!!! rp libre d'hazel morgan (×)

août 2017 × des cas d'assassinat créent une vague de panique dans l'archipel. (+)

mai 2017 × début de la vague d'agressivité des pokémons sauvages.


vous pouvez proposer des missions et des ordres auprès des fossiles, vous serez récompensés de 100₽ ou 5pts EXP.
astrae
www
mp
Code par MV/Shoki - Never Utopia

× 01.09 // recensement jusqu'au 08.09 ×

asmodée|uriel ➴ boy meets evil

 :: Noc'Nihili :: Île Créhelf :: Littérapolis :: west parc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 19 Juin - 22:47
Tu t'étais promis de calmer un peu sur les arnaques. Tu t'étais promis de ne pas courir trop de risques. Autrefois, t'aurais continué, tu te serais même empressé de trouver d'autres plans, d'autres techniques. Mais maintenant, t'avais d'autres gens à protéger. D'autres gens dans l'histoire. D'aucun auraient certainement dit que c'était tes pokémons, ceux auxquels tu étais le plus attaché, desquels tu ne voulais surtout pas te séparer, et ça n'aurait pas été faux. Mais il y avait autre chose. Il y avait Jun. T'irais pas jusqu'à dire que tu t'étais réellement attaché à ton coloc improvisé mais ... Si, d'une certaine façon. Les jours où tu te levais et remarquais qu'il était pas là, t'avais un genre de petit picotement au fond du ventre. Un genre de petite angoisse. Fallait aussi comprendre que vous vous étiez de nombreuses fois fait courser ou menacer par vos victimes. En vérité, tu te souvenais même d'avoir pris des coups pour Jun, et tu t'étais promis de les lui rendre un jour. Coup pour coup.

Et puis, aujourd'hui t'étais venu à Littérapolis seul. Jun avait prétendu avoir quelque chose de prévu. Tu savais pas si c'était vrai, mais t'étais pas sa daronne, tu t'en fichais. Il pouvait faire sa vie, tant qu'il vous créait pas d'emmerdes - entre nous, y avait quand même 70 % de chances qu'il ramène des emmerdes à la maison, mais bon. Tu voulais taffer un peu dans l'après midi, mais finalement le soleil écrasant avait eu raison de ta motivation. T'aimais pas le soleil, Uriel, et t'aimais pas non plus vraiment la population de Littérapolis. Ils débarquaient tous tout heureux ici, prêts à affronter le monde et tout, alors que généralement ils avaient découvert l'archipel via Port-Lokhlass. Franchement, Littérapolis était trop ... Trop. Il y avait de tout, mais il y en avait trop. Et il y avait surtout trop de sourires sur les visages des gens. Ça t'agaçait. Ça aurait presque pu te faire regretter Héréroc et l'AVA. Mais non. Rien ne pouvait te faire regretter une famille hypocrite et une communauté stupide.

Toox.

Tu jettes un regard à Cyanure sur ton épaule, lovée contre ton cou. Il fait nuit. Il doit être vingt-deux heures passées. Tu as perdu le fil du temps et de tes pensées en te perdant au milieu d'un parc. Le parc. Y en a pas cinquante à Littérapolis, mais celui-ci est réputé. C'est le seul parc qui reste ouvert tout la nuit, un parc sans grilles, un parc ouvert aux pokémons comme aux humains, un modèle d'acceptation et tout. Toi tu sais juste qu'il y a masses de touristes dans le coin la journée, et que c'est parfait pour faire les poches des gens. Mais là, y a personne. Y a personne sauf une silhouette, assise sur un banc. T'esquisse un léger sourire amusé. Il faut croire que t'aurais dû écouter Niu. Arceus est peut-être en mesure de placer des gens sur ton chemin.

— Bonsoir, Asmodée.

Tu lances, après t'être rapproché de quelques mètres. Tu restes un peu dans l'ombre, loin de la lumière blafarde et incertaine du lampadaire. Un bruit attire ton regard, tu poses un regard fasciné sur un vol de Nosferapti.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
CT06 - team toxic
— Arrivée : 27/05/2017
— Posts : 99
— Ft : lee taemin.
— Crédits : suture
— Age : 23 ans
— Occupation : arnaqueur.
— Journal : what to do.
— Trésorerie : ₽₽₽.
— Couleur : #724a5d
— Thèmes : 01 × don't listen
02 × pretty boy
03 × dead inside
— Pokedollars : 10 890.
— Points EXP : 51.
— Multicomptes : NAUTILE # LOUKA # ACHLYS

