!!! rp libre d'hazel morgan (×)

août 2017 × des cas d'assassinat créent une vague de panique dans l'archipel. (+)

mai 2017 × début de la vague d'agressivité des pokémons sauvages.


vous pouvez proposer des missions et des ordres auprès des fossiles, vous serez récompensés de 100₽ ou 5pts EXP.
astrae
www
mp
Code par MV/Shoki - Never Utopia

× 01.09 // recensement jusqu'au 08.09 ×

Sam 3 Juin - 16:18
ft. rylee.

« Tu m'refileras pas tes trucs, Mac. » Tu fronces les sourcils en relevant la tête pour fixer le vieux barbu. Oh, il n'est pas bien méchant, c'est juste un bel arnaqueur capable de vendre un vieux coquillage au moins cinq cent pokédollars, si ce n'est plus. Tout dépend de son baratin, en réalité. Et de son pigeon. Il sait y faire avec les touristes, par exemple. Mais toi, tu le connais. Et tu le connais trop bien. Tu ne te fais pas avoir, surtout que lui offre bien gracieusement, ou alors pour quelques pièces seulement la moitié de son bric à brac. Cependant, voilà qu'un étrange sourire apparaît sur son visage. Comme s'il avait un truc derrière la tête, encore. Ou comme s'il avait trouver le moyen de te faire cracher quelques billets. « J'ai quand même un truc pour toi. » Tu soupires. Tu en doutes fortement. Tu n'as besoin de rien. « Des infos. » … Ah. Mais voilà qu'il t'intrigue. Des infos. Des infos sur quoi … c'est toujours utile les infos, pour un chasseur comme toi. « Y'a quelqu'un qui te cherche. » Ah. Cette fois, il a capter toute ton attention, mais tu ne lui montres pas. Au contraire, tu fais mine de te détendre. De n'en avoir rien à faire. D'en avoir l'habitude. Alors il en rajoute, comme on essaierait d'attirer un Rattata en semant quelques baies. « Une nana. » Ouais bon là, il te perd. Une nana … y'en a pas cent cinquante susceptible de te chercher. Et t'as envie d'en voir aucune alors bon. D'ailleurs, c'est sans doute Louka. Ou alors, t'en sais rien. C'est juste la première à laquelle tu penses, parce que c'est toujours la première à te chercher des poux. « Laisse tomber, c'est sûrement Louka et j'm'en fou. » Il ricane, cette fois. « C'est pas la brunette. » Ah. Bah … bah t'en sais rien. Pis tu t'en fou. Tu fuis tes congénères humains en général, c'est pas pour te précipiter sur ceux qui te cherchent. D'ailleurs, Mac semble avoir flairer ton manque d’intérêt. Il se remet à semer, histoire d'éviter de te perdre. « Même qu'elle se balade avec, non pas une photo de toi, nan. Un dessin de ta face, mec. Un dessin. » Un dessin, un dessin. Quand est-ce que quelqu'un à pu avoir le loisir de te dessiner avec assez de précision pour s'en servir pour te trouver ? Peu importe. « Je m'en fou. Dis que tu me connais pas. » Tu lui fais un signe de main, et tu finis par t'éloigner tandis qu'il proteste parce que tu l'as même pas payer pour les infos. Manquerait plus que ça, tiens. Mais n'empêche que ça te travail. Tu cogites. Tu te poses des questions … on te cherche, et au final ; ça te stresse.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Juin - 22:49
Depuis que j'ai fini mon portrait de cet homme, je passe une bonne partie de mon temps libre à demander aux gens que je croise s'ils le reconnaissent. Bien souvent, les gens me répondent négativement, parfois, des personnes le reconnaissent mais sont dans l'incapacité de me donner son nom où l'endroit où il vit. Malgré tout, je garde espoir de le retrouver un jour.
Ayant écumé Créhelf, je me décide à me rendre sur l'île de Crefollet, peut-être que j'aurais plus de chance.

 « Excusez-moi, est-ce que vous auriez déjà vu cet homme ? » Je montre le portrait que j'ai dessiné de l'homme que j'ai soigné pendant deux jours mais chaque personne que je croise me répond par la négative. « Merci quand même. Bonne journée. » Je soupire et regarde l'heure qu'il est. Cela fait maintenant plus de 4h que j'écume la ville de Port Lockhlass.
J'ai encore un peu de temps avant que le bateau pour Créhelf ne quitte le port de Port Lockhlass mais je préfère quand même retourner vers l’embarcadère. Cela fait maintenant quelques jours que je suis activement à la recherche de  cet homme mystérieux. J'ai surtout envie de savoir s'il va bien et pourquoi il s'est enfuis comme un voleur mais j'ai l'impression que je vais avoir du mal à lui mettre la main dessus.
Je continue de montrer mon dessin aux passants mais aucun ne semble le connaître alors je finis par le ranger dans mon sac et je vais m'acheter un petit quelque chose à manger pendant la traversée. Mes achats effectués, je reprends la direction du port, perdue dans mes pensées. Je marche sans regarder où je vais et je finis par percuter quelqu'un. « Je suis désolée, je ne regardais pas où j'al... » Je lève les yeux vers l'homme que j'ai bousculé quand mon cœur a un raté. « Vous ?!! » Sans que je m'en rende compte, un sourire se dessine sur mon visage.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Juin - 23:31
ft. rylee.

« Azel, recommence pas à t'éloigner. » La dernière fois, tu l'avais carrément perdue. Alors, tu préférais éviter de revivre le même genre de mésaventure. C'est pour ça que tu n'aimes pas les villes, en général. Trop de monde. Trop d'agitation. Et puis ici, trop de touristes. Ah, les touristes. Tu avais ces choses là en horreur, tout simplement. Ils étaient là pour afficher leur argent. Limite si ça dépassait pas de leur poche, y'avait qu'à se pencher et tirer. Ils ne pensaient qu'à eux. Leur bien être. Rien a faire des autres. Et vas y que ça courait dans tous les sens, et que ça hurlait et que ça te bousculait sans même chercher à s'excuser. Il n'y avait qu'a voir la rue Barpau. Impossible de circuler sans toucher quelqu'un. Toujours bondée. Et bien sûr, c'était dans ce coin là que se trouvaient la majorité des commerces, et ça t'obligeais à y mettre les pieds de temps à autre, à ton plus grand malheur. Tu soupires. Tu envoies même un coup de pied dans un caillou qui traîne, l'envoyant à la flotte. Maintenant, t'es sur les nerfs. La faute à Mac et ses histoires de femme qui te cherche ça. Breh. Peu importe après tout. Tu t'en foutais, non ? Les autres, c'était la dernière de tes préoccupations. Elle finirait bien par se lasser, de toute façon. Surtout que tu n'étais pas spécialement facile à trouver. Tu fréquentais personne, et tu ne vivais pas en ville. « On prend à manger et on rentre. On a du boulot demain. » Ouais, t'as enfin un contrat qui en vaut le coup. Un truc pas spécialement facile, mais un truc sympa, alors fallait que tu sois d'attaque. Tes deux Pokémon aussi d'ailleurs. Tout ce que tu voulais là, maintenant, c'est rentrer, manger et t'étaler dans les coussins. Pourquoi pas une bonne douche aussi, tiens. Ce serait pas mal. Ouais, sauf que ce genre de programme n'est visiblement pas pour toi. Parce que pendant que tu marches, avec ta capuche sur la tête malgré le soleil, les yeux baissés, et les mains dans les poches … voilà qu'on te bouscule. Et ouais. Même ici, sur le port, nettement moins fréquenté que la rue commercial, visiblement tu n'es pas à l'abri. Et elle n'y va pas de main morte cette personne là. Nan, elle te rentre dedans de plein fouet. Face à face. Elle recule, sous la violence du choc. Elle, oui. Une femme qui aussitôt se confond en excuse. « Je suis désolée, je ne regardais pas où j'al... » Et puis elle s'arrête nette, lorsqu'elle lève les yeux vers toi, et que tu relèves au même moment la tête pour l'observer. « Vous ?!! » … Bon, à ce moment, tu l'avoues. Tu manques totalement de réaction. Elle te sourit, et toi, tu restes silencieux, immobile. Droit comme un I. Elle te connaît. Du moins, elle te reconnaît. Toi aussi d'ailleurs, et dans ta tête, tu te dis tout simplement qu'il ne manquait plus que ça. Elle t'avait aidé, il n'y avait pas si longtemps. Après cet incident avec ce Tauros qui t'avais balancer dans le décor. C'est elle, visiblement, qui t'avais sorti de ton fossé et qui t'avais soigné. Elle avait été sympa … elle s'était occupé de toi, bien gentiment. Elle t'avais garder chez elle. Mais … mais toi, c'est toi. Et toi t'aimes pas ça. Toi, t'es pas à l'aise en compagnie des autres. Toi, t'es pas le genre à tenter de sympathiser ou de discuter. T'es pas non plus le genre à t'éterniser chez les autres. T'es un bien mauvais invité. Alors, un beau matin, malgré la douleur encore bien présente … t'étais tout simplement parti de chez elle en ramassant tes affaires. Tu n'avais même pas attendu de la revoir, tu ne lui avais pas adresser un merci et tu avais songer bien trop tard que peut-être, t'aurais au moins pu laisser un petit « merci » sur un post-it. En réalité, tu t'étais dis que tu ne la reverrais pas et que c'était pas plus mal. Elle était pourtant bien mignonne … mais ça, t'étais bien incapable de le voir. Incapable de voir ce sourire à tomber, et ces yeux … ces yeux d'un bleu profond, tout simplement fascinants. Nan. Toi t'étais qu'un idiot. Un vieil Ursaring renfermé sur lui-même qui finalement, ne regardait jamais réellement les gens. Sauf … sauf maintenant, peut-être. Maintenant tu la fixes avec intensité. Maintenant, tu te dis pour la première fois qu'elle est belle, ta sauveuse. Mais c'est pas pour ça que tu vas changer ce que tu es. Nah. Parce que maintenant, tout ce que tu te contentes de répondre c'est ; « Moi. » Ouais. Toi. Voilà, voilà. Et puis, tu détournes le regard, et tu fais mine d'observer les bateaux. C'est peut-être le moment de dire merci. De rattraper ton manque de politesse et de considération et pourtant, nan. Tu dis rien. Rien ou presque. « Ne m'dîtes pas que c'est vous qui me cherchez. » Tu ne sais même pas pourquoi cette éventualité te traverse l'esprit. Coïncidence, qu'elle soit là ? Tu te trompes peut-être, mais ce que t'as dis Mac te trotte toujours dans la tête, et voir cette femme par ici vient de te perturber pour une raison totalement obscure, d'ailleurs.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Juin - 0:12
Je n'arrive pas à croire que j'ai fini par le retrouver, cet inconnu du fossé. Ça fait des jours que j'imagine ces retrouvailles. Quelqu'un me dirait connaître la personne et où je peux le trouver. Je m'armerais de courage et j'irais le trouver, je lui expliquerais ce qui m'amène et ensuite, aucune idée. Pourtant, ce n'est pas comme ça que ça viens de se passer. Loin de là. Quoi qu'il en soit, je remercie le destin intérieurement. Je vais enfin savoir pourquoi il est parti comme un voleur de chez moi et surtout, savoir s'il se remet correctement.
Remise de ma surprise, je lui souris avant de rire légèrement de sa réponse. Je ne peux lui en vouloir, je n'ai pas non plus été des plus percutantes pour entamer la conversation mais je remarque qu'il ne semble plus avoir mal. Après tout, je n'ai pas fait dans la dentelle quand je lui suis rentré dedans.
Je perds mon sourire quand il me demande si c'est moi qui je cherche. A la manière qu'il a de le demander, je sens bien que ça ne lui fait pas plaisir et je me demande bien pourquoi. Est-ce qu'il serait recherché par la police ou par quelqu'un d'autre ? Peu importe, je soupire légèrement et je détourne le regard avant de lui répondre, fixant mon attention sur une vitrine de l'autre coté de la rue. « Je voulais juste savoir si vous alliez bien et aussi savoir pourquoi vous étiez parti comme ça, sans un mot. » Je finis par de nouveau poser mon regard sur lui. « Apparemment, vous allez bien. Vous semblez vous êtes bien remis de vos blessures mais vous devriez passer un scanner, votre cerveau semble avoir subit de sacré dommage. » J'hausse un sourcil interrogateur avant de secouer la tête doucement. Par certains aspects, il me rappelle Stephen après son accident. Certes, Stephen avait fait une sacré chute et après ça, il n'avait plus jamais été le même mais je ne sais pas non plus ce qui a mené cet homme dans le fossé. Peut-être que j'aurais dû le conduire à l'hôpital, il semblerait qu'il ait été plus touché que je le pensais de prime abord.
Quoi qu'il en soit, je vois bien qu'il ne semble pas ravi de me revoir et sans savoir pourquoi, j'en ressens un pincement au cœur mais je me ressaisi assez rapidement. J'attends juste d'avoir confirmation qu'il va bien et je le laisse tranquille. Arès sera content que je me remette à passer du temps avec lui et non à la recherche de cet individu. J'éviterais juste de raconter à mon Carapuce quel type imbu il semble être, je ne voudrais pas que Arès se mette en tête de l'attaquer si par hasard on devait le recroiser.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Juin - 1:42
ft. rylee.

