!!! décembre 2017 × l'enquête stagne, de nombreuses battues sont organisées. le "monstre" rode. (+)

août 2017 × des cas d'assassinat créent une vague de panique dans l'archipel. (+)

mai 2017 × début de la vague d'agressivité des pokémons sauvages.


vous pouvez proposer des missions et des ordres auprès des fossiles, vous serez récompensés de 100₽ ou 5pts EXP.
daylight
www
mp
dr.feelgood
www
mp
vous ?
www
mp


×


i still don't know how i even survive ☀ louka

 :: premiers pas :: Registres :: Fiches archivées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 1 Mai - 0:00
astrantia
louka
26 ans
07 juin
colon
embargo
mercenaire
ténèbres / fée
ft. kiko mizuhara

Que pensez vous d'Ava ? (la gonzesse d'Arceus) × rien. je l’ai jamais vue, même pas sûr qu’elle existe en vrai. quelqu’un a des preuves de ça ?

Que pensez vous de l'AVA (l'ad vitam aeternam) × j’en sais rien. ils font de mal à personne je suppose, ils sont juste sur leur île à faire des prières et empêcher tout le monde de passer. ils sont un peu chiants, sans plus quoi.

Que pensez vous d'In Fine ? × qu’on me foute la paix avec ça. j’suis pas d’ici, j’veux pas prendre parti dans un truc qui implique de poignarder des gamines innocentes. pas mon trip, désolée.

Que pensez vous de CT06 ? × hm, j’les sens pas. genre tu vois quand tu connais pas une personne mais rien qu’à sa gueule tu sais que tu peux déjà pas le saquer ? bah moi c’est ce que je ressens avec toxic. ils puent l’immoralité, et genre pas la bonne immoralité.

Que pensez vous de la recrudescence de l'agressivité des pokémons ? × c’est chiant pour le taff. on s’y fait. un peu de challenge, ça passe les nerfs.

Vous êtes vous déjà fait agressé par un pokémon sauvage ? Si oui, racontez nous. × alors en fait oui. souvent. tous les jours. ce serait long à raconter, en plus, j’ai la flemme et autre chose à foutre. va te rincer l’oeil ailleurs, sérieux.
thème(s) ×
paramore ♡ hard times
eden ♡ drugs
echos ♡ leave your lover

caractère ×la nana qu’on baise mais qu’on présente pas à ses parents” c’est comme ça qu’on décrit louka quand on la connait un peu. c’est triste, peut-être même un peu cruel, mais au fond c’est surtout vrai. louka c’est une tête à claque, une meuf chelou qui fait des trucs de meuf chelou. elle est vulgaire, elle est impulsive, elle tient pas en place, elle réfléchit pas tout le temps, elle est solitaire. un joli coup d’un soir, mais faut pas qu’elle s’accroche parce que putain ça fait peur. ouais, louka elle s’accroche facilement, et généralement ça fait mal, c’est jamais réciproque. “désolé(e) je pense qu’on est pas sur la même longueur d’ondes” elle compte plus les fois où on lui a dit un truc pareil. parfois elle a envie de gueuler sa rage au monde, souvent elle le fait. parfois elle a juste envie de pleurer dans un coin obscur, elle le fait aussi. c’est le genre de demoiselle qui n’a aucune inhibition, qui ne se rend pas compte quand il faut dire un truc ou plutôt s’abstenir, faut la pardonner, elle a pas eu une très bonne éducation. “reste loin de moi stp” on préfère l’éviter, ce qui l’a poussée à se renfermer sur elle-même à force. le pire, c’est qu’elle est pas dépressive hein, loin de là. ok, elle est blasée par les gens, ok elle parait un peu brute, mais elle adore rire, elle adore l’humour, elle en a beaucoup, même s’il est très mauvais. “tu fais juste ça pour le fric en fait.” louka elle a pas vraiment de sens moral, elle sait pas trop ce qui est bien, ce qui est mal. capturer des pokémons, les revendre au plus offrant, pour elle c’est acceptable, mais pas pour tout le monde. et si on la juge en paria. vous savez quoi ? elle se branle royalement de l’avis des autres. surtout du votre.
espèce × rocabot ♀
surnom × lamia
niveau × 5
nature × sérieuse
attaques × charge, groz'yeux, jet de sable.
caractère ×
lamia est un très bon pokémon, le genre de pokémon sur lequel on peut compter en toutes circonstances. néanmoins, elle est très souvent amenée à lancer des regards désespérés aux gens qui entourent louka, lorsque cette dernière se met à raconter toutes sortes d'histoires ou à péter un câble. elle est néanmoins double, et devient beaucoup plus agressive la nuit, sans que louka ne sache vraiment pourquoi.


tu as peur. je peux la sentir, ta peur, je peux la sentir serrer ton coeur et le retourner, je peux sentir le poison dans tes veines, ce doute, cette ignominie. pauvre petite louka. pauvres petites filles perdues au milieu des ténèbres.

