!!! rp libre d'hazel morgan (×)

août 2017 × des cas d'assassinat créent une vague de panique dans l'archipel. (+)

mai 2017 × début de la vague d'agressivité des pokémons sauvages.


vous pouvez proposer des missions et des ordres auprès des fossiles, vous serez récompensés de 100₽ ou 5pts EXP.
astrae
www
mp
Code par MV/Shoki - Never Utopia

× 01.09 // recensement jusqu'au 08.09 ×

Mer 21 Juin - 11:10



« Enzo, nul besoin de me suivre. »

Ta voix est rauque, un brin exaspérée. Il n'y a bien qu'avec cet homme que tu laisses entrevoir certaines émotions. Par choix, bien entendu. Tu le considères loyal, fidèle. Un ami. Tes yeux noirs se posent sur lui, vont au ciel avec amusement, puis vous pénétrez dans le grand laboratoire de Cristalia. Souterraines, les structures inquiètent ton côté claustrophobe, mais tu n'en montre rien. Calme, sûr de toi, dans ton costume de lin blanc très élégant, tu marches comme si tu étais un roi en terrain conquis. Le bruit, agréable, de tes pas sur le sol rythment tes mouvements félins.

La raison de ta venue est simple. Tu veux proposer, officiellement, un financement participatif pour la recherche. Mais loin de toi l'idée d'être un simple bienfaiteur. Une fois le pied posé ici, tu pourras y tourner ton attention. Les spéculations sur le comportement des pokémons t'attirent tout particulièrement. La curiosité chevillée aux tripes. T'es comme ça - tu apprécies de tout savoir, pour dominer le monde. Moriarty ébourriffe ses plumes vertes, posé sur ton épaule ; de toute évidence, il fait écho à ton inquiétude de ne plus voir le ciel, oiseau du firmament.

Au détour d'un couloir, Enzo comme ton ombre te suivant, tu aperçois avec  ravissement un corps familier, un visage connu. TOXIC. CT06. Tu t’interromps dans ta marche et te tourne vers elle, discrètement, jusqu'à se poser près d'elle. Ses pupilles observent avec attention un objet auquel tu ne prête nul intérêt. Fossile, peut-être, ou fresque ; qu'importe ? « Miss Winter » fais-tu, et ta voix est modulée pour être agréable à l'oreille, polie et, pour l'oreille attentive, amusée. Tu souris, les poils de ta barbe de trois jours se hérissant comme celle d'un chacripan.

« Quelle heureuse coïncidence de vous croiser ici. » Tu te méfies pourtant de sa présence autant que tu apprécies la vue qu'elle t'offre. Est-elle là pour une mission ? Cela ne t'étonnerait pas. Tu ne dis rien, mais n'en penses pas moins. Tu ne désires qu'une chose : être dans les petits papiers du géniteur Winter. Monter les échelons. Tu es né pour ça. Tu es né pour dominer. Tu es un Chatwin, à l'emblème du Luxray.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Juin - 11:51
    C’était ta décision, ta motivation en plus de devenir meilleure. Explorer la région, en apprendre plus, toujours plus, pour comprendre. Savoir si cette déesse existe et est aussi puissante qu’on le dit. Parce que tu es comme ça. Tu crois ce que tu vois tout comme tu veux voir ce que tu crois. Et tu penses qu’elle existe, tu aimerais qu’elle existe, pour connaître sa puissance, son histoire.

    Alors tu as quitté l’île créhelf la veille pour rejoindre l’île voisine, créfadet. Quelques échos sur cet endroit faisaient que le tout l’intriguait. Pieds à terre, arrivé tardif, sommeil léger, tu tétais dirigé tout droit vers le grand laboratoire. Forcement tu allais avoir des réponses, des connaissances.

    Vagabondant dans la fraicheur de la grotte, Ash a tes pieds, mal dans sa peau d’être enfermé. Toi cela ne te dérangeait pas. Tu as cette facilité à t’adapter à ton environnement et bizarrement tu t’étais facilement adapter à celui là. Encore quelques pas et tu entends qu’on t’interpelle. Voix un peu familière, ton non inconnu, tu fait un tour de sur toi même avec grâce pour te retrouver face à Monsieur Chatwin. « Chatwin » affirmes-tu comme toute salutation. Dire que tu le connais était trop, mais déjà croisé est plus exacte.