Ethan … Ethan … Ethan. Ce que tu peux manquer de délicatesse. De tact. Pourquoi faut-il que tu sois systématiquement si brusque alors même qu'il ne le faut pas. Absolument pas. Elle t'avait sauver la vie. Et pourtant, c'était quelque chose que tu semblais volontairement mettre de côté pour continuer d'être … d'être toi, tout simplement. Insupportable et imbuvable. Sans doute était-ce une habitude, en réalité. Tu n'en savais trop rien. C'était comme ça, toujours comme ça avec toi. Fallait toujours que tu te montres insupportable. Au fond, peut-être que t'aimais ça, passer pour un gros con. C'était une manière très personnelle que tu avais de repousser les autres sans vraiment le faire. Et peut-être qu'a la longue, ça finirait par te jouer un mauvais tour. Peut-être qu'en ce moment même, t'étais en train de faire une belle connerie mais … peu importe, hin ? C'est comme ça que tu fonctionnes.

Maintenant, son sourire s'efface. Elle soupire, même comme si elle s'attendait à tout, sauf à ça. Tu l'as surprise. Déçue, peut-être aussi. Et puis, faut dire que t'as à peine l'air suspect là, avec ta question bizarre. « Je voulais juste savoir comment vous alliez. » Ah. Donc, finalement, tu ne t'es pas trompé. C'est bien elle qui te cherchais. C'est pas un aveux complet qu'elle te fait là, ce n'est pas clairement dit, mais c'est parfaitement compréhensible pour toi. La femme qui te pourchasse avec un dessin à la main, c'est elle. Et tout ça pour quoi ? Savoir si tu vas bien … Tu ne sais même pas comment tu dois le prendre en réalité. D'un côté, tu trouves ça louche. Elle ne te connaît pas. Elle t'a soigné, oui. T'es parti. Fin. Et pourtant, elle te cherchait. Elle posait des questions. Tu ne savais même pas depuis combien de temps elle te cherchait. Depuis que t'avais quitter sa maison, sans doute. Ça commençait à faire un moment alors … alors, en un sens, tu te dis que c'est plutôt gentil. Stupide. Mais mignon, en somme. « Et aussi savoir pourquoi savoir pourquoi vous êtes parti comme ça, sans un mot. » Ah. Bah, on y vient. C'est toujours aussi bizarre, de sa part, mais ta sécurité et ta santé ne sont plus les seules raisons qui l'avait motivée à te poursuivre jusqu'ici. Bon sang. Au final, sa seconde question était encore pire que la première. « Je vais bien. » Ça au moins, tu le sais. Tu n'as pratiquement plus de trace de cette malheureuse rencontre avec le Tauros enragé. Tout va bien pour toi. Et c'est tout. Qu'est-ce qu'elle veut que tu lui dises de plus ? T'es juste comme ça. Mais tu vas pas parler de toi, comme ça, au milieu d'une rue avec une inconnue. « Apparemment, vous allez bien. » Bon, bah voilà elle a comprit. Tant mieux. « Vous semblez vous être bien remis de vos blessures mais vous devriez passer un scanner, votre cerveau semble avoir subit de sacrés dommages. » Oui, alors, pour le coup tu l'avoues, tu ne comprends pas bien. Il te faut quelques secondes, durant lesquelles tu fronces les sourcils en réfléchissant, pour comprendre que cette dernière remarque est en réalité une belle pique qu'elle t’envoies. Conséquence directe de ton attitude, sans doute. « Très drôle. » Dis-tu simplement. C'est qu'elle a un sacré caractère en plus de ça, tiens. Du coup, tu soupires. Tu lui dois au moins un merci, et puis peut être un semblant d'explication pour ton départ. « J'aime pas être loin de chez moi. » C'est à moitié la vérité. « J'avais des plantes à arroser. » Bon, ok, ça c'est faux. « Mais merci quand même pour votre aide … madame. » Ouais, parce qu'en plus de ça, tu connais même pas son prénom. Tu pourrais lui demander, mais ce serait s'intéresser à elle et tu veux éviter ça. Du coup, tu restes à nouveau silencieux jusqu'à ce que ton attention soit attiré par la sirène d'un bateau sur le départ. Tu l'observes. La navette. Et puis, ton fronces les sourcils. « Bon. Maintenant, vous m'avez trouvé. Vous avez eu ce que vous voulez, non ? » Plus ou moins, quoi. « Non, parce que … Dîtes, j'espère que vous ne comptiez pas rentrer sur l'autre île avec la navette parce qu'elle est partie. Et c'était la dernière pour aujourd'hui. »

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Juin - 23:07
« Tu sais Ry, tu ne peux pas sauver tout le monde. Un jour, il faudra que tu apprennes à reconnaître que certaines personnes ne veulent pas être sauvées. » Je ne sais pourquoi cette phrase prononcée par mon frère il y a quelques années ressurgit dans ma tête sans crier gare. En tout cas, je dois admettre que l'homme est face de moi lui donne raison en ce moment.
Piquer a vif, je finis par lui lancer une pique même si c'est une possibilité bien réelle. Après tout, je ne sais pas du tout ce qu'il s'est passé avant que je ne le trouve. Peut-être qu'il y a des dégâts sous son crane. En tout cas, je suis satisfaite quand je le vois froncer les sourcils.
Il faut dire que ça fait longtemps que je n'ai pas pratiqué le sarcasme et habituellement, c'était mon frère qui en faisait les frais. Cependant, la manier avec un inconnu me fait quand même bizarre mais c'est sorti comme ça.
Bien élevée, je l'écoute me répondre et j'ose reprendre espoir quand il me remercie. Peut-être qu'il n'est pas dans un bon jour et qu'on va pouvoir tranquillement parler un petit peu mais une sirène résonne au loin et je ferme les yeux en me mordant la lèvre. Merde, la navette. Tellement contente d'avoir retrouvé l'inconnu au fossé, j'ai complètement oublié l'heure. Je soupire de colère envers moi et je passe en vitesse mes relations qui pourrait me ramener chez moi avant de lui répondre. « Ouais, je suis fixée sur votre sort et je peux savoir qu'est-ce que vous en avez à faire que j'ai loupé la navette ? » Je hausse un sourcil et finalement, je décide de ne pas attendre de réponse de sa part. Apparemment, il n'est pas ouvert à la discussion aujourd'hui et puis il a raison, j'ai eu ce que je voulais au départ.
Avec un nouveau soupir, je me détourne et mettant la main dans mon sac, j'en extrait le portrait que j'avais dessiné de lui, le chiffonne et le jette dans la poubelle la plus proche. Après m'être débarrassé de mon dessin, j’attrape mon téléphone et j'envoie un message à une amie possédant une Wailmer pour savoir si elle accepterait que son pokémon me conduise chez moi. Je croise les doigts en attendant sa réponse pour qu'elle me dise oui et je décide de me poser sur un banc avec vu sur l'immensité de l'océan.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Juin - 20:16
ft. rylee.