Voir le profil de l'utilisateur



POISON
boy.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Juin - 23:17
asmodée ne travaillait pas, ce soir-là. il avait toujours été nocturne, asmodée, terriblement, douloureusement nocturne. alors, même s'il ne travaillait pas, il restait éveillé. observant la voûte céleste depuis la baie vitrée de son appartement, essayant d'ignorer mars sous son habituelle forme humaine, qui en profitait pour dévaliser le réfrigérateur. asmodée ne savait pas quoi faire, pour être honnête. essayer d'apprendre à mars quelques mots de plus ? ou simplement continuer à somnoler et phaser sans pour autant trouver le sommeil ? il aurait même pu travailler. depuis peu, il faisait des recherches sur quelqu'un. quelqu'un d'important, qui avait eu l'audace de dérober un pokémon à danaë. non, asmodée ne faisait pas ça par bonté ou pureté de coeur. évidemment, qu'il faisait ça par intérêt. quoi d'autre. asmodée avait la tenace impression que ses jours d'appartenance à l'IF étaient douloureusement comptés. sa tentation pour la CT06 y était clairement pour quelque chose. on ne lui avait rien dit, pas encore, il n'avait pas encore été averti de quelque manière que ce soit. de ce fait, asmodée préférait prendre les devants et accomplir un fait, histoire d'être plus rapide que ses dirigeants. il eut un soupir, long et presque douloureux. mars releva la tête vers lui, le regard curieux. asmodée lui adressa un sourire, le genre de sourire fatigué et qui semblait complètement forcé, ce qui poussa mars à se relever pour se diriger vers lui, inquiet.

finalement, ils optèrent pour une balade nocturne. ce n'était pas forcément l'idée la plus brillante du monde, surtout vu l'état de fatigue global et total d'asmodée, mais, quelle importance finalement. mars trottinait joyeusement devant lui, alors que son dresseur avait rabattu la capuche de son sweat-shirt sur ses cheveux bouclés, observant presque nerveusement autour de lui. asmodée avait grandi pour être méfiant, paranoïaque. c'était dans son adn, presque. sa méfiance était l'âme de son frère qui coulait dans ses veines, se mêlant au poison d'uriel.

uriel, justement. cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu. asmodée n'en était pas forcément triste. ni même soulagé, il demeurait simplement contenté par sa solitude. il n'était dépendant d'uriel que lorsque l'alcool lui montait au cerveau, qu'il était heurté par le niveau de tristesse de sa vie. et puis, la voix familière s'élève dans la nuit. ce n'est pas que son karma était pourri, mais ça y ressemblait fort. son sang se glaça dans ses veines alors qu'il restait figé, cherchant mars du regard. lui et cyanure se haïssaient. il ne voulait pas retrouver son zorua mis k.o à cause du tritox de malheur. néanmoins, malgré tout ce qui lui tombait dessus d'un coup, il choisit de garder son calme, plutôt que de partir en courant et en criant. il n'adresse pas un regard à uriel, n'ose pas, ne préfère pas. c'est terrible comme uriel l'attire et le terrifie en même temps.

bonsoir. qu'est ce qui t'amène ici, alors qu'il fait aussi tard ?

il fait comme si de rien n'était, comme si lui et uriel se connaissaient bien, étaient en bonne relation. c'était tout sauf le cas, pour être honnête.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
In fine - zigouilleurs d'ava
— Arrivée : 16/06/2017
— Posts : 22
— Ft : KIM JONGDAE
— Crédits : SUTURE
— Age : VINGT-DEUX ANS
— Occupation : SERVEUR ◇ IN FINE
— Fiches : HUBRIS
LILITH
— Journal : ASMON
— Trésorerie : MAMMON
— Couleur : #CA1C32
— Thèmes : 01. DO YOU FEEL REAL ?
02. DANGEROUS
03. HUMAN
— Pokedollars : 1.200P$
— Points EXP : 16XP
— Rps en cours : i. coda
ii. uriel
iii. pkmn.
— Multicomptes : CYAN LURANTISOWEN MALLONE

