!!! avril 2018 × migration massive de lokhlass à la crique melo-crique et de tiplouf à la rivière origine.

hiver × perturbations climatiques, la bête rode toujours.


vous pouvez proposer des missions et des ordres auprès des fossiles, vous serez récompensés de 100₽ ou 5pts EXP.
daylight
www
mp
dr.feelgood
www
mp
vous ?
www
mp


×


Cadeau venant du cœur. - FT Karel

 :: Noc'Nihili :: Île Créhelf :: Littérapolis :: casino Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 12 Avr - 19:39
Cadeau venant du cœur
ft. Karel
Bien calé au sur le pont inférieur du navire, Revan fait son possible pour ne pas être pris d'une envie de vomir, qui lui tiraille l'estomac depuis qu'ils ont quittés le port. Mais ce n'est pas le pire, c'est avant tout qu'il se sent capable de céder à la panique à tout moment. Voilà qui pourquoi il fait son possible pour ne pas être sur le pont supérieur, entouré des eaux tout de même assez agités étant donné le roulement du bateau. Revan serre contre lui deux des pokéballs qu'ils vient d'utiliser plus tôt, et Athéna est juste à côté de lui, à essayer de le garder calme, n'hésitant pas à utiliser ses pouvoirs psy pour l'aider à garder le contrôle. Et elle à fort à faire. Pour se détendre, il pense à cette journée hors de Littérapolis, et surtout en dehors de l'île Crehelf, qu'il n'avais jamais quitté depuis son arrivée, il y a de ça un bon mois. Mais il l'avait fait pour des raisons précises, à savoir agrandir son équipe. Son regard se porte sur la première pokeball, où dort son Goupix d'alola, bien au chaud, loin des remous qui l'auraient sans doute perturbé maintenant qu'il l'avait tiré de sa forêt d'origine. Mais ce n'est pas là sa seule capture, il garde dans son autre main, dans l'autre pokéball, un autre pokémon de la même espèce, femelle cette fois. Ces deux là vivaient sans doute ensemble, frère et sœurs, où un couple, Revan ne sait pas trop. Mais sur le moment, il n'avait pas eu envie de les séparer comme ça, mais de la même manière, il n'a pas envie d'avoir deux pokémons de cette espèce. Alors il s'était souvenu de ce que lui avait dit Karel ce jour là alors qu'ils allaient au marché. Elle avait toujours voulu en voir un,  et encore plus l'intégrer à son équipe. Voilà qui l'avait convaincu d'attraper le deuxième petit animal, pour en faire cadeau à Karel, avec qui ses relations semblaient progresser.

Le trajet dure encore bien dix minutes avant que Revan, en marin expérimenté, ne sente que le navire se mette en stationnaire pour se ranger sur un ponton. Il prend alors les jambes à son cou et monte à toute vitesse vers le pont supérieur. Une fois sur place, il s'approche du bord et saute sur le ponton, malgré une invective d'un des marins. Là, il en profite pour se reprendre un peu, sa pâleur commence à refluer tandis qu'il prend la direction du casino. Il compte bien offrir son présent à Karel le plus vite possible, déjà qu'il est en retard pour le boulot, mais à cette heure-ci, c'est encore assez calme. Goby peut donc gérer en attendant. Revan se demande surtout comment il va bien pouvoir offrir ce Goupix d'alola. Si elle est présente surtout. Sinon il laissera la ball sur son bureau avec un petit mot. Ce sera plus simple. Mais si elle est présente, alors il devra trouver les mots sans bafouiller. Le voilà d'ailleurs qui franchit la porte d'entrée du casino. Un coup d'oeil vers Goby lui fait comprendre que tout va très bien. Il lui fait donc signe qu'il s'absente encore quelques minutes, et le pokémon semble comprendre qui il compte aller voir évidement. Une fois à l'étage, il frappe trois coups secs et rapides, attendant une réponse. Personne ne répond, Karel est sans doute en train d'errer dans les salles, à voir si tout se passe bien. Alors il entre et se dirige alors vers le bureau où il dépose la pokéball bien en évidence. Il attrape ensuite un bout de papier et commence à écrire quelques mots.

« Karel,

Je me suis rendu sur l'île d'AVA afin d'explorer un peu les environs,
J'y ai trouvé une grande forêt gelée, appelée Forêt Artika.
Devine ce que j'y ai trouvé ? Eh bien des Goupix d'Alola figure toi.
Tu avais raison, ils sont vraiment adorables, et j'en ai donc capturé un pour mon équipe.
Seulement un second se trouvait aussi présent, sans doute sa compagne, ou de la famille.
J'en ai donc profité pour la capturer, pour toi.
Tu trouveras donc ton nouveau compagnon de route dans cette pokéball.
Je n'ai pas eu le temps de la nommer ou même de passer du temps avec elle, alors attention les doigts !
J'espère que tu aimeras mon présent.

Revan. »


N'ayant jamais été doué pour écrire ce genre de petits mots, Revan essaie de se relire plusieurs fois sans grande conviction. Au final, il trouve cela tellement mauvais, qu'il froisse le papier. Mais au moment où il s'apprete à le jeter, voilà que Karel débarque dans son bureau. Il se fige, alors qu'elle le trouve là, stylo en main, une boule de papier dans l'autre et une pokéball sur le bureau. « Heu … Bonjour Karel ... » Lui qui pensais s'en tirer sans trop faire d'histoire, c'est loupé. « Je … je t'ai apporté un cadeau en fait. Tiens » Là, il lui envoie la pokéball trônant sur le bureau. Autant faire vite avant qu'il ne sache plus trop quoi faire ni dire.