C'est vrai, tu le confesses. Tu te moques, un peu. Juste un peu. Mais, c'est pas méchant, c'est jamais méchant avec toi. On aura beau dire tout ce qu'on veut à ton sujet. Peut-être que tu es renfermé, que tu es froid, et que tu as tendance à rejeter les autres, mais … mais la méchanceté, la vraie du moins, ne fait pas parti de ton ciment. Tu as du cœur. Certes il est bien caché, bien à l'abri. Mais tu en as un. C'est d'ailleurs bien pour ça que tu consens à la remercier. En fait. Tu lui en dois une, et une sacré. Sans cette fille, tu serais peut-être mort à l'heure qu'il est. T'avais eu de la chance qu'elle te voit, et surtout, tu pouvais mille fois lui être reconnaissant de s'être occupé de toi elle-même. Au moins, tu avais pu t'en aller lorsque tu l'avais décidé. Tu n'avais pas été fichu dans un hôpital, où on t'aurais sûrement enfermé jusqu'à guérison complète et où, sans doute, on t'aurais fait passer des millions d'examens totalement inutiles selon toi. Bref, tu jouais au con, mais t'avais une dette. Tu le savais bien. « Ouais, je suis fixée sur votre sort, et je peux savoir qu'est-ce que vous en avez à faire que j'ai loupé la navette ? » Bon … d'accord. Visiblement, tu as agacer la demoiselle d'une manière ou d'une autre. Tu ne sais pas trop à quel moment, en réalité. Tu ne sais pas si c'est ton attitude, tes paroles, ta façon de parler, ou ton regard qui ne va pas. En fait, il y a de fortes chances pour que ce soit tout ça à la fois, te connaissant. Du coup, tu hausses les épaules. « Hé bah ... » Ouais, sauf qu'elle ne t'écoutes même plus. En fait, elle baisse les yeux pour fouiller dans ses affaires comme si tu venais de disparaître subitement, elle extirpe un truc de son sac qu'elle balance à la poubelle, presque violemment et puis, elle pianote quelques secondes sur son téléphone en s'asseyant sur un banc te laissant planté là, en plein milieu du passage, seul comme un pauvre abruti. Du coup, tu fais quelques pas. Tu t'approches de la poubelle … et tu glisses les yeux vers l'intérieur. Tu le remarques bien rapidement, le dessin. Et t'y reconnais parfaitement. Du coup, tu te penches pour le reprendre et puis, tout en remettant le papier en état tant bien que mal, tu t'approches à nouveau d'elle. « Vous avez un sacré talent. » C'est vrai. Tu le penses. Tu es sincère. Elle a parfaitement reproduit ton visage … d'ailleurs, tu en viens à te dire qu'elle avait du t'observer assez longuement pour ça et rien que l'idée te mets mal à l'aise. Tu soupires à nouveau, et puis finalement, tu viens t'asseoir près d'elle, alors que ta Reptincel en fait de même. Tu fixes l'océan qui s’étend devant toi, tu restes silencieux un petit moment. Et puis, tu songes à cette navette partie. Elle attends quoi ? Elle n'allait tout de même pas dormir sur un banc jusqu'à la prochaine navette, si ? Nan. Elle avait appeler quelqu'un, sans doute. « Vous allez faire quoi ? » Ouais, bon, ok. Tu t'en soucis. Un peu quoi. Elle t'a sauvé, tu vas pas la laisser crever de froid sur le port au milieu de la racaille, non mais. « Je veux dire, vous savez comment rentrer ? » Ah ouais, pis si elle te réponds « non » tu vas faire quoi, hin Ethan ? L'inviter chez toi ? Dans ton chalet, ta cabane, peu importe le nom qu'on lui donne ? Pas que tu en ai honte, mais quand même. Admet que c'est pas comment et puis surtout, tu ne vis pas ici. Tu vis dans le bois. Un bois, ouais. On fait pas plus suspect. Elle va sans doute te prendre pour un psychopathe et t'envoyer un coup de pied dans les parties avant d'appeler la police. C'pas le moment de chercher les ennuis. « Vous allez pas rester dehors, si ? »

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Juin - 22:48
Finalement, les gens ont peut-être raison à mon sujet, je suis sûrement un peu trop naïve. Comment ai-je pus croire que cet homme serait reconnaissant envers moi de l'avoir soigné ? Après tout, il est parti de chez moi sans un mot, ça veut bien dire ce que ça veut dire non ? J'ai vraiment été conne de penser qu'il était parti précipitamment pour une raison valable. En tout cas, il vient de me faire redescendre sur terre de la plus douloureuse des manières. Point positif, mes sorties se limiteront à aller au boulot et à entraîner Arès maintenant. Plus de chasse à l'inconnu.
Je vérifie mon portable, attendant impatiemment une réponse qui tarde à venir. J'espère que Arès ne s’inquiétera pas trop de mon absence si jamais je reste bloquer ici. Enfin, j'espère surtout qu'il ne me le fera pas trop payer.
Je sors de mes pensées en entendant sa voix me complimenter. Je fronce les sourcils avant de voir mon dessin entre ses mains. Je soupire bruyamment, hésitant à lui arracher le papier des mains et à le déchirer. « Si vous le dîtes... » Je tente de paraître détachée, distante mais son compliment m'a fait rougir et je détourne le regard alors que je sens qu'il se rapproche. D’instinct, je me décale pour mettre une certaine distance entre nous mais je butte rapidement contre son Reptincel. Je souris au pokémon et je sors une friandise de mon sac que je lui tends. « Tiens, c'est pour toi. » Je le regarde se saisir de la friandise et la manger avant de visser mon regard sur l'océan.
Lentement, je laisse mon visage se tourner vers l'homme qui viens de me questionner. Je hausse un sourcil interrogateur. « J'attends qu'une amie me réponde. » Je me détourne de nouveau quand je sens qu'on me tapotte de l'autre coté. Je ris légèrement en voyant la Reptincel qui semble me demander une nouvel friandise. Sans savoir si son maitre est d'accord, je lui en donne un autre pendant que son maitre me demande si je vais rester dehors. Je lève les yeux au ciel et j'ai l'impression de voir son Reptincel réprimer un sourire derrière son biscuit. « Possible que si ou je me trouverais un hôtel. » Une nouvelle fois, je me tourne vers lui. « De toute façon, je doute que mon sort vous intéresse. »
En sentant mon téléphone vibrer dans ma main, une vague d'espoir gonfle mon cœur avant de lire la réponse négative de mon amie. Et merde, la poisse. Elle est la seule à avoir un pokémon pouvant me ramener chez moi et il faut que sa Wailmer soit blessée. C'est vraiment la tuile.
Avec un soupire, je lui réponds que je comprends et je la remercie avant de ranger mon téléphone dans ma poche et de regarder combien j'ai de liquide sur moi. Bon bah, j'espère que j'aurais assez pour une nuit à l'hôtel. Je me lève, prête à partir à la recherche d'une chambre pour la nuit mais avant de partir, je décide de donner une autre friandise à Reptincel. « En voilà un dernier pour toi. »

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Juin - 22:07
ft. rylee.

« Si vous le dîtes ... » Et quoi ? Elle n'est pas convaincue visiblement. Mais de quoi ? De son propre talent, ou de ta parole. T'en sais rien, et de toute façon, tu ne cherches plus trop à comprendre lorsqu'elle attrape rageusement le dessin pour le déchirer en petits morceaux. Bon, bah là y'a plus rien à récupérer c'est certain. Tu hausses les épaules. Tant pis, hin. Après tout, c'est toi qui l'a mise en colère. Du moins, c'est ce que tu penses. Quoi d'autre ? Elle était souriante, avant que tu ne te décides à … à être toi, justement. Petit pincement au cœur. A croire que tu n'es absolument pas fréquentable. Pas capable d’interactions normales avec les autres êtres humains. Conséquences directes de ta vie … mais n'en parlons. Ne nous souvenons pas. Pas maintenant. C'est vraiment pas le moment de retourner dans le passé.

Tu te penches en avant, Azel s'est posée là bas. Pas à côté de toi, non. A côté d'elle. Elle, elle est pas comme toi, ton Pokémon. Elle est douce. Elle est gentille. Elle est docile. Elle aime bien les gens. Elle les approchent sans aucune crainte. Elle offre son affection … et ça fait d'elle une sacrée courageuse à tes yeux. Parce qu'elle aussi, elle est comme toi. Elle aussi elle a été abandonnée alors qu'elle était encore toute petite. Et contrairement à toi, elle n'en tient pas rigueur à tout le monde. Contrairement à toi, elle va encore vers les autres, même si elle a tendance à s'accrocher à toi comme si tu étais son unique repère, sa bouée. Elle au moins, elle ne fuit. Elle, elle sait accorder d'autres chances. D'ailleurs, elle ne résiste pas à la friandise que lui tends cette inconnue. « J'attends qu'une amie me réponde. » Oh, bah voilà. Elle avait bel et bien prévenu quelqu'un, elle n'était pas perdue seule ici et c'était tant mieux. Tu paierais ta dette un autre jour parce que finalement, tu ne savais pas trop si tu étais prêts à jouer au héros ce soir. Tu tournes la tête pour t’apercevoir qu'elle te regarde … mais ça ne dure pas bien longtemps. Voilà qu'Azel lui tapote l'épaule histoire d'avoir une friandise de plus. Gourmande. « De toute façon je doute que mon sort vous intéresse. » Meh. Est-ce que t'as vraiment l'air si méchant ? Bon, d'accord, tu ne te soucies que peu des autres. Tu vis pour toi. C'est comme ça, c'est un choix qui date. Mais quand même … est-ce que tu as l'air d'être de ce genre là ? Le genre de mec qui laisserait une femme seule sur le port, dans le froid sans se bouger le cul un minimum pour l'aider ? Peut être bien. C'est pas ce que tu es. Mais c'est peut être l'image que tu renvois aux autres après tout. Tu soupires. Encore, oui. Et puis, tu remarques qu'elle regarde, puis qu'elle pianote de nouveau sur son téléphone avant de se lever, d'offrir une friandise de plus à ton Pokémon. Ah. Bah voilà qu'elle s'en va maintenant. « Ah, vous avez trouvez comment rentrer alors ? » Bon, bah tant mieux. Tu te lèves à ton tour, époussetant légèrement ton jean. « C'est sûr, hin ? Sinon … je suppose que je peux vous trouver une place. » Ouais vas y c'est ça, Ethan. Mets toi dans la merde pour la soirée. C'est vrai, c'est une habitude avec toi, d'avoir des gens chez toi. C'est faux. « J'habite … pas très loin. »