Voir le profil de l'utilisateur




making wars just for fun
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Juin - 23:57
Asmodée... Asmodée. Asmodée et toi, vous aviez tout deux un passé commun intéressant. Il te suffisait de le regarder pour entendre les échos de ses gémissements de bonheur, ses supplications pour que tu continues, pour que y aille plus fort. Ah, s'il y avait bien une chose qui était absolument certaine, c'est qu'Asmodée n'avait rien d'un ange. Tu savais qu'il appartenait à l'In Fine, et ça le rendait d'autant plus intéressant. Tu aimais bien jouer sur ce terrain, même s'il était miné. Après tout, l'AVA, l'In Fine et ton propre groupe, ta propre team - à laquelle tu oubliais appartenir de temps à autres - se menaient la guerre. Tu savais pourquoi, tu t'en fichais. On supposait que si tu avais eu plus d'implications dans ces histoires ou plus d'intérêt pour l'Histoire avec un grand H, ce serait certainement Asmodée qui t'aurait attiré vers son groupe, et pas l'inverse. Mais toi, même les histoires, les buts de CT06 t'étaient presque inconnu. Ce n'est pas tant qu'on avait décidé de te cacher des choses - bien sûr que si - mais tu n'écoutais de toutes façons rien. C'était dommage, au fond. Tu aurais été un merveilleux recruteur, tant tu terrifiais tout le monde. Au fond, tu avais déjà recruté Jun. Somme toute par le force des choses, mais il t'avait suivit. Comme ton ombre.

Tes yeux balayent les alentours du parc, tu cherches Mars, son Zorua. Tu sais que si Cyanure le voit, elle lui sautera à la gorge, et jusqu'à preuve du contraire elle avait l'avantage. Tu ignores si c'est toujours le cas - avec vos entraînements intensifs, tu supposes que oui - mais tu préfères ne pas prendre le risque, notamment parce que tu ne tombes pas sur Asmodée pour le provoquer en combat. Toi, t'as tes mains dans les poches de ta veste en cuir. Il fait plus froid à littérapolis dès que le soleil décide d'aller se coucher.

— Bonsoir. Qu'est ce qui t'amène ici, alors qu'il fait aussi tard ?

Tu sens dans sa voix que quelque chose le contrarie, il n'est sans doute pas ravi de te voir, il faut croire qu'il n'aime pas que tu soulignes ses faiblesses et que tu les utilises sans le moindre remord. Il faut croire qu'Asmodée est plus orgueilleux qu'il ne laisse paraître. C'est tellement facile, avec lui. Tellement plus difficile qu'avec toi, ou même avec Jun. Asmodée, ses faiblesses il les expose au regard de tous, en espérant que personne ne les voit, mais toi, tu t'en saisis. Toi, tu les dissimules derrière les pseudos ailes sombres que tu t'es forgé avec le temps. Et puis Jun, il en a tellement des faiblesses, tu sais jamais où taper, on dirait que rien le touche, qu'il a déjà tout pris. T'as abandonné l'idée de lui faire du mal à Jun, ça te mène nul part. Ça vous mène nul part.

— Je te cherchais.

Tu mens, peut-être qu'il le sait, peut-être que non. Au fond, est-ce que c'est vraiment important ? Tu auras, en quelques mots, soufflé à son esprit que peut-être tu le cherchais vraiment. Ça devrait suffire. Tu approches, pour lui tendre la main. Cyanure s'échappe de ton épaule pour aller se dissimuler dans les fourrés, certainement à la recherche de Mars pour lui faire mordre la poussière.

— Marche un moment à mes côtés.

Uriel, toi tu ne demandes jamais, tu conseilles, tu ordonnes, peu importe comment ils appellent ça, pour toi c'est la même chose, le même ton. Ce même sourire un peu mystérieux, un peu charmeur, un peu sévère.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
CT06 - team toxic
— Arrivée : 27/05/2017
— Posts : 99
— Ft : lee taemin.
— Crédits : suture
— Age : 23 ans
— Occupation : arnaqueur.
— Journal : what to do.
— Trésorerie : ₽₽₽.
— Couleur : #724a5d
— Thèmes : 01 × don't listen
02 × pretty boy
03 × dead inside
— Pokedollars : 10 890.
— Points EXP : 51.
— Multicomptes : NAUTILE # LOUKA # ACHLYS