Résumé
Pokémons :
Sac à dos :
Divers :
avatar
protecteurs - tout ira bien
— Arrivée : 03/04/2018
— Posts : 634
— Ft : Travis Fimmel
— Crédits : Swan
— Age : 34 ans.
— Occupation : Videur au Casino, Team Aqua
— Trésorerie : ça c'est mes sous !
— Couleur : 775E9C
— Pokedollars : 16 520.
— Points EXP : 539.
— Rps en cours : [2/3]
— Multicomptes : Nope

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Avr - 21:25
cadeau venant du coeur
revan & karel

Ca faisait quelques jours maintenant que tu étais rentrée de ton escapade dans cette grotte infâme. Tu ne sais pas spécialement ce qui t’avais pris d’aller fourrer ton nez dans un endroit pareil … mais tu en avais lourdement payer les conséquences. Rien de grave heureusement, et puis, tu avais tout de même réussi à t’en sortir sans dégâts conséquents grâce à tes Pokémon aquatiques, mais aussi grâce à Esmée. Mine de rien, tu avais une équipe très efficace, et qui progressait à la vitesse de la lumière, tu devais bien l’avouer. Ton tout petit Moustillon était maintenant un fier Mateloutre, Mélio n’avait pas fait long feu en tant que Tiplouf, Luuna t’avais surprise en évoluant dés sa première sortie avec toi et Esmée était pour le moment fidèle à elle même, mais tu n'oubliais pas qu’elle était déjà une forme évoluée. En clair, maintenant, ton équipe était tout de même relativement impressionnante, et grâce à eux, tu avais réussi sans trop de difficultés à attraper ce Caninos, au fin fond de la grotte Rubis. Oh, il n’était pas pour toi. Même si tu appréciais beaucoup l’espèce, pour le moment, tu avais l’impression que cette équipe était … bien comme elle était. Selon les fameuses lois sur le transport de Pokémon et de Pokéball, tu avais encore de la place pour deux Pokémon dans ton équipe, mais ton choix n’était pas vraiment arrêté, de plus, les Pokémon feu avaient pour la plupart la réputation d’être assez difficiles à dresser - tu avais un doute concernant les caninos à ce sujet mais bon - du coup, tu avais déjà décidé depuis bien longtemps que le petit canidé ne serait pas pour toi, mais pour Revan. Les Pokémon de ce type, ce n’était pas habituel dans la team aqua, cela dit, tu connaissais assez ton ex compagnon pour savoir que les Caninos étaient une espèce qu’il appréciait plutôt, de plus, mis à part la petite Athéna, tu n’avais pas connaissance qu’il ai pour le moment réussi à attraper un autre Pokémon … et même si c’était le cas, tu avais bien envie de lui offrir celui là.

Tu avais donc chercher l’homme du regard une bonne partie de la matinée. Il était encore tôt, mais tu savais que normalement, Revan était toujours plus ou moins à l’heure pour travailler … Sauf que là, tu n’avais trouvé que Goby, seul, ce qui tu devais l’avouer t’avais intriguée, autant que inquiétée, un peu. Tu savais qu’il ne connaissait personne, et que l’Archipel était encore un terrain inconnu pour lui, du coup, tu avais passer un bon moment à te demander où il avait pu passer, avant de finalement te laisser emporter par ton travail. Il finirait bien par réapparaitre après tout, non ?

Après environ deux heures d’errance dans le Casino, quelques vérifications de table et l’évaluation rapide d’un nouvel employé en fin de période d’essai tu avais décidé de remonter à ton bureau et là … Tu avais trouvé la porte de la pièce ouverte. Fronçant les sourcils, tu t’étais approchée pour finalement y trouver Revan. En le voyant, ton visage s’était aussitôt adouci, mais tu avais tout de même plisser les yeux. Il était là, planté devant toi, un style dans une main, et une boule de papier dans l’autre. “Heu … Bonjour Karel …” De plus en plus suspect … Tu fais donc un pas dans la pièce, refermant la porte derrière toi comme pour lui faire comprendre que quoi qu’il te cache, tu ne comptes pas lui lâcher la grappe de sitôt, mais en réalité, il ne te laisse même pas le temps de poser la moindre question. Il attrape une Pokéball sur ton bureau - d’où sortait cette Pokéball d’ailleurs ? - pour te la lancer, et surprise, tu rattrapes de justesse l’objet. “Je … je t’ai apporté un cadeau un fait. Tiens.” Un cadeau. Une Pokéball ? Non. Pas une Pokéball. Comprenant rapidement de quoi il s’agit, tu libères donc immédiatement la petite créature de la Pokéball, pressée de voir de quoi il s’agit et là … Là, tes lèvres forment immédiatement un “O” de surprise, quand sur la moquette, devant toi un magnifique Goupix blanc se met à trottiner, puis sautiller. “▬ … Attends elle est pour moi ?” Parce que oui, tu remarques immédiatement qu’il s’agit d’une femelle, ne serait-ce qu’à sa silhouette, mais aussi à ses traits fins et délicats. “▬ Tu … Tu en as trouver une !” Tu ne résistes pas bien longtemps avant de t’agenouiller pour prendre le Goupix dans tes bras et la câliner quelques minutes. Puis, tu finis par la déposer sur le canapé, avant de revenir vers Revan pour déposer un baiser sur sa joue. “▬ Tu t’en es souvenu.” Et pourtant, tu n’avais parlé que de ce fameux Goupix qu’une fois, furtivement, devant une vitrine. “▬ Merci. Elle est magnifique.” Là, tu te rends compte que vous avez en réalité eu sensiblement la même idée. Lui, avec le Goupix, toi avec le Caninos. D’ailleurs, un sourire aux lèvres, tu recules d’un pas pour ensuite aller récupérer la Pokéball délicatement posée sur le buffet de ton bureau. Tu la prends entre tes mains, pour finalement revenir vers ton employé et lui placer l’objet entre mains. “▬ Du coup … moi aussi j’ai un cadeau pour toi.”
Made by Neon Demon



ENTRECHOC

- screw your destiny -

Résumé
Pokémons :
Sac à dos :
Divers :
avatar
protecteurs - tout ira bien
— Arrivée : 28/03/2018
— Posts : 422
— Ft : lyndsy fonseca.
— Crédits : ka (ava) + le dieu tumblr + xynpapple (signature)
— Age : 31 ans.
— Occupation : admin de la team aqua de la région hoenn. tu gères comme une grande la dernière acquisition du boss : le casino de littérapolis et en bonus, tu joues au ranger, comme si tu n'avais pas assez de boulot comme ça dit.
— Journal : × all around.
— Trésorerie : × trésor.
— Couleur : #FA8072
— Pokedollars : 4.880 ₽
— Points EXP : 101.
— Rps en cours : × sauvage 1.
— Multicomptes : nageoire |