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Juin - 23:32
J'avoue que d'avoir raté la navette m'embête, pour ne pas dire un autre mot. Pourquoi je n'ai pas pris Arès avec moi ? Il m'aurait tenu compagnie au moins mais non, il a fallu que je le laisse à la maison parce que je savais qu'il ne supporterait pas que je recherche encore cet homme. Remarque, c'est sûrement mieux de l'avoir laissé à Lugenir, il aurait sûrement cherché à me défendre et je doute qu'il aurait fait le poids face à son Reptincel même s'il a l'air plus amical que son maitre. D'ailleurs, c'est pour ça qu'avant de me mettre en quête d'un endroit où passer la nuit, je lui donne une dernière friandise.
Je me retourne en haussant un sourcil quand j'entends l'inconnu m'adresser la parole. Bien malgré moi, je ris légèrement. C'est un raccourci un peu facile de penser que je rentre chez moi mais en même temps, il ne sait pas que je n'ai aucun moyen de le faire. « Qui vous a dit que je rentrais chez moi ? Si vous voulez savoir, je vais chercher une chambre d'hôtel pour la nuit. » Je lui souris légèrement avant de faire un signe de la main à son Pokémon et d'entreprendre de m'éloigner. Je manque de m'étrangler de surprise avec ma salive quand il m'annonce pouvoir me trouver une place et habiter pas très loin. Je me retourne de nouveau, le regardant de manière perplexe. Franchement je ne le comprends pas. Quand je l'ai reconnu, il ne m'a pas semblé ravi de me voir et là, il me propose de m'héberger ? Même son Reptincel semble surpris de sa proposition.
Je reste un moment sans rien dire. En fait, je ne sais pas quoi dire. Son attitude est tellement étrange. Après tout, c'est vrai que je ne le connais pas et quand je m'occupais de lui, il avait l'air si paisible que le contraste avec l'homme que j'ai sous les yeux est troublant mais bon, malgré tout, je sens qu'il n'est pas à l'aise de m'inviter chez lui. « Ne vous en faites pas, je trouverais bien une chambre d'hôtel dans le coin. Je ne voudrais pas vous déranger. » Je lui offre un autre sourire et j'entreprends de m'éloigner du port pour trouver une chambre à un pris plus abordable.
Je me demande si le petit hôtel où on était descendu avec Stephen existe toujours. Après tout, on avait été bien accueilli et à l'époque, c'était abordable. Il faut juste que je me souvienne où c'était. Je m'arrête et je ferme les yeux pour me souvenir de notre arrivée ici mais c'est un souvenir trop lointain et pas assez fort pour que je m'en souvienne. Tant pis, je vais demander à un passant. « Bonsoir Monsieur, est-ce que vous pourriez m'indiquer un hôtel s'il vous plait ? » « Z'avez qu'à regarder autour de vous. Y'a qu'ça ici des hôtels. »

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Juin - 19:33
ft. rylee.

Bon, d'accord. Tu as changer de ton. C'est vrai, t'es passé du mec qui s'en fou totalement au mec qui s'en soucis. Du moins, un peu. C'est vrai quoi, t'es pas un connard. Enfin … presque ? T'étais même prêt à sacrifier ta tranquillité, et surtout, ta solitude pour l'aider au moins un peu. Bon. Ok. C'est aussi parce que tu as une sainte horreur d'avoir une dette qui plane au dessus de ta tête comme une foutue épée prête te transpercer. Mais quand même. « Qui vous a dit que je rentrais chez moi ? » Oui, alors pour le coup tu fronces légèrement les sourcils. Perplexe. Elle ne rentre pas chez elle … donc. Elle doit avoir trouver refuge chez quelqu'un d'autre. Un, ou une amie qui habite dans le coin. Facile. « Ne vous en faites pas, je trouverais bien une chambre d'hôtel dans le coin. Je ne voudrais pas vous déranger. » Ah, oui. Aussi. Ça fonctionne. « Oh. » Ouep, c'est tout ce que tu trouves à répondre à la demoiselle. Elle ne veut pas te déranger, qu'elle dit. Trop de politesse … Et voilà qu'elle te sourit, elle ne te laisse rien ajouter. Elle s'éloigne maintenant, sans doute en quête de sa chambre d'hôtel pour la nuit et toi … toi, tu te laisses mollement retomber sur le banc, à côté d'Azel. Cette dernière tiens d'ailleurs sa dernière friandise entre ses pattes, mais au lieu de s'en régaler, elle te fixe. Elle te fixe même sévèrement. « Quoi ? » Lâches-tu en soupirant. « Rep. Tin. Cel. » … Bon, d'accord. Mademoiselle n'est visiblement pas super contente de ton attitude. Et voilà qu'elle reste plantée là, presque boudeuse avec son regard plein de reproches comme si tu venais de te très mal te comporter. « Non mais ça va pas ? Tu boudes ? » … Et pas de réponse. Elle boude, ouais. Et tu soupires. Et bah voyons. Voilà qu'elle se laisse embobiner par une inconnue avec quelques friandises. Super. Tu fais craquer ton dos, prenant appui correctement sur le banc. « Qu'est-ce tu veux que je fasse ? Je vais tout de même pas la kidnapper. Ou la poursuivre. Elle a dit non. » Oui, bon, elle n'a pas tout à fait dit non, mais quand même. Tu n'allais tout de même pas insister au risque de passer pour un espèce de psychopathe qui essai de ramener une jolie fille chez lui. « Rep. Reeep. » Maintenant, elle se lève. Elle avale sa friandise toute ronde, et puis elle se met à te pousser de ton banc pour te faire bouger. Ton Pokémon est devenue dingue. C'est fou ça, quelques douceur et elle se retournait contre toi. Traîtresse. « Bon, ça va. » En plus, maintenant que tu y penser, trouver une chambre en cette saison ? Impossible. Pas avec le nombre de touristes en ville.

Un nouveau soupire. Lourd. Très lourd. Et finalement tu te lèves pour emprunter la direction que tu l'avais vu prendre. La grande rue, ouais. Logique. Elle était pleine de commerces et d'hôtel. Pleine de touristes, aussi. Qu'est-ce qu'elle te fera pas faire, sérieux. Tout ça pour une fille que tu connais pratiquement même pas. Tiens, tu sais même pas comment elle s'appelle en plus. Tu lui as même pas demander. Franchement, à quoi ça sert ? M'enfin. Avec Azel sur le dos maintenant, qui insiste pour que tu joues les héros du soir, pas la peine de tenter de faire demi tour pour rentrer sagement à la maison. En plus, tu la repères finalement assez rapidement. Tu entends rapidement son semblant de discussion avec un type louche qui l'envoi balader et qui en plus, te rentres dedans en repartant. « Fais gaffe où tu vas. » Dis-tu sèchement. « Pis dis pardon à la dame, t'as été élevé où toi ? Chez les Gruikui ? » Autant dire qu'avec toi, ta Reptincel à tes pieds, il ne fait pas le malin bien longtemps. Il marmonne quelques excuses avant de filer rapidement. Encore une fois, tu soupires. « Laissez tomber votre hôtel. Ils sont tous pleins de toute façon. Vous êtes pas d'ici vous … ça se voit. » Parce que les habitants de cette île savent bien que crécher ici est impossible, surtout quand on a pas un bon compte en banque. Avec un peu de chance, les rares chambres encore vides étaient les plus chères. « Allez venez. J'ai pris à emporter ça refroidir en plus. »

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Juin - 20:07
Je ne m'attendais pas à une telle réponse de la part de l'homme à qui j'avais demandé un renseignement. J'ai bien envie de lui envoyer une pique bien senti mais je n'y parviens pas. Tout ce que j'arrive à faire c'est à ressembler à un Magicarpe à force d'ouvrir et de fermer ma bouche. Je me contente de le fusiller du regard et de tenter de trouver quelqu'un pouvant plus facilement me renseigner quand une voix familière, que je connais à peine ceci dit, se fait entendre.
Je me retourne, intriguée. Quand je l'entends réclamer du type des excuses, je me borne à secouer la tête. « Ce n'est pas la peine... » Personne ne m'entend puisque l'homme se met à s'excuser mollement. Je soupire et fais signe que j'accepte les excuses pendant qu'il détale à toute vitesse. Je regarde mon inconnu avec un sourire reconnaissant aux lèvres. « Merci mais ce n'était vraiment pas la peine. Il a raison, je n'ai qu'à ouvrir les yeux. » Une nouvelle fois, je suis surprise de le voir insister pour que je le suive.
Oui bon, en général, il ne faut jamais suivre les inconnus. Ceci dit, les ramener chez soi inconscient n'est pas recommandé non plus et pourtant, je l'avais fait pour lui et il ne m'était rien arrivé, il avait juste pris la fuite. « Je me répète mais je ne voudrais pas vous déranger. Je vois bien que vous vous forcer et s'il y a une chose que je déteste, c'est imposer ma présence. Et puis, que je sois d'ici ou d'ailleurs, qu'est-ce que ça change ? »
Une nouvelle fois, je souris mais plus par politesse quand mon regard croise celui déterminée de son Reptincel. Cette fois, je ris légèrement. « Quoi ? Je vois bien que ton maitre n'a pas envie de ma présence chez lui, même si apparemment, toi, tu n'aurais rien contre. » Je lui souris avant de reporter mon attention sur le beau brun qui fait une remarque sur sa nourriture. Je lève les yeux au ciel en riant avant de reporter mon attention sur son Reptincel. « J'admets ne pas être une experte en Pokémon mais je pense que réchauffer votre plat ne sera pas un soucis avec un Reptincel à vos cotés. » Je souris de nouveau. « Bonne soirée à vous et faites attention à ne plus finir dans un fossé, je ne serais pas toujours là pour vous aider. » Je me retourne une nouvelle fois avant de sentir qu'on me retient. Je baisse les yeux pour voir le Reptincel me retenir par la main et je croise son regard déterminé. « Il est toujours comme ça ou c'est juste parce que c'est moi ? » Je lève un sourcil interrogateur vers mon bel inconnu, attendant sa réponse.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Juin - 22:58
ft. rylee.