⁎⁎⁎

ton premier souvenir, il remonte à tes neuf ans. ton premier souvenir c’est elle, amélia. ton premier souvenir, c’est les ruines. tu ne te souviens ni de comment vous êtes arrivées là, ni de qui elle est, ni même de qui tu es. mais vous êtes là. simplement. elle et toi. ton prénom et le sien sont solidement ancrés dans vos coeurs, comme seule balise, votre seul phare. alors, tu cries. tu cries comme si c’était ton premier cri, ton premier souffle, tu appelles à l’aide et elle te mime, elle fait de même. sans doute parce qu’il n’y a rien d’autre à faire.

TOUTE VIE RENCONTRE
UNE AUTRE VIE POUR RENAÎTRE
ET REVIVRE

nani et papi vous ont recueillies. deux enfants errantes, trouvées dans les ruines bonville. deux enfants sans passé, deux enfants sans identités. le vieux couple de la pension a cherché, a écumé toutes les archives de toutes les régions, pour trouver vos familles. mais rien. aucune trace de vous nulle part. c’était comme si vous n’existiez pas. c’était comme si vous n’étiez personne. les théories commencèrent à pleuvoir comme il pleuvait sur verchamps. vous étiez des fantômes. vous étiez des descendantes des anciens qui avaient construit les ruines. vous étiez des pokémons, devenus humains. vous étiez des enfants du futur. vous étiez des extraterrestres. et plus encore. vous n’étiez pas comme eux. vous étiez différentes. oh, bien sûr nani et papi cherchèrent tant bien que mal à vous protéger, ils cherchèrent tant bien que mal à vous faire entrer dans la norme… jusqu’à finalement vous adopter. vous n’étiez personne, mais vous aviez une famille, vous étiez une famille.

amélia et toi, vous aviez toujours été proches. depuis l’instant où vos yeux s’étaient trouvés. comme destinées à rester l’une auprès de l’autre, comme si ce monde ne signifiait rien sans l’autre. amélia aidait à la pension, tant bien que mal. elle avait besoin de sentir que sa place dans le monde était justifiée, utile. toi tu n’étais pas ainsi, louka. toi, tu étais de ceux qui s’aventurent partout, qui fouillent, qui cherchent la vérité. oh, tu voulais savoir, mais tu avais peur. peur à l’idée que savoir la vérité puisse réveiller de vieux cauchemars. des cauchemars, tu en faisais toutes les nuits, des ombres, des ténèbres d’engloutissaient. et tu n’en ressortais que guidée par deux orbes bleus brillants.

lorsque tu avais finalement atteint l’âge de raison, tu avais rempli ta valise, et tu étais partie. bien sûr, amélia t’en avais voulu et elle t’en voulais encore. tu l’abandonnais ici. toi, tu avais besoin de vivre ta vie, de découvrir le monde. tu lui fis la promesse de toujours lui envoyer des lettres, des photographies des endroits que tu découvrirais. et tu l’avais embrassée. tu l’avais embrassée sans savoir pourquoi, mais tu l’avais fait. puis tu étais partie, comme ça. vous n’en aviez jamais reparlé. vous n’aviez jamais osé.

tu avais d’abord exploré sinnoh, tu avais laissé tes pas te guider ça et là, tu avais monté une équipe, tu t’étais retrouvée embarquée dans les pires histoires, rejoint un groupe d’illuminés menés par un chef tout aussi dingue. et puis tu avais pris la fuite, quand tout s’était trop accéléré. appeler des légendaires, refaire le monde ? très peu pour toi. toi, tu t’étais tirée à fiore, pour devenir ranger, essayer d’aider un peu ce monde, à faire le bien. mais ça non plus, c’était pas ton truc. t’étais pas de ceux qui aident, t’étais pas de ceux qu’on remercie, les larmes aux yeux d’avoir sauvé un miaouss coincé dans un arbre. t’étais pas de ceux qui sauvent le monde. clairement. finalement, t’avais atterri à doublonville et après une nuit trop arrosé au casino, tu t’étais à nouveau retrouvée emmerdée par des ploucs qui te voulaient du fric, ou des trucs. t’avais dû bosser pour eux, quelques semaines. bien sûr, dès que t’en avais eu l’occasion, tu t’étais tirée à nouveau, du premier bateau en direction de n’importe où. n’importe où et ce fut alola. une région ensoleillée où il faisait bon vivre. définitivement, t’étais bien là-bas. t’avais même trouvé un job plutôt bien payé, auprès d’un groupe de bienfaiteurs qui voulaient sauver les pokémons. aether, qu’ils s’appelaient. oh, amélia respirait la fierté dans ses lettres. et puis, du jour au lendemain, des énormes trous béants s’étaient ouvert dans le ciel et des créatures bizarres avaient débarqué. en plus les gens se comportaient vraiment étrangement. t’avais préféré fuir, encore une fois. une dernière fois. et cette fois t’avais demandé à ce qu’on t’emmène au plus loin, au plus sauvage, au plus sécurisé.