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Avr - 17:18
Cadeau venant du coeur
ft. Karel
Revan a un moment de panique en voyant Karel manquer d'attraper la pokeball. Il pense surtout à la pauvre Goupix qui sera sûrement un peu chahuté avec tout ça. Mais tout va bien et elle réussit à rattraper l'objet. S'ensuit alors un petit moment où rien ne se passe avant qu'elle ne se decide enfin à ouvrir la pokeball et découvrir quel est son cadeau. Lorsque Revan voit le visage ravi de Karel en découvrant la petite Goupix commencer à se dégourdir les pâtes, il se dit qu'il a vraiment bien fait de la capturer. “▬ … Attends elle est pour moi ?” Il hoche la tête, bien sûr qu'elle est pour elle, et même si ça n'avait pas été le cas, en voyant sa réaction, il aurait été capable de lui donner son propre Goupix sans même broncher. ▬ Tu … Tu en as trouver une !”Il ricane doucement, sans malice, en se souvenant qu'il avait quand même bien galérer à les trouver ces deux là. En particulier la température, il ne s'y était pas attendu du tout, et avait vraiment du prendre sur lui pour ne pas faire demi tour sur le moment. « Ouaip ! Dans la forêt Artika sur l'île d'AVA ! Je crois bien que je me suis enrhumé au passage d'ailleurs, et j'ai encore la nausé de la traversée mais bon, ça en valait la peine. Regarde. » La dessus, il sort ses deux pokéballs et libère alors ses deux camarades. La première à sortir est Athéna, sous sa nouvelle forme de Gardevoir, qui se rue vers Karel pour la câliner, après tout, elle la considère comme sa mère. Après cette petite démonstration d'affection, Athéna se retourne vers lui, et il comprend que elle aussi à très envie de voir son nouveau compagnon de route. Revan fait donc sortir Silver de sa ball, juste à côté de l'autre Goupix. Les deux sont alors très contents de se retrouver et commencent à jouer ensemble. « Ils étaient ensemble je crois, en tout cas je les ais capturé au même moment. Le mien s'appelle Silver. »

Il sourit alors que Karel vient aussi lui déposer un baiser sur la joue, qu'il savoure au maximum. “▬ Tu t’en es souvenu.” Bien entendu qu'il s'en est souvenu ! Il n'oublie jamais rien quand ça la concerne. Alors lorsqu'elle lui avait annoncé il y a déjà un moment qu'elle aimerait bien intégrer ce pokemon à son équipe, il avait tout naturellement mis l'information bien au chaud dans un coin de sa tête. “▬ Merci. Elle est magnifique.” Il sourit et retrouve un peu de sa stature devant la joie palpable de Karel. La voir heureuse le rend lui aussi joyeux, comme quoi il n'est pas très difficile. « Pas de problème, ça me fait plaisir de te voir contente comme ça. »  Revan note quand même un sourire énigmatique sur le visage de sa camarade. Il essaie alors d'en comprendre le sens tandis que les trois pokémon commencent à jouer ensemble, Athéna faisant léviter les deux Goupix. Il suit Karel des yeux alors qu'elle se dirige vers le buffet près du bureau et y attrape une ball à son tour. Là, lui aussi se met à sourire, il pense comprendre ce qu'il se passe. Il semblerait qu'ils aient tout les deux eu l'envie d'offrir un cadeau à l'autre, si c'est pas mignon tout plein ça. Revan attrape donc l'objet qu'elle dépose dans ses mains, offrant un large sourire à sa patronne. “▬ Du coup … moi aussi j’ai un cadeau pour toi.” Il se mord une lèvre, résistant à l'envie de l'embrasser pour la remercier sans même avoir pris le temps de regarder ce qui se cache la dedans. Il fait tourner la pokeball dans sa main, et s’accroupit au sol alors qu'il libère la créature qui s'y trouve. Il tombe alors nez à a nez avec un jeune caninos. « Oooh, toi aussi tu t'es souvenu ! » Il vient alors gratter la tête du pokémon, qui le regarde avec prudence au début, puis se laisse rapidement faire, jusqu’à venir en demander plus. « Ahah c'est bien mon grand ! Athéna, Silver ! Venez voir, on a un nouveau camarade ! » Les intéressés, accompagné de l'autre Goupix, viennent alors à sa rencontre et l’entraîner dans leur jeu. Revan se relève alors et prend Karel dans ses bras pour lui faire un câlin, et il dépose à son tour un baiser sur sa joue avant de s'éloigner un peu. ]« Merci beaucoup, ça me fait vraiment plaisir. Tu sais, c'est l'un d'entre eux qui m'a tenu compagnie plusieurs semaines alors que j'étais tout seul. »



Résumé
Pokémons :
Sac à dos :
Divers :
avatar
protecteurs - tout ira bien
— Arrivée : 03/04/2018
— Posts : 634
— Ft : Travis Fimmel
— Crédits : Swan
— Age : 34 ans.
— Occupation : Videur au Casino, Team Aqua
— Trésorerie : ça c'est mes sous !
— Couleur : 775E9C
— Pokedollars : 16 520.
— Points EXP : 539.
— Rps en cours : [2/3]
— Multicomptes : Nope

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 16 Avr - 13:29
cadeau venant du coeur
revan & karel

Tu te souvenais parfaitement de ce moment durant lequel il avait évoqué les Caninos, les Arcanin. C’était juste après tes remarques à toi sur les Goupix, justement. Pour une coïncidence … A croire que vous étiez toujours liés, d’une certaine manière, dans vos façons de penser et vos raisonnements. Tu ne sais pas trop s’il avait prévu d’adopter un Caninos, à vrai dire, mais lorsque tu avais vu la petite créature, tout au fond de cette grotte, tu n’avais clairement pas pu résister à l’envie de le capturer, pour lui. En fait, tu ne savais même pas véritablement toi-même ce qui t’avais poussé à vouloir offrir ce Pokémon à Revan. L’envie de lui faire plaisir. De le voir sourire. Sans doute. Même si tu avais passer les premiers temps à l’éviter, maintenant, tu avais de plus en plus de mal à garder tes résolutions bien en place. Il t’attirait. Comme avant. En fait, ça avait toujours été le cas, du coup, ce n’était guère surprenant. Cela dit, tu estimais toujours ne pas être prête, et si on venait à te poser la question du pourquoi tu n’étais pas prête et bien .. Et bien, en fait, tu n’aurais pas su quoi répondre à ça. Prête à quoi, d’ailleurs ? Vous n’étiez plus les deux jeunes sbires que vous étiez lorsque vous entreteniez une relation. Vous aviez sans doute bien grandi, à l’intérieur.Vous aviez vécu des tas de choses, entre deux. Alors, oui. Tu devais simplement continuer de mettre cette … cette attraction de côté, même si en réalité, tu devais bien avouer que dans des situations comme celle là, ça devenait de plus en plus compliqué de tout contenir, et de garder le contrôle.