Bon, cette fois tu es décidé à ne plus trop traîner. T'en as marre. T'as envie de te poser tranquillement chez toi, alors tu te montres assez direct. Parce qu'en fait, t'as faim. Et puis cette ville te saoule. Moins tu y traînes et mieux tu te portes. Bien pour ça que tu te débarrasses de l'autre type à la vitesse de la lumière, ne laissant pas la jeune femme en placer une, et que tu enchaînes sur ta seconde invitation, qui en fait est plus une demande express de te suivre. Ton ton, l'intonation de ta voix, tout est supposé lui faire comprendre que tu ne lui laisses pas le choix mais … mais elle trouves quand même le moyen de recommencer à protester. Et vas y qu'elle te ressort le même argument du dérangement, et qu'elle enchaîne sur le fait que t'as pas l'air emballé, ni motivé à l’accueillir, et qu'elle a pas envie de s'imposer. Alors ouais, inévitablement, tu soupires. Encore une fois.Et au moment où tu t'apprêtes à lui expliquer ta façon de penser, ta vision des choses ; voilà qu'elle se met à causer à ta Reptincel. Elle parle trop tien. C'est bien une bonne femme ça. Et vas y que ça piaille, et que discute comme si tu n'étais même pas là. Elle parle de toi, en plus. Genre, elle peut voir sur ta tronche que tu veux pas d'elle chez toi. Non mais sérieux. Maintenant, tu lèves les yeux au ciel. « Bonne soirée à vous et faites attention à ne plus finir dans un fossé, je ne serais pas toujours là pour vous aider. » … Haha. Super drôle, tiens. Non seulement, elle se paye ta tête, mais en plus elle est en train de très poliment refuser ton invitation pour la seconde fois de la soirée. T'es pas doué avec les femmes, tu le sais. Mais quand même. Dans le jargon, ça s'apparente à deux beaux râteaux successifs. D'ailleurs, t'es tellement surpris que tu ne bouges même plus et c'est encore une fois à Azel de rattraper la demoiselle avant qu'elle ne te file encore entres les pattes. « Il est toujours comme ça où c'est juste parce que c'est moi ? » Ouais, c'est vrai que c'est bizarre tiens. C'est qu'elle est déterminée ta Reptincel. Elle ne veut vraiment pas la voir partir, elle insiste. « Elle. » Corriges-tu en désignant ta Reptincel de la tête. « C'est une fille. » Et visiblement, une sacrée emmerdeuse, tiens. « Elle s'appelle Azel. » Tu présentes ton Pokémon avant de te présenter toi-même. Ça alors. C'est original, au moins, c'est bien. « Fallait pas lui donner de friandises. Maintenant, elle va vous poursuivre jusqu'à la fin des temps. » Tu hausses les épaules. T'es pas persuadé que ce soit vrai, en vérité. Azel est gourmande, mais pas à ce point. Elle sait s'arrêter et tu vois bien qu'il n'y a pas que les sucreries qui l'intéresse. Elle l'aime bien, c'est tout. Tu sais pas pourquoi, d'ailleurs. Peut être qu'elle voit des trucs que t'es bien incapable de déceler. Le fait est qu'elle s'accroche, qu'elle insiste et qu'elle te force un peu à en faire de même. « Bon, et puis arrêtez de vous chercher des excuses. Si je vous invite c'est que je le veux bien. » Ouais, enfin. C'est surtout que tu veux éviter d'avoir ta Reptincel sur le dos pendant des jours si tu refuses de faire un effort pour avoir ce qu'elle veut. « Et puis de toute façon … je vous en dois une. Vous m'avez sauver, je peux bien vous aider. Je vais pas vous laisser passer la nuit dehors. En plus, je suis sûr qu'il va pleuvoir. Vous sentez cette odeur ? » Maintenant, c'est toi qui parle trop. T'enchaînes les bonnes raisons de te suivre. Comme si t'étais monsieur météo maintenant, tiens. « Bon vous vous décidez ou pas ? Et pis si je rencontre un fossé au moins vous serez là pour m'aider. » Ah ok l'excuse pourrie du mec à court d'arguments.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Juin - 23:39
Bon d'accord, j'ai tendance à être trop gentille et sûrement trop naïve mais j'arrive quand même à savoir quand je suis indésirable et je vois bien qu'il se force à m'inviter. Pourquoi ? Je ne le sais pas mais ayant refusé une première fois, je ne m'attendais pas à ce qu'il réitère sa proposition. Cependant, je le comprends quand son Reptincel, enfin sa Reptincel me retient. « Ho, d'accord. » Je souris en regardant Azel. « Enchantée de faire votre connaissance mademoiselle Azel, moi c'est Rylee. Tu as un joli prénom. » Je lui souris toujours mais sans tenter de retirer ma main. Je sais que c'est inutile, elle pourrait facilement me faire griller comme une vulgaire saucisse si je la contrarie encore plus.
Je ris de nouveau quand il me dit qu'elle est comme ça à cause des friandises que je lui ai donné. « C'est vrai Azel ? C'est à cause des friandises ? Désolée mais je crois que tu n'en auras plus des comme ça. Je n'habite pas ici et je doute de vous revoir mais je te laisserais ceux qui me restent. » Je lui souris, espérant qu'elle va me lâcher maintenant mais ce n'est pas le cas. Ce n'est pas pour les friandises qu'elle me retient.
Je finis par hausser les épaules avant de regarder son maitre en haussant un sourcil. Je ne rétorque rien dans l'immédiat, j'attends de voir s'il y a une suite et effectivement, elle ne tarde pas à arriver. Je secoue lentement la tête en rigolant légèrement. « Parce que vous pensez sincèrement que vous me devez quelque chose ? Si je vous ai ''sauvé'' comme vous dites, c'est parce que vous aviez besoin de soin et que je suis infirmière. Je ne l'ai pas fait pour que vous ayez une dette envers moi mais par pure gentillesse. » Je soupire et quand il me demande si je me décide ou pas avant d'éclater de rire sur sa remarque concernant le fossé. « Il me semble que je n'ai pas vraiment le choix de vous suivre et concernant le fossé, je n'ai pas de matériel médical sur moi donc je ne pourrais rien faire cette fois et puis surtout, si vous deviez finir dans le fossé de nouveau ce soir, je doute que je serais en état de vous aider en fait. » Je ne sais pas ce qui avait pus le blesser à ce point la première fois mais je sais que si ça devait arriver de nouveau, je serais sûrement dans le même état que lui et que par conséquent, je ne pourrais pas faire grand chose.
Azel a dû comprendre que j'acceptais la proposition de son maitre parce que soudainement, je suis projeté en avant quand elle se met en marche, manquant de tomber et me rattrapant de justesse. « Tu sais Azel, si tu étais si pressée de rentrer chez toi, tu pouvais me laisser ici. » Je lui souris tandis qu'elle me lance un regard courroucé qui me fait rire. « D'accord, d'accord, j'ai rien dit mais rends-moi ma main que je puisse appeler quelqu'un pour qu'il aille rassurer Arès. »

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Juin - 0:23
ft. rylee.

« Enchantée de faire votre connaissance mademoiselle Azel, moi c'est Rylee. Tu as un joli prénom. » Et voilà. Une pierre deux coups. Tu n'as même pas eu à te présenter, ou encore à demander pour obtenir son prénom puisqu'elle se présente spontanément à ton Pokémon. Rylee. C'est plutôt original. Tu connais une Riley. Tu ne connaissais pas de Rylee. Tu restes silencieux, tandis qu'elle continue d'échanger avec Azel. En fait, tu ne fais que l'observer du coin de l’œil alors qu'elle explique qu'elle ne reverra sans doute plus Azel, ni toi d'ailleurs lorsqu'elle sera partie, lorsqu'elle sera rentrée chez elle et tu repenses à tout ça, une nouvelle fois. Quel genre de personne passait des jours à chercher un inconnu juste pour savoir s'il va bien ? C'était étrange, dans tes oreilles. Pour toi, ce genre d'acte, à la fois un peu stupide et totalement courageux ne pouvait pas être désintéressé et devait forcément cacher un truc. Sauf qu'a l'évidence, avec elle ça n'était pas le cas. Elle avait eu ce qu'elle voulait, elle comptait reprendre sa vie … c'était tout. D'ailleurs, maintenant, elle relève la tête et c'est à toi qu'elle s'adresse. Elle t'explique qu'elle a fait ça par pure gentillesse, que tu ne lui dois absolument rien, et que la dette que tu penses avoir envers elle n'existe pas. Sauf que c'est pas elle qui décide. C'est toi. Toi qui décide envers qui tu as une dette. Toi et toi seul. Elle t'a sauvé. Soigné. Peut être que tu serais mort dans ce fossé si elle ne t'avait pas trouver et si elle n'avait pas fait en sorte que tu en sortes en vie. Alors oui, tu avais une dette et elle ne t'effacerait pas ça de la tête aussi facilement. Finalement, elle accepte quand même de vous suivre, toi et Azel. Elle évoque de nouveau cette histoire de fossé, qui pour toi n'étais qu'un prétexte totalement bidon et tu hausses les épaules.