    Etonnant de le voir par ici ou pas d’ailleurs. Que pouvait-il bien tramer ? Peu importe, tu ne voulais pas t’en mêler. Quoique savoir ce qu’il pouvait entreprendre pouvait naitre en toi. « Heureuse coïncidence effectivement. » bien que tu te méfie de lui, il t’attire aussi bien physiquement que dans ses cachoteries. « Que vaut cette visite ? »


Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
CT06 - team toxic
— Arrivée : 28/05/2017
— Posts : 125
— Ft : Amelia Zadro
— Crédits : gemme
— Age : 24 yo
— Occupation : Exploration de la région
Entrainement
Photographe amateur
— Journal : journal de bord
— Trésorerie : trésorie
— Couleur : darkgray
— Pokedollars : 500₽
— Points EXP : 35.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Juin - 12:09



L'incongruité du lieu n'a d'égale que la splendeur de la demoiselle qui te fait face. Ton sourire s'accentue, plus prédateur, séducteur. Ce n'est ni l'endroit ni le moment, mais il semble que cette danse, entre vous, pourrait apporter un divertissement rafraîchissant. Tu fais signe à Enzo de s'éloigner, et l'homme obéit docilement. Sa voix, jeune, féminine, créé en toi l'envie soudaine de ne plus faire partie de cette foule. D'être uniquement à deux. Tu balaies ce désir idiot et trop humain.

Qu'elle domine la conversation en te questionnant la première n'a pas d'importance. Tu sembles hésiter une seconde, joueur, avant de pencher la tête sur le côté, comme si tu allais partager avec elle un secret gargantuesque. « Il semblerait que mon argent soit le bienvenu pour les recherches de ces scientifiques » annonces-tu, en te doutant qu'elle lira clair dans ton jeu. Elle a déjà dû comprendre ta soif de pouvoir, au vu de ton comportement chez les Toxic. Tu hausses les épaules et pointes négligemment un index vers ce qu'elle observe. « Serai-je trop présomptueux de présumer que vous êtes venu pour ces antiquités ? »

Tu crois te souvenir avoir entendu parler qu'elle s'intéresse énormément aux légendes. Curieuse, qu'elle est, et pas bête avec ça. « J'imagine que ce doit être quelque chose d'important qui vous a fait voyager jusqu'ici » dis-tu d'une voix plus basse. Quelle mission peut-elle jouer ici ? Tu te tends imperceptiblement ; empiètes-tu sur son territoire ? Pourrais-tu faire rivalité avec elle ? l'idée ne te déplaît pas, au contraire, elle a un côté piquant extrêmement sensuel. Tu continues de sourire, comme un sharpedo devant un kokiyas. Mais la demoiselle n'est pas sans défense, et cela t'attires encore plus.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Juin - 14:34
    L’écho de vos voix se mélange et brise le silence de la grotte. Il est présent face à toi tel un demi-dieu descend sur terre pour protéger les humains. C’est un peu gros comme caricature, mais pourquoi pas. Lui, si fier dans son costume blanc à renvoyer son disciple aller voir ailleurs. Bien évidemment, sa fortune est toujours de bon augure. Si les scientifiques le laissent avoir une prise dans leur laboratoire, tu ne paries pas longtemps pour qu’il mette leur travail à son avantage et surement à l’avantage des toxics. C’est un bon plan, très bon d’ailleurs.

    Tu connais son implication au sein du groupe. Cette implication qu’il met en œuvre pour se faire bien voir. Il y arrive. C’est impressionnant et en même temps avec son air de mafieux, ça ne t’étonne pas. Il a l’air de douter de ta présence au sein du laboratoire et il était de ton intérêt de continuer à maintenir son doute. A l'aide d'un magnifique sourire et d'une voix séduisante. « Si pour vous voyager pour la découverte est important, alors disons que oui, c’est important. » Tu ne mentais pas. Ton arrivé dans la région était certes pour fuir ton père et grâce au toxic, mais ton objectif reste de tout simplement voyager et découvrir.