Tu recules d’un pas, lui avoir abandonné la Pokéball du Caninos, afin de le laisser découvrir ce que contient l’objet. Tu l'observe, tandis qu’il s’accroupit pour faire sortir le petit Pokémon de sa maison. Le petit canidé se met à tourner sur lui-même un instant, comme pour attraper sa queue, avant de s’immobiliser pour observer Revan. “Oooh, toi aussi tu t’es souvenu !” Et tu te remets à sourire, encore, alors qu’il vient gratter la tête de l’animal qui d’ailleurs, semble beaucoup apprécier l’attention de son nouveau maître. “▬ Bien sûr que je me suis souvenu !” De toute façon, tu n’oubliais jamais rien de ce qu’il pouvait te dire, en ce moment. Chaque échange avec Revan te paraissait toujours tellement … particulier.

Déjà, les autres Pokémon sont intrigués, Athéna est revenue vers toi et n’a d’ailleurs pas résister à l’envie de te gratifier d’un nouveau câlin, d’ailleurs, la petite Tarsal que tu as connue n’est plus, déjà. Aujourd’hui, c’est une Gardevoir magnifique qui se tient à tes côtés et qui vient poser sa tête contre ton épaule pour quémander ton affection. Elle a grandit, oui. Mais ça ne change rien au fait que depuis sa naissance, elle a décidé que tu serais sa maman. Du coup, lorsque tu apparais dans son champ de vision, elle ne peut s’empêcher de venir vers toi pour te prouver tout son amour de Pokémon, même si tu n’es pas son dresseur. “Ahah ! C’est bien mon grand ! Athéna, Silver ! Venez voir, on a un nouveau camarade !” La Gardevoir t’abandonnes finalement, suivie des deux petits Goupix qui ne se quittent plus, d’ailleurs, et à ce moment, Bubble en profite pour faire irruption dans le bureau et se mêler aux petites festivités, observant tout d’abord les deux Goupix, puis le Caninos qui semble déjà prendre ses marques et prendre part aux jeux des autres. Ton bureau est devenu une espèce d’air de jeu pour Pokémon, et tu te perds finalement dans la contemplation de ces créatures, en plein jeu, tandis que Revan lui se relève … pour venir te prendre dans ses bras. Tu es surprise, sur le moment. Tu ne t’y attendais pas. Pas du tout, même. Malgré tout, tu prends tout de même part à cette étreinte, à ce câlin, même si tu détournes légèrement le regard, lorsque ses lèvres viennent embrasser ta joue. “Merci beaucoup, ça me vraiment plaisir.” Tant mieux … en fait, tu es rassurée de voir que ton attention est un succès. Qu’elle lui plait. “Tu sais, c’est l’un d’entre eux qui m’a tenu compagnie plusieurs semaines alors que j’étais tout seul.” … Ça, tu l’ignorais. Mais au final, cet aveu te confortes encore dans l’idée que tu avais bien fais de le lui rapporté. Au moins, il ne serait plus jamais seul, puisqu’il avait le sien, maintenant. “▬ Il te tiendra compagnie, alors.” Même si au final, Revan était loin d’être seul, depuis qu’il était de retour. Goby ne le quittait plus. Athéna était avec lui en permanence, et visiblement, il avait aussi commencé à capturer d’autres Pokémon. Il n’y avait que toi, qui paraissait encore un peu incertaine, même si tu consentait maintenant à passer du temps en sa compagnie. “▬ Comment tu vas l’appeler ?”
Made by Neon Demon



ENTRECHOC

- screw your destiny -

Résumé
Pokémons :
Sac à dos :
Divers :
avatar
protecteurs - tout ira bien
— Arrivée : 28/03/2018
— Posts : 422
— Ft : lyndsy fonseca.
— Crédits : ka (ava) + le dieu tumblr + xynpapple (signature)
— Age : 31 ans.
— Occupation : admin de la team aqua de la région hoenn. tu gères comme une grande la dernière acquisition du boss : le casino de littérapolis et en bonus, tu joues au ranger, comme si tu n'avais pas assez de boulot comme ça dit.
— Journal : × all around.
— Trésorerie : × trésor.
— Couleur : #FA8072
— Pokedollars : 4.880 ₽
— Points EXP : 101.
— Rps en cours : × sauvage 1.
— Multicomptes : nageoire |

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 17 Avr - 17:01
Cadeau venant du coeur
ft. Karel
Il est vraiment amusant de voir que tout les deux ont non seulement eu la même idée, mais ont aussi su enregistrer un maximum de ce que l'autre disait. Là ou Revan s'est souvenu de l'attrait de Karel pour les goupix d'alola, elle même s'est souvenue de sa petite phrase placée l'air de rien lors de la discussion suivant tout juste celle des goupix d'ailleurs. Il doit bien admettre que cela lui fait extrêmement plaisir, de savoir qu'elle se soucis toujours de lui au point non seulement de lui offrir un présent, mais aussi de prendre la peine de se souvenir de ce qu'il lui dit, même si cela paraît insignifiant. C'est certainement pour cela que Revan se laisse aller à ce soudain geste d'affection envers elle, lorsqu'il la prend dans ses bras pour la serrer contre lui et déposer un baiser sur sa joue. Il s'en faut d'ailleurs de peu qu'il ne se laisse emporter et n'aille plus loin, comme s'il était revenu à leur ancienne relation. En particulier car Karel lui rend l’étreinte, c'est heureusement grâce au fait qu'elle détourne le regard qui le ramène douloureusement à la réalité. Non, définitivement, il l'aime encore, ça n'avait jamais disparu, et le sentiment lointain durant ses années d'errance est revenu de plus en plus fort à chaque fois qu'il la croise, qu'il lui parle, où qu'il l'aperçoit seulement. Ce qui rendait sa décision de ne pas s'immiscer dans sa nouvelle vie d'autant plus dur à supporter et à garder.