Encore une fois, c'est ta Reptincel qui prend les devants en attirant Rylee avec elle. Elle est même un brusque si bien que tu te sens obligée de lui faire signe d'être plus douce, bien que tu saches pertinemment qu'elle ne le faisait pas exprès. Elle avait toujours été énergique, et depuis son évolution elle avait gagné en force et en puissance sans forcément s'en rendre compte. Elle était plus musclée, plus robuste et elle était destinée à le devenir davantage à l'avenir. « D'accord, d'accord, j'ai rien dis mais rends moi ma main que je puisse appeler quelqu'un pour qu'il aille rassurer Arès. » … Arès, c'était qui ça encore ? Le prénom t’interpelle. Masculin. Et presque malgré toi, tu déglutis. Son mari ? Son fiancé ? Ah. Voilà que tu te rendais compte de la situation. TU avais été plutôt insistant avec elle pour l'emmener chez toi, et peut-être que sans le savoir parfois, tu avais donné l'impression de la … draguer un peu. Bon, ce n'était pas le cas. Du moins … non. Mais voilà, tu en venais à te demander comment ta façon d'être avais pu être interprétée et tu te posais la question de savoir si tu n'avais pas donné l'impression de draguer une femme sans rien savoir d'elle, et surtout, sans savoir si elle avait quelqu'un, si elle était fiancée ou même mariée. Quoi que … tu n'avais vu personne chez elle, n'est-ce pas ? Bah après tout tu t'en fou. Tu l'as pas draguée. C'est pas ton genre et puis tu ne sais pas faire ça. Tu l'aides c'est tout. Tu vas lui faire une place chez toi pour la nuit, et puis demain tu la ramèneras en ville et elle repartira d'où elle vient. « Qui est Arès ? » Mais ça t'empêches pas de poser la question. D'ailleurs, tu questionnes, tu questionnes, tu connais son prénom, mais elle … elle ne sait toujours rien de toi et elle ignore surtout ton prénom. Du coup, tu te montres au moins poli. « Je m'appelle Ethan. Au fait ... »

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Juin - 15:34
Il n'y a pas à dire, Azel est vraiment une Reptincel qui sait ce qu'elle veut et en l'occurrence, elle veut absolument que j'accepte l'invitation de son maître. Je ne comprends pas son obstination après tout, son maître n'a pas l’air d'être des plus ravis de devoir m’héberger pour la nuit et s'il y a bien un truc que je déteste, c'est m'imposer chez les gens. Je finis donc par accepter pour ne pas finir rôtie mais aussi parce que ça va m'éviter de faire la tournée des hôtels et que la nuit commence à tomber. Bon, je n'aurais rien eu contre le fait de passer une nuit à la belle étoile, je l'ai fait plus d'une fois quand j'accompagnais mon frère dans sa quête pour devenir dresseur mais à ce moment là, j'étais un minimum préparé, ce qui n'est pas le cas actuellement.
J'attends que la Reptincel me lâche la main avant d'appeler quelqu'un pour qu'il aille voir Arès. Quand elle se décide enfin je lui souris avant de me masser légèrement la main. Il n'y a pas à dire, elle a une sacrée poigne et je me demande si elle est consciente ou non de sa force.
Je me saisi de mon téléphone en continuant de faire bouger mes doigts quand son maître fini par me questionner sur Arès et par se présenter. « Enchantée Ethan et pour vous répondre Arès était pour les Grecs Anciens le dieu de la guerre, amoureux de la Déesse de l’amour, Aphrodite, mais en ce qui concerne le Arès dont je parlais c’est mon Carapuce. Il faut que je demande à quelqu'un de passer chez moi si je veux retrouver mon domicile intact. Il n'aime pas beaucoup me savoir seule. »
Je sélectionne le numéro de Billie dans mon répertoire avant de m'éloigner légèrement. Je lève les yeux au ciel en tombant sur son répondeur. J'aurais préféré lui parler de vive-voix mais c'est toujours mieux que rien. « Salut c'est Rylee. J'ai un service à te demander. Tu pourrais passer chez moi et expliquer à Arès que je ne rentrerais que demain ? Il y a une clé de secours sous un pot de fleur. Merci d'avance. Je te revaudrai ça avec un repas. Bonne soirée. » Je raccroche et je me rapproche d’Ethan et d’Azel. « C’est bon, j'ai fini ce que j'avais à faire. » Je patiente en attendant que tous les deux se mettent en route, bien décidée à me faire discrète pour ne pas les déranger plus que nécessaire.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Juin - 19:03
ft. rylee.

Tandis qu'enfin, tu daignes au moins lui donner ton prénom, elle attrapes son téléphone pour passer son appel. « Enchantée Ethan. » Et voilà qu'elle enchaîne sur de la mythologie, les origines d'un prénom, avant de finalement te dire qu'Arès n'est rien de plus que son Carapuce et qu'elle veut juste s'assurer quelqu'un passera le voir pendant son absence. Tu fronces légèrement les sourcils. Oui, elle parle beaucoup trop à ton goût, mais selon toi, c'est propre à la gente féminine alors .. tant pis. Tu t'éloignes maintenant de quelques pas. Tu n'es pas un grand curieux de nature, surtout quand il s'agit de la vie des autres. Pour faire court, tu t'en balances alors t'éloigner par politesse ne te gênes absolument pas. Pour autant, même de là où tu te trouves tu entends quelques bribes, quelques mots. Un prénom, quelque chose au sujet d'une clé, puis d'un repas et puis finalement, assez rapidement elle raccroche et vient te rejoindre. « C'est bon, j'ai fini ce que j'avais à faire. » Tu balancerais bien que c'est pas trop tôt, mais tu te retiens d'être désagréable encore une fois lorsque tu croises à nouveau le regard d'Azel. « Vous aviez peur qu'il inonde votre cuisine ? » Toi, tu t'en fou. T'as jamais eu ce genre de problème. De toute façon, tu embarques Azel partout où tu vas par habitude. Comme si tu avais le choix, en même temps. Mais en ce qui concerne Quinn, tu as bien remarqué qu'elle préférait largement rester à la maison bien en sécurité, plutôt que de se balader en ville au milieu des touristes et des Pokémon qu'elle ne connaît pas. Elle avait beau avoir bien monter en puissance … elle était toujours aussi craintive, mais ça ne représentait pas tellement un problème pour toi. Avec toi, elle se conduisait normalement. Elle avait cesser de te craindre. « Bon aller. » Tu finis par passer devant, l'invitant à te suivre. Tu longes la rue jusqu'à la sortie de la ville avant de finalement t'engager sur la route deux. C'est à partir de ce moment, alors que le silence semble s'être installé entre vous, que tu te sens obligé de t'expliquer, ou plutôt, de te justifier quand à la route que tu empruntes. « J'habite pas en ville … je vis à l'écart. » En fait, c'est pas si loin. Une fois engagé sur la route, tu bifurques sur la droite lorsque les premiers arbres apparaissent et tu suis le petit sentier discret qui mène à ton chez toi. Il est un peu tard maintenant, et bien entendu, ce bois n'est pas éclairé. Heureusement, la lumière qui diffuse la flamme de ta Reptincel te sers de torche et tu progresses lentement, pour ne pas perdre ton invitée, mais sûrement. « Ça va aller ? » Finis-tu par demander. « Désolé, c'est pas ce qu'il y a de plus facile d'accès … mais c'est fait pour, en fait. » Sous entendu, tu aimes être tranquille, loin des autres et tu as une sainte horreur qu'on vienne te déranger.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Juin - 19:38
Après l'appel à Billie, je me rapproche d'Ethan et d'Azel et pour le plus grand bonheur de ma main, la Reptincel ne semble pas vouloir s'assurer que je vienne cette fois. Je coule un regard vers Ethan quand il me demande si j'avais peur que Arès innonde ma cuisine et je laisse échapper un léger rire. « Inonder la cuisine non, qu'il casse tout en cherchant à s'échapper oui. Je l'ai dit, il n'aime pas me savoir seule et il aimait encore moins ça quand il savait que je partais à votre recherche. » Je hausse les épaules en soupirant légèrement avant de suivre sagement l'homme et son Pokémon.
Je ne dis rien, je me contente de prendre des repères pour pouvoir rentrer demain et retrouver facilement mon chemin. Je hoche simplement la tête quand il me dit ne pas habiter en ville. Bon, rien d'étonnant vu l'aperçu que j'ai eu de son caractère. Il aurait fait un voisin exécrable. Le genre de voisin qui appelle la police pour une branche mal taillée et qui casse les noisettes à tout le monde.
L'étroitesse du chemin qu'ils prennent me force à rester encore plus en retrait mais ça ne me dérange pas. En fait, je pourrais faire comme lui et prendre la fuite mais j'imagine assez bien sa Reptincel venir me ramener de force et je n'ai pas envie de finir broyer par Azel.
Je trébuche plusieurs fois sur des racines et je finis une fois où deux au sol mais rien de bien méchant quand il me demande si ça ira. Bien qu'il ne puisse me voir, je hausse un sourcil en haussant les épaules. « Ne vous en faites pas, j'ai connue pire. » En lui répondant, les souvenirs de l'époque où j'accompagnais mon frère me reviennent en mémoire et je ne peux m'empêcher de sourire mais mon sourire se fane quand il fait allusion à son amour pour la tranquillité. Piqué au vif, je ne peux m'empêcher de lui répondre d'une manière assez acerbe. « C’est pourtant pas faute d'avoir refusé deux fois votre proposition mais je peux repartir de suite si vous le souhaitez. » D'ailleurs, je n'attends pas de réponse de sa part et j'entreprends de faire demi-tour dans l'obscurité, sortant mon téléphone pour m'éclairer faiblement avec mon écran.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Juin - 20:08
ft. rylee.