Voir le profil de l'utilisateur



POISON
boy.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Juin - 0:10
il observe les arbres sombres autour d'eux, la voûte céleste polluée par l'air de la ville, rendue quasiment invisible. un soupir le prend soudainement, le fait fermer les yeux. il gronde presque, en écho avec les grognements de mars qui résonnent dans le parc, dangereux, de mauvaise augure. il peut presque repérer les yeux bleus luminescents de son pokémon dans la nuit, mais la bestiole se fait discrète, probablement apeurée par cyanure qui lui a déjà offert tant de mauvais traitements. asmodée souffle à nouveau, se passe la main sur le visage. pourquoi est-il si fatigué ces derniers temps ? il faut croire que le poison d'uriel commence à faire effet, que ses efforts pour le traîner dans la boue paient finalement. il ferme les yeux, considère la proposition d'uriel. elle sonne comme un ordre - c'en est probablement un - mais asmodée refuse de se plier à nouveau, d'être docile à nouveau. il y a d'autres occasions pour cela. il ne regarde pas le sourire d'uriel pour y rester insensible. il reste froid, comme s'il posait un linceul sur ses faiblesses, comme s'il tentait vainement de les protéger. son point faible à asmodée, c'est sa haine. elle est dirigée sur tout, elle le fait agir de façon idiote, sans réfléchir. et ses mots, à asmodée, ils le trahissent. asmodée n'est certainement pas la vipère qu'il aimerait être. asmodée porte très mal son prénom.

non.

la réponse est brève, peut-être un peu trop. asmodée ne donne pas d'explications à son refus, il suppose qu'uriel saura bâtir ses théories lui-même. il n'essaie pas de le contrarier, ou de le vexer, non. il ne veut juste pas. il ne marchera pas avec lui. pas ce soir. pas cette nuit.

non merci, uriel.

peut-être que donner une réponse plus formelle mettra de la distance entre eux. il ne sait pas trop, asmodée ne réfléchit plus vraiment.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
In fine - zigouilleurs d'ava
— Arrivée : 16/06/2017
— Posts : 22
— Ft : KIM JONGDAE
— Crédits : SUTURE
— Age : VINGT-DEUX ANS
— Occupation : SERVEUR ◇ IN FINE
— Fiches : HUBRIS
LILITH
— Journal : ASMON
— Trésorerie : MAMMON
— Couleur : #CA1C32
— Thèmes : 01. DO YOU FEEL REAL ?
02. DANGEROUS
03. HUMAN
— Pokedollars : 1.200P$
— Points EXP : 16XP
— Rps en cours : i. coda
ii. uriel
iii. pkmn.
— Multicomptes : CYAN LURANTISOWEN MALLONE

Voir le profil de l'utilisateur




making wars just for fun
Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Juin - 12:25
— Non.

Tu sens ton sourire naître sur tes lèvres, sans que tu puisses le contenir cette fois, et sans doute aussi parce que tu sais qu'Asmodée ne te regarde pas. Il ne veut pas te regarder. Il a peur, tu peux presque le sentir dans sa voix. Oh, il pourrait avoir l'air dur, sévère, cassant au premier abord, mais tu sais pourquoi il refuse, et ça ne te donne qu'envie de le voir accepter. Tu laisses retomber ton bras le long de ton corps. Tu n'es pas vexé, tout juste piqué à vif, intrigué. S'il n'avait pas s'agit d'Asmodée, tu aurais agit différemment. Tu n'es pas le genre de personne qui se vexe d'un non, tu n'es pas un forçeur. Tu ne l'as jamais vraiment été mais...

Au loin, tu entends un bruissement de feuille, un petit couinement, suivit d'un grognement. Tu sais que Cyanure gagnera sans mal. Tu le sens, c'est comme si, à force de la connaître, elle faisait un peu partie de toi, de ton corps, de ton coeur. Cyanure, elle peut lire en toi comme dans un livre ouvert, elle sait lorsqu'il faut se manifester, lorsqu'il faut fuir. Elle sait que si un jour vous deviez vous affronter, elle et toi, c'est elle qui gagnerait. Mais Cyanure n'a pas envie de gagner, si tu n'es rien sans elle, elle n'est rien sans toi.

Tu tends à nouveau la main, lentement, comme si tu avais peur de te brûler au contact de la créature qui t'oppose. Asmodée t'oppose de la résistance, oui, mais tu sais que si tu continues, tu le fonderas dans le moule. Seulement voilà, lorsque tu y réfléchis, tu n'as pas vraiment envie. Tu n'as pas envie qu'il cède, Asmodée. Tu n'as pas envie que votre petit jeu cesse, parce qu'il t'occupe. Réellement. Tu souffles tout bas alors que, d'un geste vif, tu attrapes le bas de son visage entre tes doigts. Il est si fin, le sien, si précieux, si doux, on dirait que tu pourrais le briser d'un simple geste, ou même d'un simple mot. Mais tu approches, tu fais face, et tu l'obliges à perdre ses prunelles dans les tiennes. Il s'est déjà confronté, il s'est déjà brûlé. Tu veux qu'il s'habitue. Seulement, tu devrais faire attention, s'il s'habitue trop, tu n'auras plus aucun ascendant sur lui. Tu connais la chanson Uriel, on dirait presque que c'est toi qui l'a écrite.