    Bien entendu tu n’étais pas assez folle pour le hurler haut et fort. Tu ne voudrais pas te retrouver face à face avec ton père, appeler en mission ici aussi. « Où mieux trouver des informations sur Noc’Nihili que dans un laboratoire qui fonde ces recherches sur la région ? » tu laisses en suspens le fait que ses informations tu les voulais par pur curiosité et non pour le rapporter à la team. « D’ailleurs, je ne veux pas vous influencer sur vore placement d’argent, mais je pense qu’ici vous pourriez en tirer des avantages. » sans aucun doute qu’il n’a aucunement besoins de toi pour placer son argent, mais ce que tu dis est plutôt vrai. Suivant le but de chacun.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
CT06 - team toxic
— Arrivée : 28/05/2017
— Posts : 125
— Ft : Amelia Zadro
— Crédits : gemme
— Age : 24 yo
— Occupation : Exploration de la région
Entrainement
Photographe amateur
— Journal : journal de bord
— Trésorerie : trésorie
— Couleur : darkgray
— Pokedollars : 500₽
— Points EXP : 35.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Juin - 15:23



Tu sens encore la présence d'Enzo, à quelques mètres, qui feint un intérêt pour quelque peinture. Le moindre geste en ferait un rempart contre un projet quelconque de te nuire. Cependant, il ne faudrait pas t'imaginer sans moyens de te battre. Tu es bien plus sournois et combatif que ne le laisse entendre ta stature fine et souple. Mais tu ne songes à aucun instant que quelqu'un voudra te blesser, ici. Son petit manège, cette mascarade qui semble séduction te fait plisser les yeux comme un léopardus au soleil. « Une voyageuse, hm ? » fais-tu d'un air mi-figue mi-raisin, sans montrer ton avis sur cet état de fait. Une curieuse, qui désire tout voir et tout apprendre. Intéressée par les mythes, sans que tu saches si c'est pour les toxic ou non. Tu te méfies de tous, mais tu mets un point d'honneur à la garder à l'oeil. Parce qu'elle est une femme, qu'elle a l'air rusée, et que tu t'en voudrais de ne pas en profiter pour approfondir ton observation purement anatomique.

Elle a raison. Vous êtes au bon endroit pour en apprendre plus sur l'île et ses mystères, notamment la soudaine démence agressive des pokémons. Moriarty vient se figer sur ton poignet, observant l'inconnue de ses yeux ronds.  « C'était mon intention » déclares-tu, presque vexé qu'elle te conseille ainsi sur ton argent. Tu es chatouilleux de ce niveau là, mais tu n'en laisses rien paraître, maître de toi, repoussant les simples pulsions humaines. Les émotions ne se forment que lorsque tu le désires. Tu penches, une seconde, les poids dans ta balance, avant de te décider et de proposer : « J'escomptais demander une visite un peu plus recherché aux maîtres de ces lieux, afin de voir où mes fonds iront se placer. Souhaitez-vous m'accompagner ? » Tu sais que tu titilles sa curiosité. Que ton argent t'ouvriras sûrement des portes qu'elle-même ne verra que closes.

« Enzo, va chercher notre ami. » Tu t'amuses, décidément. Ton compatriote plus âgé s'éloigne, non sans avoir coulé un regard vers vous, long et perçant. « Je suppose que nos ... connaissances communes apprécieront ce que nous pourrions trouver ici. » A demi-mot, toujours. Les oreilles traînant ne pourraient guère deviner que tu ne parles pas d'autres investisseurs. Tu es curieux de savoir ce que les CT06 en pensent ; elle-même est sur les lieux, ne peut-elle pas t'aiguiller ? En as-tu réellement besoin ?

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Juin - 10:57
    Tu t’amuses de voir son garde du corps ou major d’homme ou homme de main ou qu’emporte ce qu’il pouvait bien être. T’imagines qu’il lui est nécessaire d’avoir toujours quelqu’un auprès de lui, mais pourquoi ? Il avait l’air d’avoir de quoi se défendre pour un homme de qualité et de place. Tu serais curieuse de le voir un jour combattre, lui et son brindibou dont la couleur chromatique le fait briller de milles feux à tes yeux, même dans cette sombre grotte. Ce dernier d’ailleurs te regarde avec ses gros yeux ronds. Un peu flippant d’ailleurs. Ta remarque l’atteint, enfin assez pour qu’il te donne raison mais pas assez pour se montrer toucher. Dommage. Il est de marbre, tu le piqueras sur autre chose plus tard, certaine que tu liras un semblant d’émotion sur son visage.

    Puis vient sa proposition. La proposition que tu ne pouvais même pas rêver tellement tu n’étais pas assez influençable. Intérieurement tu trépignes t’excitation, d’extérieur tu te permets un pale sourire suivie d’un « Ce serait avec grand plaisir... » Rien de mieux que t’en apprendre plus sur cette île, sur les légendes, sur tout ce qui pourrait nourrir ta curiosité. « De participer à cette visite privée, bien entendu. » Pleins de suppositions, de sous entendus. La visite te fait grand plaisir, non pas de faire ça avec lui. Il demande à son Enzo d’aller chercher la personne voulue, précise quelque chose de vrai qui te fait une nouvelle sourire. Par moment tu oublies que tu pourrais faire ça pour eux, pour les toxics. Peut être que tu finiras par leur donner un coup de main. Tout dépend ce que tu découvres vraiment.