Elle a connu pire, qu'elle dit. Ouais, enfin, ça ne l'empêche pas de trébucher. Et quoi ? Elle pense que tu ne l'entends pas ? T'es un chasseur, pas un bête gars de la ville. Elle fait un bruit pas possible. Elle a sans doute fait fuir tous les Pokémon sauvages du coin tellement elle fait de bruit. C'est bien pour ça que tu lui poses la question, avant de continuer à te justifier. D'ailleurs, maintenant, tu en arrives à te dévoiler un peu. Tu parles de l'endroit où tu vis, peu accessible, à l'écart de tout et surtout à l'écart des autres et bien sûr, tu te sens obligé de faire comprendre que tu as tout fait pour éviter les gens, et que tu n'apprécies guère d'être emmerdé. Ouais, sauf que ça aussi elle le prend mal. « C'est pourtant pas faute d'avoir refusé deux fois votre proposition, mais je peux repartir de suite si vous le souhaitez. » Nh. Tu soupires très lourdement. C'est pas là que tu voulais en venir en réalité mais...mais elle ne te laisse même pas le temps de répondre, en fait. Et là voilà qui sort son téléphone et qui fait demi-tour en avançant tout doucement à travers les arbres et les buissons. Ah bah bravo. D'ailleurs, Azel te balance un nouveau regard noir. Et quoi encore ? C'est quand même pas de ta faute si elle a un sale caractère aussi. T'as rien dis à son sujet. T'es peut être pas le mec le plus avenant du monde mais quand même … tu l'as invitée. Tu vas pas l'envoyer bouler au beau milieu d'un bois sombre. « Oui bien sûr à cette allure demain matin vous êtes en ville, à l'heure pour la navette avec un peu de chance ! » lances-tu passablement agacé. Sur le coup, tu te dis tant pis, t'es bien résolu à la laisser retourner d'où elle vient. D'ailleurs, tu pousses Azel, la menaçant même en lui indiquant sa Pokéball si elle continuait d'insister. A l'évidence, la dame n'a pas envie d'être en ta compagnie, grand bien lui fasse t'es mieux tout seule de tout façon.

Ouais enfin … tu finis quand même par te retourner. Elle est toujours là, elle a fait deux mètres en deux minutes. C'est à la fois, triste, drôle et pitoyable. « Bon aller ! Arrêtez de faire l'idiote. » cris-tu à son attention tout en te rapprochant d'elle à grandes enjambées. « Vous n'allez quand même pas me forcer à vous balancer sur mon épaule et à vous porter jusque chez moi, hin ? » Non parce que t'en es capable mais c'est chiant un peu.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Juin - 21:15
Ma patience et ma gentillesse sont mises à rude épreuve avec ce type. Je suis sur le point de craquer, je le sens mais je me refuse à le faire devant lui. J'ai mes limites et craquer devant un inconnu en fait partie. Il ne veut pas se mêler aux autres ? Très bien, je lui laisse son espace. J'espère juste que sa Reptincel ne se mettra pas en tête de me retenir.
Mon téléphone éclaire très mal le chemin et je trébuche encore plus qu'à l'aller mais tant pis. Je me retiens de lui faire un doigt à sa remarque et je continue à grande peine mon chemin.
Bordel mais pourquoi je me suis inquiétée pour lui ? Pourquoi est-ce qu'il a fallu que je me mette en tête de le retrouver ? Après tout, il est parti de chez moi sans demander son reste, j'aurais dû me douter qu'il y avait une raison, peu importe laquelle. Mais non, il a fallu que je m'assure qu'il aille bien et voilà où ça m'a menée.
Je respire lentement et profondément pour me ressaisir et j'y arrive assez bien jusqu'à l'entendre me traiter d'idiote. Il n'a pas tord, je le suis mais je suis comme ça, je n'y peux rien.
Malgré moi, je me retourne de nouveau quand il menace de me balancer sur son épaule. Je laisse un rire amer s'échapper de mes lèvres. « Ne vous donnez pas cette peine, vous aimez la tranquillité et je vous la laisse. » Je me penche sur le côté, me raccrochant à une branche pour assurer une relative stabilité pour m'adresser à sa Reptincel. « Ce fût un plaisir de te connaître Azel. »
Je lui adresse un sourire avant de me redresser et de faire face à Ethan.. « Écoutez, je suis peut-être idiote, comme vous me l'avez fait remarquer mais vous l'êtes tout autant avec votre attitude qui souffle le chaud et le froid. Vous me faites comprendre que ma présence vous indispose donc je vous laisse en paix, faites-en autant avec moi, je vois bien que vous vous forcez. » Je soupire légèrement avant de baiser le regard. J'aimerais comprendre cet homme mais je n'y arrive pas. La seule chose que je sais, c'est que, paradoxalement, j'ai envie de le connaître mais que ce n'est pas le bon moment et que je l'ai énervé.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Juin - 21:36
ft. rylee.

« Ne vous donnez pas cette peine, vous aimez la tranquillité et je vous la laisse. » … Comment c'est possible, d'être aussi butée ? C'est dingue. A croire que tu la blesses personnellement et profondément avec ton attitude. Qu'est-ce que ça peu bien faire, que tu sois distant, que tu sois toi ? Mais enfin … à quoi elle ce qu'elle s'attendait, pendant ces heures à te chercher ? Sur qui est-ce qu'elle s'attendait à tomber ? Est-ce qu'elle pensait que tu serais chaleureux ? Que tu serais un mec charmant. C'est pas toi. T'es pas comme ça. T'es pas un prince. Et si c'est ce qu'elle attendait, forcément, elle ne peut qu'être déçue par ce qu'elle a trouver à la place. Tu n'es pas courtois. Tu n'es pas avenant. Pas charmant du tout. Mais c'est toi. Ethan. Toi tout entier. On ne peut pas te demander de changer, parce que ce que tu es, c'est le résultat de ce que tu as vécu. Y'a une sacrée carapace tout autour de ton cœur. C'est pas facile de l'atteindre, de le toucher ou même de l'effleurer. Alors tu soupires. Alors tu t'agaces. Et puis tu prends ça à la rigolade avant de finalement reprendre ton sérieux. Qu'est-ce qu'elle veut, à la fin ? Qu'est-ce qu'elle attends de toi, au juste … Pas grand chose t'espère, parce que malheureusement pour elle, elle risque de tomber de haut et de se faire mal.

Et voilà que de nouveau elle parle. Elle te crache ces quelques mots au visage cette fois. Comme si tu l'avais blessée. C'est presque effrayant, cette façon qu'elle a de te parler, de s'adresser à toi et de te regarder. « Vous vous attendiez à quoi ? » souffles-tu finalement. Parce que ça t’intrigue. Ça t'intéresse. Tu veux savoir. Toute cette histoire … c'est tellement bizarre. Cette inconnue qui te cherche, alors qu'elle aurait pu continuer sa vie, tout simplement. Qui prend à cœur la moindre de tes paroles. Comme si … comme si c'était vraiment important. Comme si tu l'étais, important. « En me cherchant. Vous vous attendiez à trouver quoi ? » Certainement pas toi. Pas ce que tu es. Ce mec désagréable, exécrable. Tout sauf ça, du moins tu l'imagines. Elle s'attendait sans doute à un type … normal. A ce que tu la remercie beaucoup plus chaleureusement. A ce que tu l'invites prendre un verre ? Possible. « Je suis pas ce que vous croyez. Je suis pas un mec bien, m'dame. » Certainement pas. Du moins, c'est tout ce que tu penses de toi. Depuis toujours. « Nan, j'aime pas les gens. Je fréquente personne. Je suis bien dans ma solitude et croyez le ou non mais j'ai mes raisons. Vous pouvez bien penser ce que vous voulez de moi, y'a bien longtemps que je me préoccupe plus de l'avis des gens. » C'est comme ça. On peut cracher dans ton dos autant qu'on le souhaite. Tu t'en fou. T'as appris à vivre pour toi, et toi seul. Au moins, y'a personne pour te blesser, personne pour te décevoir, personne pour t'abandonner, encore. « Maintenant, faites comme bon vous semble. Vous pouvez faire avec, me suivre et passer une nuit à l'abri et au chaud, ou fuir. J'ai l'habitude. » Azel semble sentir ton malaise tout à coup. Elle n'insiste plus pour rien. Elle vient se coller à tes jambes, serrer ton mollet entre ses pattes pour te faire sentir qu'elle est là. Comme toujours. Pour toi.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Juin - 22:04
« Tu es trop gentille Rylee. » « Il faut t'endurcir ma belle, le monde est bien trop cruelle pour les personnes aussi douce que toi. » « Arrête de croire que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. »
Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai entendu ces paroles. Le nombre de fois où l'on m'a avertie. Oui mais voilà, je suis comme ça. J'aime croire qu'il y a du bon en chacun de nous. Même en ce type qui s'acharne à être infecte avec moi. Après tout, il y a forcément un peu de bonté en lui pour qu'il m'ait proposé de venir chez lui mais rapidement, il a regretté ses paroles et maintenant que je m'échine à respecter ses choix, ce n'est pas encore assez bien.
C'en est trop pour moi mais je me refuse à pleurer devant lui, même si c'est de rage. Même si cela me ferait du bien et me calmerait. Seulement, je suis trop sensible et mes larmes finissent par couler silencieusement le long de mes joues. Tout aussi silencieusement, je remercie le ciel qu'il fasse trop sombre pour qu'il puisse apercevoir ses gouttes d'eau salée dévaler mon visage.
Je ne réponds pas à ses questions. Pas par manque de politesse mais tout simplement parce que je n'ai pas les réponses. Je ne sais pas ce que j'attendais de lui en le cherchant. Je sais juste que j'avais besoin de savoir s'il allait bien. Peut-être de le revoir aussi mais ça, je ne peux le dire et puis, il le dit lui même, il n'aime pas les gens alors comment pourrait-il comprendre que son sort ne m'était pas indifférent.
Je prends le temps de sécher succinctement mes larmes avec le bas de mon T-shirt, de m'assurer que ma voix ne trahira pas trop mes émotions avant de parler. Lui répondre, oui mais quoi ? Je cherche encore ce que je pourrais dire et ce temps, je le mets aussi à profit pour continuer de réguler ma peine. « Fuir ? Parce que vous laissez avec vos habitudes c'est fuir ? Désolée, mais ce n'est pas moi qui fuit, c'est vous. Vous avez fuit de chez moi sans un mot, alors que vous étiez blessé. Vous fuyez la compagnie des gens selon vos propres aveux alors ne venez pas me dire que je fuis. Vous n'aimez pas la compagnie des gens ? Évitez de les inviter chez vous, même si votre Pokémon vous le demande, ça vous confortera dans votre idée que la solitude est votre alliée. » Je m'en veux immédiatement de mes paroles mais je ne peux les retirer. Il m'a trop poussé à bout et surtout, il m'a blessé d'une manière que je ne saurais expliquer. Les gens ont raison au final, je devrais m'endurcir mais ce n'est pas mon caractère.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Juin - 22:57
ft. rylee.

