais pourtant, depuis le temps. Tu peux quitter AVA si tu te débrouilles bien, mais AVA ne te quitte jamais vraiment.

Tu prends une inspiration, laisse l’air froid du matin venir ronger l'intérieur de tes poumons. Il est déjà plus de sept heures. Tu devrais être entré dans le pension depuis au moins une heure, si tu n’avais pas menti à ta hiérarchie. Tant pis. Tant mieux pour Ellie. T’es plutôt content d’avoir l’occasion de la revoir ; même si elle n’en dira probablement pas autant, vu le contexte.
Tu jettes un coup d’œil au ranger qui se tient à côté de toi. Il te regarde en silence, un sourire mystérieux étirant ses lèvres. Alors, tu finis enfin par toquer, trois coups violents frappés sur le bois. Tu vas probablement la réveiller. C’est le but, en fait ; ça t’emmerderait de devoir défoncer la porte juste parce que tu n’as pas réussi à la tirer du lit.
La porte finit par s’ouvrir sur la jeune femme, et tu te redresses légèrement, soucieux d'avoir l'air crédible dans ton job. Histoire de compenser un peu l'état dans lequel elle t'avait trouvé la première fois que tu avais toqué à cette porte, aussi. Une chose n'a pas changé, en tout cas : tu débarques toujours à des horaires de merde. « Ellie Watchburry, nous sommes dans l’obligation de procéder à une perquisition de votre pension. » Tu laisseras tomber le ton formel plus tard, mais tu préfères éviter de montrer que tu la connais tant que tu n'es pas sûr qu'elle est bien seule. Ton regard se fixe dans ses grands yeux bleus, et tu reprends plus doucement. « La personne qui a logé ici ce week-end est soupçonnée d’avoir un lien avec la vague de meurtres de ces derniers mois. »

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
— Arrivée : 11/12/2017
— Posts : 43
— Ft : Boyd Holbrook
— Crédits : vorpaline
— Age : 32 ans
— Occupation : Ranger
— Couleur : #339999
— Pokedollars : 725.
— Points EXP : 19.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Déc - 21:38
il paraît qu'il faut s'habituer aux printemps sans hirondelles
reed & ellie

La soirée avait été … compliquée. Au moment ou tu avais pris la décision d’enfin rejoindre ton lit, après une soirée plutôt tranquille à ne rien faire, pour une fois, tu t’étais rendu compte de l’absence de ce tout petit Rattata sombre que l’on t’avais confié dans la journée. La pauvre bête, trop habituée au climat d’Alola, très chaud, avait un peu de mal à supporter le froid. Bien entendu, tu l’avais placé à l’intérieur, bien au chaud, en prenant soin de lui installer un petit coussin moelleux, et une couverture bien chaude, mais tes efforts n’avaient pas suffit. Lorsque tu étais allée jeter un oeil .. Le Rattata n’était plus là. Tu avais alors fouiller toute la pension, en vain. Du coup, trop inquiète, tu avais pris ton courage à deux mains pour sortir de la maison, et chercher dehors, dans le froid. Il t’avais fallu deux bonnes heures pour mettre la main dessus … Il était en réalité dans ton jardin, frigorifié, tremblant dans un petit coin près des plantes. Evidemment, il avait alors fallu que tu le rentres, que tu l’apaises, et tu avais attendu qu’il s’endorme enfin avant d’aller à tout tour te reposer. Tant pis, tu dormirais un peu plus tard le lendemain, ce n’était pas si grave.

Mais comme d’habitude, avec toi, rien ne semblait vouloir se passer comme prévu. Très tôt, le matin, alors tu étais encore tranquillement enroulée dans ta couette bien chaude, tu avais été réveillée par des coups relativement distincts, voir violents dans ta porte d’entrée, puis par les aboiements agacés de ton Caninos. Tu avais eu un mal fou à te tirer du lit, puis à enfiler une robe de chambre - que tu avais d’ailleurs mise à l’envers, sans t’en rendre compte - et encore plus à descendre l’escalier pour finalement atteindre la porte. Lorsqu’enfin, tu avais ouvert, le soleil, pourtant encore discret, était venu agresser tes yeux … Et il n’était pas seul. Une voix familière résonna aussitôt à tes oreilles. “Ellie Watchburry, nous sommes dans l’obligation de procéder à une perquisition de votre pension.” Tu clignes des yeux, t’habituant peu à peu à la lumière, pour finalement discerner la personne qui se tenait debout dans l’encadrement de la porte. “La personne qui a logé ici ce week-end est soupçonnée d’avoir un lien avec la vague de meurtres de ces derniers mois.” Bon, alors. Résumons. Non seulement, il venait de te réveiller bien trop tôt en frappant dans ta porte un peu trop fort à ton goût, mais en plus de ça, il s’adressait à toi comme si tu étais une criminelle, sans même te dire bonjour par dessus la marché. Tu jettes un oeil derrière lui, il est accompagné d’un homme, un autre Ranger sans doute … Tu soupires. Lourdement. Et puis tu ouvres un peu plus grand ta porte. “Bah je t’en prie, c’est si gentiment demandé.” Il avait réussi à te mettre de mauvaise humeur dès le matin. Un véritable exploit, quand on te connaissais un peu.

Tu t’éloignes un peu, pour les laisser entrer tous les deux, t’asseyant alors à ta place, derrière le comptoir de la pension, pour fouiller dans ton registre. Il va te le demander. Tu le sais, alors autant faire au plus vite. “Y’en a eu qu’un ce week-end, c’est pas compliqué. Il est resté deux jours, il est reparti lundi matin très tôt, et il a payé cash.” Et tu viens littéralement balancer le dit registre sous son nez pour qu’il vérifie lui-même ce que tu lui racontes. Tu croises les bras contre ta poitrine pendant ce temps là, et puis finalement, tu ouvres de nouveau la bouche pour t’adresser à son équipier. “Première porte en montant l’escalier, si voulez voir sa chambre.” Tu ponctues ta remarque d’un large sourire, tandis qu’il monte l’escalier rapidement. “Au fait Reed ... bonjour, hein."
Made by Neon Demon


she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. ©️ by anaëlle.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 30/11/2017
— Posts : 71
— Ft : Jessica de Gouw.
— Crédits : fassylover (ava) + tumblr. (gif)
— Age : vingt sept ans.
— Occupation : propriétaire et gérante de la pension d'héréroc, fruit d'un héritage que tu auras finalement ... voler.
— Fiches : STAY HIGH. & LIBERTY.
— Journal : FIGHTING.
— Trésorerie : MONEY.
— Couleur : SALMON ♔ #FA8072
— Thèmes : uc.
— Pokedollars : 1100.
— Points EXP : 11.
— Rps en cours : sullivan.
— Multicomptes : f. nageoire.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ad vitam aeternam :: Noc'Nihili :: Île Ava :: héréroc :: élevage pokémon-