Il voit ensuite dans les yeux de Karel se dessiner la satisfaction d'avoir bien choisit, d'avoir bien fait de capturer ce petit caninos, alors qu'il lui raconte encore un nouveau pan de ses années post kyogre. “▬ Il te tiendra compagnie, alors.” Il lui adresse un sourire ravi. Oui, d'autant plus que ces pokémons sont du genre joueur et très affectif, soit un parfait compagnon pour quelqu'un comme Revan. Oh il a bien Athéna, Silver et Goby aujourd'hui, mais il éprouve une envie irrésistible de se lier à un maximum de pokémons, quelques humains aussi mais ça n'a jamais été son grand point fort. Ce qui le surprend beaucoup d'ailleurs la dedans, c'est de voir à quel point tout ce qui l'entoure le relie à Karel. Pour Goby c'est une évidence. Athéna les considère tout les deux comme ses parents. Silver semble être le compagnon de l'autre goupix, celle qu'il a offert à Karel justement. Et caninos lui a été offert par elle. Toute son équipe est là pour lui rappeler la jeune femme, comme si ce n'était pas assez compliqué comme ça. “▬ Comment tu vas l’appeler ?” Très bonne question, Revan la regarde un instant, avant de passer son regard sur le petit animal qui s'amuse à ses pieds, puis faisant de nouveau la navette entre les deux tandis qu'il réfléchit. « Je sais pas trop ... » Rien ne lui vient immédiatement à l'esprit, alors il s'assoit à même le sol attirant le petit caninos à lui, commençant à la grattouiller pour sa plus grande joie. « Ez … ça te plaît ? Alors ce sera Ez ! » Visiblement, le nom semble lui plaire, alors inutile de chercher plus loin. Revan porte alors de nouveau son attention sur Karel. « Et toi ? Comment tu comptes nommer ta goupix ? J'ai tenté de lui donner quelques surnoms mais elle n'a pas eu l'air de les apprécier. » En vrai, la petite goupix semble avoir un caractère assez spécial, au point qu'il s'était demandé s'il ne valait pas mieux donner Silver à karel.



Résumé
Pokémons :
Sac à dos :
Divers :
avatar
protecteurs - tout ira bien
— Arrivée : 03/04/2018
— Posts : 634
— Ft : Travis Fimmel
— Crédits : Swan
— Age : 34 ans.
— Occupation : Videur au Casino, Team Aqua
— Trésorerie : ça c'est mes sous !
— Couleur : 775E9C
— Pokedollars : 16 520.
— Points EXP : 539.
— Rps en cours : [2/3]
— Multicomptes : Nope

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Avr - 23:53
cadeau venant du coeur
revan & karel

Son sourire, il fait chaud au coeur. C’était stupide, et affreusement niais, dit comme ça, mais c’était pourtant la vérité. Le voir sourire, ça te donnait envie de sourire, et pourtant, encore une fois, tu tâchais au maximum de réprimer ça aussi. Au fond, ça avait quelque chose de ridicule, et ça, tu le savais. Parfois, tu agissais comme une enfant, une adolescente, même. Comme si l’avoir ici, avec toi, près de toi, éveillait ça chez toi. Il y avait une partie de toi qui finalement, aurait pu tout simplement arrêter de réfléchir, qui était parfaitement capable de mettre son cerveau sur pause pour simplement écouter son coeur … c’est comme ça, que tu avais toujours fonctionné, jusqu’ici. Guidée par les sentiments, et les émotions, c’était ce qui te caractérisait le mieux. Le truc, c’est que ton coeur, il en avait marre à la longue. Il avait peur. Il envoyait des signaux d’alarme à répétition depuis le retour de Revan, comme pour te mettre en garde. Pour te rappeler que tu avais déjà beaucoup souffert par rapport à tes histoires de coeur, et que, au final, tu ne serais peut-être pas capable d’en endurer davantage. Et c’est pas que tu n’avais pas confiance, non. Là n’était pas le problème, le problème en fait, c’était toi et uniquement toi. Toi et ta peur. Ta crainte. Toi qui avais décidé d’écouter ta tête, aussi, et qui avait finalement tendance à le faire un peu trop, au point que tu semblais désormais tellement … différente. Le pire, c’est que tu savais aussi que tout aurait pu fonctionner. Mieux que jamais, même. Tu le voyais dans ses yeux. Tu avais remarqué sa façon de te regarder. Tu avais surpris ses regards. Tu savais qu’il avait cette tendance à te couver du regard, à accrocher ses yeux à toi dés que tu entrais dans son champ de vision. Tu n’étais pas stupide, loin de là. Elle était bien loin derrière toi, la Karel innocente qui ne comprenais jamais rien à ces choses là. Aujourd’hui, tu avais l’expérience, le vécu. Tu savais. Tu voyais. Et pourtant, tu persistais à te cacher, à rester sur ta réserve, et même si tu ne pouvais plus vraiment t’empêcher de le côtoyer, de lui parler, ou même parfois, de l’observer, toi aussi, tu t’acharnais à te dire non. Non, non, non et encore non.

“Je sais pas trop …” Oui, elle était peut-être un peu soudaine ta question, en fait. Après tout, tu venais tout juste de lui confier ce Caninos. Peut-être qu’il était du genre à vouloir attendre de connaître un peu plus ses compagnons avant de leur donner un nom. Toi, ça te venais comme ça, un peu par hasard. Il te suffisait de poser les yeux sur un Pokémon pour avoir une idée de surnom qui pourrait convenir. Jusqu’ici, ça avait été le cas pour tous tes Pokémon, sans exception. Tu viens prendre appui sur ton bureau, tandis que Revan semble prendre le temps d’observer son Caninos plus en détail, il lui offre quelques caresses, l’amuse un instant, avant de se mettre à lui parler, tout doucement. “Ez … ça te plait ? Alors ce sera Ez !” Ez … Pourquoi pas ? Ça lui allait plutôt bien, en effet. Et d’ailleurs, le petit canidé semble tout à fait ravi de son nouveau surnom, si bien qu’il se met de nouveau à s’agiter auprès de Revan pour lui montrer sa joie. A ce moment, tu ne peux t’empêcher de noter à quel point ton ex compagnon semblait avoir radicalement changé. Revan avait toujours été du genre à être plutôt dur, avec ses Pokémon. Du moins dans tes souvenirs. Pas méchant. Ni violent. Non, juste exigeant. Il était le genre d’homme à entraîner ses Pokémon à la dur, à ne jamais négliger les entraînements et même si finalement, ses Pokémon l’avaient toujours tous apprécié, il n’avait jamais réellement été un exemple de douceur, ni même du genre à être particulièrement joueur avec ses créatures. Pourtant … le Revan que tu as devant toi, et que tu côtoies depuis son retour est tout l’inverse.