    « Il est certains que le secret de cette région pourrait en faire apprécier plus d’un. » et que celui qui le découvre deviendrait l’un des plus aimés et plus craint de la bande. Le plus puissant. Tout ce qui te rappelle un peu l’homme qui se tient face à toi. Ash te rejoint, à tes pieds, il fait claquer sa mâchoire, signe de mal être dans ses profondeurs. « Mais ne soyons pas trop… presser de donner quelques informations. J’ai l’impression que la vérité est bien plus grande que ses petites découvertes. »

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
CT06 - team toxic
— Arrivée : 28/05/2017
— Posts : 125
— Ft : Amelia Zadro
— Crédits : gemme
— Age : 24 yo
— Occupation : Exploration de la région
Entrainement
Photographe amateur
— Journal : journal de bord
— Trésorerie : trésorie
— Couleur : darkgray
— Pokedollars : 500₽
— Points EXP : 35.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 3 Juil - 11:39



Tu passes tranquillement une main à la peau cuivrée sur ton costume, même si aucune ride de tissu ne s'est formée. Un réflexe, comme si tu voulais avoir toujours une apparence parfaite. Mais durant ce petit jeu entre vous, peut-être peux-tu laisser transparaître ici et là des sourires sincères, de derrière tes moustaches de chat. Tes yeux brillent comme des obsidiennes, tes narines s'évasent. Le plaisir. C'est un bien joli mot, dans une si jolie bouche. Tu sens qu'elle n'a pas fini sa phrase, mais tu sens un léger frisson te parcourir. La lueur de malice ne t'échappe pas. Cette femme est une agréable diablesse.

« Allons, ne soyez pas timide, c'est ma compagnie qui vous a confortée dans votre choix » fais-tu d'un air mutin, l'humour dans la gorge, mais l'espoir, le savoir dans les yeux. Tu sais qu'elle a accepté pour toutes ces vieilleries, mais aussi parce que tu es là. Tu le sais, aussi bien que tu sais que tu l'as invitée non seulement pour lui offrir cette occasion, pour te donner celle de découvrir ce qu'elle fait là, mais aussi pour être avec elle. L'attirance est là, légère encore, mais indéniable, aux sons de vos jeux et de cette danse que vous formez, un pas vers l'un, puis deux plus loin. Comme deux astres qui se frôlent, qui se jouxtent, sans se heurter jamais.

Vous débutez la marche. Les couloirs te semblent trop sombres, mais tu fais confiance à la vision nocturne de Moriarty. Le hibou hulule à ton oreille, la voie est libre. Près des pieds d'Astrid, un pokémon de feu aux allures gênées. Peut-être n'apprécie t-il pas cet endroit. Moriarty, en tant que pokémon des airs, se retient également de hululer de se sentir oppressé par les murs de la caverne. « Ces petites découvertes ? » t'amuses -tu en désignant, au passage, quelques fossiles ambrés. « Je suis curieux de savoir ce que vous entendez par grande découverte. » Tu imagines vaguement qu'elle fait référence aux légendes. A Ava, peut-être. « Je suis certain que nos amis sauraient user de notre possible savoir, tiré aujourd'hui de notre visite, de futures aventures. » Les Toxic se rueraient sur tout ce qui pouvait leur donner du pouvoir ; tu n'allais pas leur cracher dessus.

Vous pénétrez dans un joli bureau, plus éclairé que l'endroit que vous venez de quitter. Cartes antiques, fossiles grisâtres, squelettes étranges forment ici un décor grisant. Tu observes les vitrines poussiéreuses. « Les recherches de ce lieu sont un terrain miné. Les résultats peuvent mener à beaucoup de décisions. Des bonnes ou des mauvaises. » Des résultats de ses graissages de pattes sortiront le futur des Toxic. Que feront-ils pour user de ce savoir ? Pourront-ils en tirer des indications pour Ava, ou pour d'autres pokémons ? Tu offres un sourire en coin à Astrid, l'observant de biais, guettant sa silhouette fluide et féminine.

Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ad vitam aeternam :: Noc'Nihili :: Île Créfadet :: Cristalia :: grand laboratoire-