Bravo Ethan. Voilà que tu perds ton calme et ton sang froid. Tu sais même pas pourquoi tu pètes littéralement un câble, là, mais t'y va. Et t'as rarement autant causer de ta vie en une seule fois. Et ça t'énerves encore plus. Parce que t'aimes pas parler de toi, t'aimes pas dévoiler ce qui fait que tu es toi. T'aimes pas ça. C'est tout. Tu veux pas qu'on apprenne à te connaître. Tu veux qu'on reste loin, tu veux pas … Tu veux pas t'accrocher. Tu veux pas t'attacher. Et tu veux pas non plus qu'on s'attache à toi. Alors au finalement, peut-être que Rylee ferait mieux de te fuir comme la plupart des autres personnes qui croisent ta route. Qu'elle s'en aille. Tant pis pour cette dette à la noix, elle te poursuivra mais c'est mieux comme ça. Mieux que de passer du temps à se disputer au milieu d'un bois en pleine nuit. Tu comprends pas. T'aimes pas, ne pas comprendre. Y'a trop de questions. Trop d'énigmes et trop de mystère autour de cette femme là. Tu la comprends pas … Et voilà qu'elle ouvre de nouveau la bouche. Elle te fait la moral. Et peut-être bien qu'elle a raison … Non. En fait, tu sais qu'elle a raison. C'est toi Ethan. Toi qui fuis les autres et pas l'inverse. Si on te fuit, c'est parce que tu fais tout pour ça. Tu passes ta vie à repousser, à rejeter les autres mais c'est comme ça, t'arrive pas à faire autrement. T’arrive pas à avoir envie de te rapprocher de quelqu'un. Tu supportes pas les contacts prolongés. C'est toi, toi et ta solitude. Alors pourquoi t'avais fait ça, putain. Pourquoi tu lui avais dis de te suivre ? Pourquoi t'avais insister ? Ce que tu pouvais être con. Et fallait pas accuser Azel. Tu savais parfaitement te soustraire à sa petite autorité quand tu le voulais vraiment. Le maître c'était toi et même si elle aimait s'imposer, tu savais très bien remettre ton Pokémon à sa place. « Peut-être bien, ouais. » Et tiens. Maintenant tu abandonnes. Tu arrêtes de lutter, de te défendre. Tu te tais, en fait. De toute façon, elle est dans le vrai, alors autant que tu la fermes. Sauf que tu sais plus trop quoi faire maintenant. Quoi dire non plus. Tu peux pas la laisser repartir toute seule … Tu ne sais pas si continuer d'insister à te suivre est une bonne idée. Tu ne sais pas si elle te laisserait la raccompagner et de toute façon, tu ne sais pas si tu as vraiment envie qu'elle reparte et qu'elle se contente d'un hôtel, si elle en trouve un. Tu sais pas. Tu sais plus ce que tu veux. Et c'est bien la première fois que ça t'arrive depuis bien longtemps … d'être totalement perdu. « Je … » Tu soupires. Tu lèves les mains en l'air pour finalement laisser tes bras le long de ton corps en signe d'abandon. « Je vous comprends pas ... » C'est ça quand on fréquente personne. Le genre humain devient une énigme. On ne comprends plus ses semblables et les sentiments humains deviennent de vrais mystères. C'est ça, Ethan, quand on ne fait pas comme les autres. On finit par devenir un alien. Incompris des autres, et qui ne comprends pas les autres non plus. C'est que t'es ; un alien. Et la communication est difficile. « Je sais pas … ce que vous attendez de moi exactement. » En fait. Elle te ferait presque flipper cette fille. Elle te fou dans des états improbables. Ça te fou les boules, ça te fou les nerfs. Putain, c'est ça. T'es a bout mon vieux. « Est-ce que je dois insister ? Je veux dire … Je peux pas changer. Mais j'ai pas dis non plus que vous étiez un problème, là maintenant. C'est pas Azel qui décide, c'est moi et si je vous dis de me suivre c'est parce que je le veux bien. Alors … Si vous vouliez avoir l'extrême obligeance de vous décider avant que le jour ne se lève, ce serait bien quand même un peu. »

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Juin - 0:12
Je suis las. Je n'ai qu'une envie, me coucher en boule dans un coin et dormir. La journée a été forte en émotion pour moi. Plus que je ne peux le supporter peut-être. Pourtant, je suis toujours debout, à faire face à cet homme sans réussir à le planter là. Pourtant, il le mériterait mais je ne sais pas, je ne peux pas partir. Certains pourraient dire que c'est à cause de la nuit qui tombe et du fait que je sois loin de chez moi mais je sais que ce n'est pas ça qui me retient devant lui. Non, c'est l'envie de le comprendre, même si je n'y parviens pas.
Je ferme les yeux et je respire lentement et profondément pour me calmer, me recentrer. Je l'écoute et je ne me retiens pas de rire. Une nouvelle fois, son comportement change. Je soupire, cherchant quoi lui répondre. « Je n'ai jamais rien attendu de vous, à part peut-être un merci et je l'ai eu, même si c'était de mauvaise grâce de votre part. » Ce n'est pas un reproche, juste un constat. J'espère qu'il ne le prendra pas mal.
Je réfléchis un long moment à sa demande. Bien sûr, je préfère être à l'abri pour la nuit mais je n'ai pas envie de lui imposer ma présence. D'accord, il prétend que je ne suis pas un problème mais pourtant, il n'arrête pas de sous-entendre que j'en suis un. « Écoutez, je suis désolée pour ce que j'ai dit tout à l'heure, mes mots ont dépassés ma pensée mais je ne veux pas vous forcez à quoi que se soit. J'ai bien compris que vous m'avez proposé votre logement comme abri de vous-même mais j'ai aussi vu que ça vous embêtait et malgré tout, vous l'avez confirmé à de multiples reprises. » Je soupire une nouvelle fois, posant mon regard sur son Pokémon qui s'accroche à lui, auquel je souris instinctivement. « Je veux bien accepter que vous me dépanniez pour la nuit mais que les choses soient claires, je ne vous ai jamais demandé de changer et je ne demanderais jamais à une personne de changer. Si je vous ai fait croire le contraire, je m'en excuse. » Je soupire et j'avance d'un pas dans sa direction seulement voilà, au deuxième, je trébuche une nouvelle fois sur une racine ou une branche et je finis par me rattraper à Ethan. Rougissante, je me redresse vivement sous le regard amusé de Azel. « Désolée. J'espère ne pas vous avoir fait mal. » Je garde le regard baissé et j'attends qu'il ait avancé avant de le suivre.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Juin - 22:05
ft. rylee.

Et voilà. Ça continue. Maintenant, tu es un peu fatigué par tout ce blabla. T'as plus tellement envie de discuter, de te justifier, ou de chercher à comprendre quoi que ce soit. Tu veux rentrer. Avec, ou sans elle. Mais c'est de ta faute aussi. T'as poser des questions. T'as soulever des sujets de discussion, alors inévitablement elle te réponds. Et tu l'écoutes, mais tu ne l'écoutes qu'a moitié. Tu comprends le principal. Mais tu n'essaies pas de creuser plus loin, tu n'essaies plus. A quoi bon ? Elle s'excuse, à un moment. Pour ses paroles. Elle pense peut-être t'avoir blessé, ce n'est pas le cas. Elle a simplement toucher la corde sensible, c'est loin d'être agréable mais ce n'est pas non plus spécialement douloureux. Tu as appris à passer outre, à être fort. Résistant. Finalement, après ce flot de paroles qui te paraît totalement interminable, elle en vient au plus important – du moins pour toi – et elle réponds enfin à ta question en acceptant de rester et finalement … c'est tant mieux. Tu hoches la tête, pour lui signifier que tu comprends, que tu acceptes ses nouvelles excuses aussi et puis tu soupires, cette fois assez discrètement lorsqu'elle revient enfin vers toi. Au moins, tu n'auras pas besoin de la poursuivre à travers le bois, ni encore de la raccompagner en ville. C'est une bonne nouvelle, parce que mine de rien, tu fatigues. Tu te sens las. Tu veux rentrer, retrouver le confort et la sécurité de chez toi. Tu veux souffler, fermer les yeux un moment et pouvoir te détendre un peu, même si tu doutes de pouvoir y arriver totalement en présence de cette femme.

Elle fait un pas. Puis un autre … ou plutôt la moitié d'un autre avant de se prendre les pieds dans l'une de ces fichues racines. Proche de toi, son premier réflexe est de se rattraper à toi, et toi évidemment, le tiens est de la rattraper pour éviter qu'elle ne se retrouve au sol. Elle se redresse rapidement. « Désolée. J'espère ne pas vous avoir fait mal. » Pour la première fois, depuis qu'elle t'avais croiser à Port Lokhlass, tu lui offres un discret sourire. « Vous êtes bien placée pour savoir que j'en ai vu d'autres. » Ouais, tu t'es fais marcher dessus par un foutu Tauros, ça, c'est un truc qui fait vraiment mal. Tu fais un pas en arrière, prêt à reprendre ton chemin mais … mais tu t'arrêtes. Elle trébuche depuis plus de quinze minutes derrière toi, elle vient de manquer de chuter. Regarde la. La tête baissée, les yeux fixant le sol herbeux et terreux. « Passe devant, Azel. » Ordonnes-tu à ta Reptincel avant de t'approcher de Rylee. En bon rustre que tu es, tu ne demandes aucune autorisation. Tout ce que tu dis c'est ; « Permettez. » Mais tu ne lui laisses pas le temps de répondre pour te permettre justement, tu te baisses légèrement pour l'attraper, et la soulever à la façon princesse dans ces dessins animés niaiseux et tu t'avances d'un pas ferme en direction de ton chalet. D'ailleurs, il n'est plus très loin et quelques minutes à peine suffisent pour que tu atteignes enfin la porte. Sans un mot, tu reposes la jeune femme au sol avant d'ouvrir la porte, d'allumer les lumières et de saluer Quinn qui saute du canapé dans lequel elle était probablement en train de dormir paisiblement. « Faites comme chez vous ... » dis-tu, en déposant les paquets que tu tiens sur un buffet de la cuisine.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ad vitam aeternam :: Noc'Nihili :: île crefollet :: Port Lokhlass :: port de plaisance-