“Et toi ? Comment tu comptes nommer ta Goupix ?”
Tu relèves rapidement la tête … tu étais perdue dans tes pensées, si bien que tu ne l’avais même pas vu se tourner vers toi. La Goupix … Oui. Un surnom. C’est vrai que tu devais la nommer, du coup, toi aussi. “J’ai tenté de lui donner quelques surnoms mais elle n’a pas eu l’air de les apprécier.” Mh. Tu te redresses, quittant ton bureau pour aller t’installer sur le canapé sur lequel ladite Goupix est en train de s’amuser avec son compagnon. Ignorant leurs jeux, tu attrapes la petite créature que tu soulèves pour venir la poser sur tes genoux. Elle est un peu méfiante, mais les caresses que tu lui offres semblent très rapidement avoir raison de ses quelques réticences et au final, elle s’allonge sur tes cuisses, s’étire, et en vient même à se mettre sur le dos attendant quelques grattouilles supplémentaires. “▬ Oh que oui tu es mignonne.” Un Pokémon dont tu avais rêvé … en fait, elle était même encore plus belle que tu ne l’aurais imaginé. Sa couleur, sa silhouette, sa façon d’être tout simplement. Vraiment, elle était adorable, tout l’était celui de Revan, juste à côté de toi, d’ailleurs. “▬ Alors dis moi, comment on t’appeler hein ?” C’est pile à ce moment que Luuna fait son apparition. La grande Démolosse attire bien vite l’attention des autres Pokémon, et elle jettes un rapide coup d’oeil à tous, avant de finalement venir observer et renifler la Goupix qui se prélasse sur toi...à ta grande surprise, il ne lui faut que quelques secondes pour adopter la nouvelle créature qui saute sur la tête de Luuna, se perchant sur son crâne et s’y installant confortablement pour se faire balader dans le bureau. “▬ Bah alors ça …” Luuna ne s’entendait avec aucun Pokémon … un peu comme Bubble avant que Méliodas ne débarque, d’ailleurs. Elle préférait ta compagnie à toi. Elle supportait Esmée. Mais c’était tout. Mais visiblement, elle avait un petit faible pour la petite Goupix qui elle, ne semblait clairement pas craindre ton impressionnante canidé. “▬ Jahel. Ça lui va plutôt bien, non ? Tu trouves pas ?” Et encore une fois, tu ne savais pas trop où tu avais été cherché ça, c’était justement venu comme ça. “▬ Je crois que Luuna s’est trouvé une copine, en tout cas !”
Made by Neon Demon



ENTRECHOC

- screw your destiny -

Résumé
Pokémons :
Sac à dos :
Divers :
avatar
protecteurs - tout ira bien
— Arrivée : 28/03/2018
— Posts : 422
— Ft : lyndsy fonseca.
— Crédits : ka (ava) + le dieu tumblr + xynpapple (signature)
— Age : 31 ans.
— Occupation : admin de la team aqua de la région hoenn. tu gères comme une grande la dernière acquisition du boss : le casino de littérapolis et en bonus, tu joues au ranger, comme si tu n'avais pas assez de boulot comme ça dit.
— Journal : × all around.
— Trésorerie : × trésor.
— Couleur : #FA8072
— Pokedollars : 4.880 ₽
— Points EXP : 101.
— Rps en cours : × sauvage 1.
— Multicomptes : nageoire |

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Avr - 17:00
Cadeau venant du coeur
ft. Karel
La question surprend une Karel en plein dans ses pensées. Il hausse un sourcil en la dévisageant tandis qu'elle semble revenir à la réalité. Revan doit admettre qu'il aurait bien voulu savoir à quoi elle avait bien pu penser pour être à ce point happée. Elle ne répond d'ailleurs pas tout de suite, se déplaçant de son bureau jusqu'au canapé où jouent les deux Goupix, toujours fourrés ensemble. Après s'y être installé, il la regarde faire alors qu'elle attrape son pokémon et l'installe sur ses genoux et commence à la bichonner. C'est tout Karel ça, elle ne peut résister très longtemps devant ces petits créatures adorables. Mais le plus surprenant, c'est que c'est souvent à double sens, et son attitude tout aussi adorable a rapidement raison même des pokémons les réticents. C'est en tout cas ce qu'il se passe encore une fois alors qu'après un instant de méfiance, la petite Goupix se laisse rapidement caresser jusqu'à s'allonger carrément sur le dos. “▬ Oh que oui tu es mignonne.” Revan fait une grimacé dégoûtée devant le spectacle. Lui qui avait aussi tenté de l'amadouer un peu, il n'avait pas du tout récolté le même résultat, mais alors pas du tout. Pourtant il est loin d'être la même brute qu'avant. « Ah bah super … Je vois qu'elle a ses préférences … Moi j'ai juste eu droit à des morsures regarde ! » Là dessus, il montre à Karel l'état de ses bras, d'où l'on aperçoit bien une demi douzaine de traces de crocs. La petite Goupix le regarde d'ailleurs en coin avec, une sorte de regard de défi dans les yeux. A moins que ça ne soit son imagination qui lui joue des tours. « Moi qui hésitait à te donner Silver à la place … comme quoi. » Revan se dirige d'ailleurs vers le canapé à son tour afin d'aller prendre son propre Goupix dans ses bras, alors qu'il semble clairement un peu jaloux du traitement accordé à sa compagne.