— Fais le.

Ton ton se fait plus dur, mais tu ne cesses de lui offrir ce sourire, ce sourire que tu réserves aux grandes occasions, un sourire à peine présent, un sourire qui annonce la suite. Tu sais qu'Asmodée ne t'oppose pas de résistance lorsqu'il a bu, mais toi tu en veux plus. Tu ne veux tout entier, Asmodée.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
CT06 - team toxic
— Arrivée : 27/05/2017
— Posts : 99
— Ft : lee taemin.
— Crédits : suture
— Age : 23 ans
— Occupation : arnaqueur.
— Journal : what to do.
— Trésorerie : ₽₽₽.
— Couleur : #724a5d
— Thèmes : 01 × don't listen
02 × pretty boy
03 × dead inside
— Pokedollars : 10 890.
— Points EXP : 51.
— Multicomptes : NAUTILE # LOUKA # ACHLYS

Voir le profil de l'utilisateur



POISON
boy.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 3 Aoû - 18:47
le contact est brûlant et asmodée ferme les yeux. il s’échappe à nouveau, n’osera pas croiser le regard d’uriel. ce serait comme lui donner la permission de creuser en lui, de fouiller dans ses pensées, d’analyser tous ses secrets. il ne peut se le permettre. ses dents creusent doucement sa lèvre inférieure, c’est instinctif et presque invisible. son souffle rencontre celui d’uriel, ils se mêlent et ils sont terriblement proches alors que l’autre homme reprend la parole, sa voix lui paraît mesquine, comme le sifflement d’un serpent. asmodée soupire doucement, il ne pourra pas tenir longtemps, et il le sait bien. il n’a jamais résisté bien longtemps à uriel. de son côté, mars a des soucis. il le sent bien, il l’entend en réalité. mais quelque chose d’autre unit le jeune homme et son pokémon, comme un lien indéfinissable, comme ce qui lie deux jumeaux.

quand mars apparaît enfin, il est sous sa forme humaine, un jeune homme aux cheveux bruns et aux yeux bleus, ses traits ressemblent à s’y méprendre à ceux d’asmodée sans vraiment être son double, c’est un garçon au physique perturbant qui s’avance vers eux en couinant, griffé, mordu, c’est cyanure qui a gagné cette fois-ci, comme toutes les autres fois, asmodée est habitué finalement. les mots inintelligibles qui s’échappent des lèvres de mars sont plaintifs, asmodée y entend presque son prénom. il dégage son visage des doigts tentateurs d’uriel, rouvre les yeux pour lui adresser un mauvais regard, c’est comme si ses yeux étaient emplis du poison de cyanure alors qu’il se lève vivement pour aller passer son bras autour des épaules de mars, caressant son épaule du bout des doigts.

eh bien, nous marcherons, je suppose.

voilà, il a encore perdu. il ne s’en offusque pas, il imagine que c’est comme ça que les choses sont faites, et qu’il vaincra plus tard, qu’il saura enfin comment prendre le dessus. en attendant, autant faire profil bas, et se laisser faire. qu’est-ce qu’il se passera, de toutes façons, s’il résiste pour de vrai ? il ne sait pas. il ne préfère pas savoir, pour l’instant.

on te suit.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
In fine - zigouilleurs d'ava
— Arrivée : 16/06/2017
— Posts : 22
— Ft : KIM JONGDAE
— Crédits : SUTURE
— Age : VINGT-DEUX ANS
— Occupation : SERVEUR ◇ IN FINE
— Fiches : HUBRIS
LILITH
— Journal : ASMON
— Trésorerie : MAMMON
— Couleur : #CA1C32
— Thèmes : 01. DO YOU FEEL REAL ?
02. DANGEROUS
03. HUMAN
— Pokedollars : 1.200P$
— Points EXP : 16XP
— Rps en cours : i. coda
ii. uriel
iii. pkmn.
— Multicomptes : CYAN LURANTISOWEN MALLONE