tu le savais, noc’nihili c’était ta dernière chance. tu le savais, y en aurait pas d’autre. t’avais plus envie de fuir, t’avais juste envie de trouver ton coin à toi. en vérité, une fois que t’eus mis pied à terre, tu su que c’était le bon endroit. ici, nul part ailleurs. et puis, tu mis tellement de temps à t’imprégner de l’endroit, de ses côtes sauvages et de ses coutumes que tu n’écrivais plus à amélia. ta vie avait changé. ta vie était loin de la petite fille sans passé. ici, tu t’en étais inventé mille, suivant les personnes, les histoires à raconter.

NOWHERE TO RUN
THERE’S NOWHERE TO HIDE
THIS IS MADNESS
MADNESS
MADNESS

ici tu étais une fille de hors la loi, de grand bandit. ici tu étais une promise d’une prince de kalos. ici, tu étais mi-pokémon, mi-humaine. ici, tu étais une gamine orpheline, abandonnée par des parents. ici, tu étais un témoin protégé, après le meurtre de ta famille. ici, tu étais une coupable, une innocente. une victime, un bourreau. ici tu avais mille facettes mais jamais personne ne saurait la vérité.

I’VE SEEN THAT LOOK IN YOU EYES
IT MAKES ME GO BLIND
CUT ME DEEP, THE SECRETS AND LIES
STORM IN THE QUIET

la vérité résidait quelque part, caché dans les tréfonds de ta mémoire et de celle d’amélia. elle, peut-être qu’elle se souvenait. amélia, oui, que tu avais oublié durant des mois. amélia qui t’avait envoyé un colis, un simple présent, de l’autre bout du monde. et du carton, tu avais découvert un oeuf. et de l’oeuf, un pokémon était sorti. une petite rocabot. dès l’instant où tes yeux avaient croisé les siens, ces perles azur et brillantes, ton coeur s’était retrouvé bouleversé. tu l’aimais. tu l’aimais réellement. tu l’aimais comme tu aimais amélia, sans conditions ni limites. et tu l’appelais lamia.
pseudo × astrae
âge × 23 ans
découverte du forum × muh
multicompte × noppity nope
pokémon fétiche × gardevoir je suppose
génération favorite × 4e, définitivement
plat préféré × la raclette
mot de la fin × i wanna be the very best like no one ever waaas

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Mai - 11:41
Starter en approche

Azur


Grenousse lvl.5
modeste | sexe au choix.

 

Statistiques :
 
Attaques :
 
Nirondelle lvl.5
lâche | sexe au choix.

 

Statistiques :
 
Attaques :
 
Rocabot lvl.5
sérieux | sexe au choix.

 

Statistiques :
 
Attaques :
 


C'est à toi de choisir !
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 4 Mai - 19:43
Félicitation !

Tu as réussi


Une bonne chose de faite ! La rédaction de ta fiche est derrière toi, nous avons en effet décidé de te valider. Voici un petit commentaire sur ce que j'en ai pensé :
Vie mouvementée. C'le cas de le dire. o.o TG. TR. Aether. Wow. Rappel moi de tenir Ethan à bonne distance. *toussote*

Liens utiles


À présent que tu es validé, tu as toute une ribambelle de choses à faire, voici une liste des choses les plus urgentes, afin que tu puisses facilement y penser.

Ton profil la toute première chose, ton profil se doit d'être rempli et à jour si ce n'est pas déjà fait.
Recensement un endroit tout prêt pour recenser tous les sujets importants, ici
Trésorerie pour savoir combien tu as dans tes poches, ici
Journal de bord afin d'être toujours bien au point sur tes pokémons et ton inventaire, ici.
Fiche de lien ce serait dommage de faire l'aventure seul, ici.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ad vitam aeternam :: premiers pas :: Registres :: Fiches archivées-