Alors que Karel se demande comment elle va bien pouvoir nommer sa Goupix, un bruit de porte qui grince annonce l'entrée d'un nouveau pokémon. A savoir Luuna, désormais une belle et grande Démolosse. Revan se méfie toujours de cette dernière, qui a beaucoup de mal à se lier avec quiconque autre que sa dresseuse. Ce ne serait pas la première fois qu'il doive faire face à des grognements énervés de Lunna dans sa direction, sans doute qu'elle le juge un peu trop proche de sa dresseuse. Si elle n'avait pas été le pokemon de Karel, il y a longtemps qu'il lui aurait envoyé Goby sur le coin du nez tiens. Cependant, il se passe alors quelque chose de surprenant alors que la Démolosse vient observer de plus près la jeune Goupix. Cette dernière saute sur Luuna et se perche alors sur sa tête. “▬ Bah alors ça …” Oui comme elle dit. Revan continue d'ailleurs sa mine dégoûtée, à croire que c'est juste lui qui revient pas à ces deux là. Un peu comme si le fait qu'elles ne semblent pas trop l'apprécier avait suffit pour en faire des copines. Il soupire finalement, se demandant vraiment s'il ne commence pas à se faire des films idiots. “▬ Jahel. Ça lui va plutôt bien, non ? Tu trouves pas ?” Ça sonne plutôt bien en effet, même si ça ne rend pas honneur à son sale caractère. Mais bon, le but n'est pas non plus de leur donner des surnoms simplement basés sur un trait de caractère. C'est un peu comme nommer un enfant, ça doit être unique et lier le dresseur et son pokémon. « Ouais j'aime bien, ça sonne plutôt bien. Tu as toujours été plus créative que moi de toute façon. » Y a qu'à voir le nom de ce pauvre Goby, datant de lorsqu'il n'était qu'un petit Gobou. Certes, c'est un très jeune Revan qui l'avait nommé ainsi, mais ça ne s'est pas énormément arrangé avec le temps. Bon, il fait quand même preuve d'un peu plus d'imagination que simplement donner un surnom en rapport avec l'espèce.

“▬ Je crois que Luuna s’est trouvé une copine, en tout cas !” Son regard se porte alors sur la Démolosse en train de faire le tour du bureau avec sa nouvelle amie sur la tête. Revan n'arrive pas à retenir un léger sourire malgré tout. « Entre mauvais caractère ils s'entendent c'est bien connu ! » Un petit clin d’œil vient ponctuer la phrase, s'assurant que le second degré, pas si second que ça en vérité, soit bien comprit. Silver, toujours dans ses bras, réclame de nouveau un peu d'attention, mais c'est finalement Athéna qui lui arrache des mains, usant de ses talents psy pour le faire léviter dans la pièce, faisant couiner de joie le petit animal. Profitant d'être libre de ses mouvements, Revan va donc s’asseoir près de Karel. « On peut les laisser jouer encore un moment j'imagine. Surtout que demain je pars pour l'île Crefollet. Je vais corser un peu leur entraînement. Il est temps que je reprenne un peu mes habitudes. Et que j'arrête d'avoir le mal de mer. »



Résumé
Pokémons :
Sac à dos :
Divers :
avatar
protecteurs - tout ira bien
— Arrivée : 03/04/2018
— Posts : 634
— Ft : Travis Fimmel
— Crédits : Swan
— Age : 34 ans.
— Occupation : Videur au Casino, Team Aqua
— Trésorerie : ça c'est mes sous !
— Couleur : 775E9C
— Pokedollars : 16 520.
— Points EXP : 539.
— Rps en cours : [2/3]
— Multicomptes : Nope

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Avr - 14:32
cadeau venant du coeur
revan & karel

“Ah bah super … Je vois qu’elle a ses préférences … Moi j’ai juste eu droit à des morsures regarde !” Tu relèves les yeux, pour en effet apercevoir par-ci, par-là, les traces de morsures sur les bras de Revan. Pourtant, avec toi, elle n’avait même pas tenter d’être violente, pas le moins du monde, en réalité, bien au contraire. “Moi qui hésitait à te donner Silver à la place … comme quoi.” Visiblement, le petit Goupix mâle que Revan avait pris pour lui était plus doux, mais ce n’était pas réellement un problème, puisqu’il semblait qu’en réalité, tu avais tout de même quelques facilités avec les Pokémon difficiles. Il n’y avait qu’à regarder Luuna … d’ailleurs, à ton tour, tu lèves la main pour lui montrer la morsure. Tu avais cessé d’y appliquer des bandages et des pansements, depuis le temps, mais la blessure était toujours bien visible, et tu savais bien qu’elle allait te laisser une belle cicatrice. “▬ Les Pokémon au sale caractère, ça doit être mon destin.”

Tes yeux ne quittent plus tes deux Pokémon, désormais. Il était étrange, pour toi, de voir que Luuna était aussi avenante avec ce Goupix, surtout quand on considérait leurs types totalement à l’opposé. Tu avais toujours entendu dire que le type jouais énormément sur les Pokémon, autant sur leurs caractères, que sur les affinités avec les autres Pokémon. Par exemple, ta Démolosse avait un peu de mal à s’entendre avec Bubble … bon, il fallait dire aussi que Bubble était un peu particulier et que pour le moment, à l’exception de Méliodas, il ne traînait avec aucun autre de tes Pokémon, même pas Esmée qui pourtant, était particulièrement douce et agréable, dans son genre.

Jahel, puisque c’est ainsi donc que tu avais choisi de la baptiser, semble parfaitement à l’aise avec ce Pokémon, pourtant impressionnant qu’est Luuna. Elle s’installe, se pavane même, à dos de Démolosse, observant tous les autres de haut tandis que Luuna fait le tour du bureau pour balader le petit renard blanc. “Entre mauvais caractère ils s’entendent c’est bien connu !” Tu ne peux t’empêcher de sourire à cette remarque, c’est vrai, du coup, que ces deux là étaient donc assez similaires sur ce point … cela dit, ça ne te posais aucun soucis d’avoir de tels Pokémon avec toi, puisque visiblement, elles étaient toutes les deux décidées à faire de toi une exception, et à t’épargner leurs morsures et coup de pattes.

Tu soupires, t’enfonçant un peu plus dans le canapé alors que Revan vient s’installer à côté de toi. “On peut les laisser jouer encore un moment j’imagine.” Tu te contentes de hocher la tête, alors que le reste de tes Pokémon finissent par entrer à leur tour dans ton bureau pour se mêler aux autres, faire connaissance et jouer. En réalité, ça te faisait chaud au cœur de voir tous ces Pokémon, heureux, ensemble, dans ton Casino. C’est là que tu te rendais compte que tu l’aimais bien, vraiment bien, ta nouvelle vie. “Surtout que demain je pars pour l’île Crefollet. Je vais corser un peu leur entraînement. Il est temps que je reprenne un peu mes habitudes. Et que j’arrête d’avoir le mal de mer.” Alors comme ça, il avait décidé d’affronter ça, et de reprendre le bateau une nouvelle fois. C’était une bonne chose, d'après toi, Revan ne pouvait pas rester comme ça, et laisser cette peur lui grignoter l’existence. Il avait toujours été un homme de la mer. Un marin. Un pirate. Il fallait qu’il se remette en selle ! “▬ Vas y doucement quand même …” Ça valait autant pour lui, que pour ses Pokémon, et leur entraînement, ça. S’il fallait que les choses s’arrangent pour lui, rien ne servait de forcer les choses plus que nécessaire. Tu étais persuadée que les choses allaient revenir, peu à peu, en douceur … sauf que la douceur et Revan, ça fait un truc comme … cinquante, à peu près. “▬ De toute façon, on sait tous les deux que tu ne pourras pas vivre éternellement si loin de l’océan.” Tu ponctues cette dernière remarque d’un sourire, avant de bouger légèrement pour venir prendre sa main dans la sienne … Pourquoi ? Tu ne sais pas trop. Une envie. Une manière de le rassurer, aussi, sans doute. Toujours est-il qu’encore une fois, tu as ce vieux réflexe d’entrelacer vos doigts, et de serrer ces derniers entre les tiens, tout en observant Bubble qui essaie d’attraper Jahel sur le dos de Luuna sous le regard sombre de cette dernière.
Made by Neon Demon



ENTRECHOC

- screw your destiny -

Résumé
Pokémons :
Sac à dos :
Divers :
avatar
protecteurs - tout ira bien
— Arrivée : 28/03/2018
— Posts : 422
— Ft : lyndsy fonseca.
— Crédits : ka (ava) + le dieu tumblr + xynpapple (signature)
— Age : 31 ans.
— Occupation : admin de la team aqua de la région hoenn. tu gères comme une grande la dernière acquisition du boss : le casino de littérapolis et en bonus, tu joues au ranger, comme si tu n'avais pas assez de boulot comme ça dit.
— Journal : × all around.
— Trésorerie : × trésor.
— Couleur : #FA8072
— Pokedollars : 4.880 ₽
— Points EXP : 101.
— Rps en cours : × sauvage 1.
— Multicomptes : nageoire |

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 26 Avr - 17:17
Cadeau venant du coeur
ft. Karel
Confortablement installé dans le canapé, en excellente compagnie, Revan savoir l'instant. Conscient qu'il ne va pas durer, il est bien décidé à en savourer chaque instant. Ses pokémons semblent eux aussi bien content de rester un peu plus longtemps, s'amusant avec ceux de Karel, malgré quelques récalcitrants. Il en profite donc pour faire part de ses projets du lendemain, et de son départ pour une autre île, par bateau. Il note aussi la lueur d'inquiétude qui semble prendre la jeune femme à cette annonce. Et elle ne tarde pas à l'exprimer. “▬ Vas y doucement quand même …”  Il comprend rapidement le double sens de la phrase. La plus évidente concerne sa nouvelle peur des eaux, et des réactions incontrôlées qu'il a parfois lorsque ses nerfs craquent. L'autre sens, plus subtil, se réfère à l’entraînement qu'il prévoit pour ses trois pokémons. Elle le connaît assez pour savoir que Revan, n'est pas du genre à se ménager, et encore moins ses pokémons. Il leur est même arrivé dans le passé de se disputer sur le sujet. Karel le jugeant trop exigeant sur le sujet. Cependant, il en a parfaitement conscience, mais il souhaite que chacun de ses petits camarades puisse donner le meilleur de lui même, et c'est ainsi qu'ils peuvent aussi se surpasser. La preuve étant que tout les pokémons qu'il a entraîné se sont avérés très puissants et coriaces. “▬ De toute façon, on sait tous les deux que tu ne pourras pas vivre éternellement si loin de l’océan.” Il sourit à cette remarque, car elle a parfaitement raison. Tandis qu'il enserre ses doigts dans ceux de Karel, il se dit qu'en effet, dès son arrivée ici, il n'avait pas fallu très longtemps avant qu'il ne tente d'affronter sa nouvelle peur et de retourner dans les eaux. Pour un résultat certes mitigé, mais évocateur de son attrait toujours présent pour les océans. Par réflexe à son tour, il passe son bras, celui tenant la main de sa camarade, par dessus les épaules de Karel, l'attirant légèrement vers lui.

Perdu dans la nostalgie, et amusé par le spectacle de tout ces pokémons s'amusant entre eux, il ne remarque même pas son geste, et se contente de répondre à Karel. « Ça devrait aller ne t'en fait pas. Comme aujourd'hui, je passerai juste tout le trajet dans la soute, malade comme un chien. Mais je ne panique pas. J'ai même réussi a faire un tour sur le pont. » Il ne évite cependant de raconter tout ce qu'il avait ressenti à ce moment là, car ça n'avait pas été très joyeux, mais il s'était contenu, n'avait pas cédé à la panique. « La peur est toujours présente, mais je commence à la dompter je crois. » Il penche alors sa tête sur le côté, venant la déposer contre celle de Karel. Il ferme les yeux un instant, se laissant envahir par l'odeur si agréable de la jeune femme. « Et promis, je vais tenter de ne pas trop en faire baver à mes trois compères. Mais bon, tu me connais. » Pas la peine d'en rajouter, elle sait qu'il les poussera à la limites de leurs capacités. Que ce sera une journée épuisante pour eux. Mais elle sait aussi qu'elle n'arrivera pas à le faire changer d'avis. « J'espère aussi y trouver d'autres pokémons pour mon équipe. J'ai déjà quelques idées même. »



Résumé
Pokémons :
Sac à dos :
Divers :
avatar
protecteurs - tout ira bien
— Arrivée : 03/04/2018
— Posts : 634
— Ft : Travis Fimmel
— Crédits : Swan
— Age : 34 ans.
— Occupation : Videur au Casino, Team Aqua
— Trésorerie : ça c'est mes sous !
— Couleur : 775E9C
— Pokedollars : 16 520.
— Points EXP : 539.
— Rps en cours : [2/3]
— Multicomptes : Nope

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ad vitam aeternam :: Noc'Nihili :: Île Créhelf :: Littérapolis :: casino-