Voir le profil de l'utilisateur




making wars just for fun
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 3 Aoû - 20:06
Asmodée finit par accepter. Tu le laisses s'éloigner de toi, sans pour autant le laisser quitter ton champ de vision. Tu n'irais pas jusqu'à dire que tu te méfies d'Asmodée, mais il pourrait être un potentiel danger si tu fermais les yeux trop longtemps. Asmodée se laisse faire, tu le sens, tu sens qu'il joue avec toi, même s'il ne le veut pas. Il se laisse faire, mais tu sais que ce sera pas toujours le cas, et tant mieux. Sinon, où serait le défi ? Toi, tu veux savoir ce qui le fera rompre, ce qui le brisera, et tu veux savoir si tu seras prêt à le faire. A le détruire. A l'heure actuelle, tu ne sais pas. Mais tu sais qu'il te faudra t'impliquer, pour le connaître, et qu'une fois impliqué, tu ne pourras peut-être pas faire machine arrière. Asmodée, c'est bien la première personne qui t'intrigue à ce point. C'est comme si, pour une fois, tu ne rencontrais pas une personne purement transparente comme Cyan avait pu l'être, ou comme Jun l'était. Alors oui, tu devrais rester sur tes gardes, juste au cas où. Même s'il te semble que le plus grand danger, lorsque tu approches trop près d'Asmodée, ce n'est pas lui, mais c'est toi-même.

— On te suit.

Tu n'esquisses pas le moindre sourire, tes yeux balayent la zone à la recherche de Cyanure. Si son Zorua est revenu, si Mars est là, alors pourquoi Cyanure reste tapie dans les fourrés ? Ça ne lui ressemble pas, habituellement elle viendrait le martyriser d'un nouveau regard, pour s'assurer qu'il a bien comprit la leçon. Et toi, ça fait longtemps que tu ne te laisses plus intimider par la présence et l'aura étrange de Mars. Tu es inquiet, même si tu sais le dissimuler. Tu sais comment ta partenaire agit et sa façon de ne pas revenir n'est pas normale. Le silence du parc lui même n'est pas normal. C'est comme si le silence et l'absence de Cyanure comptaient comme un appel à l'aide. Et finalement, son sifflement mauvais se fait entendre, il transperce l'air, alors que son petit corps sombre ricoche contre un tronc d'arbre et qu'elle se réceptionne tant bien que mal. ... Cyanure sait se défendre. Cyanure se défend toujours sans le moindre problème. Il n'y aucun pokémon sauvage en ville qui pourrait l'inquiéter outre mesure, et il n'y a aucun dresseur dans les environs.

— Cya...

Tu te coupes, presque aussitôt, lorsque deux perles rouges sang attirent ton regard dans les fourrés. Tu as entendu parler des histoires qu'on raconte ces derniers temps, mais tu es de ceux qui ne préfèrent pas trop crier au Lougaroc, on ne sait pas ce que ça peut apporter. En vérité, tu n'y as pas vraiment cru jusqu'ici, mais maintenant tu es absolument sûr que c'est lui, celui dont les articles parlent. Et si tu te mets à réfléchir bien trop vite, tu ne sais pas vraiment la réaction à avoir. Si c'est un pokémon sauvage, il est sans doute agressif, et s'il est agressif vous êtes cuits, tous les quatre. Si c'est un pokemon qui a fait faux bond à son dresseur, tu supposes que vous pouvez l'effrayer. Ce serait un peu idiot, non ? Un lougaroc, ça court vite, c'est agile, tu n'as pas envie d'en faire les frais. Il te semblait avoir entendu ou lu quelque part qu'ils ne détectent que le mouvement, alors pourquoi il vous fixe tous les deux comme ça, Asmodée et toi ? On dirait presque qu'il vous connait.

— Ne bouge pas, Asmodée.

Tu ignores pourquoi, mais machinalement tu t'es interposé entre la créature qui reste là, tapie dans l'ombre, et le dresseur derrière toi. Tu ne l'avais pas fait pour le protéger dans un premier temps, plutôt pour chercher Cyanure. Mais cette dernière vient tout juste de se redresser, elle te lance un regard plein de détresse. Tu ne sais pas ce qu'il faut que tu fasses, t'es pas vraiment un héros, mais tu n'as aucune envie de laisser Asmodée mourir ici, notamment parce que la perspective de jouer avec un cadavre ne t'attire pas outre mesure.

Fais moi confiance.

Tu ne sais même pas pourquoi tu lui dis ça, il a toutes les raisons du monde de ne pas avoir confiance en toi, tu ne lui as jamais montré les meilleures parties de ce que tu es. Et pourtant, tu continues à prier Giratina qu'il obéisse, sinon tu supposes que vous êtes morts tous les deux. Cyanure recule de quelques pas à peine et le regard acéré de la créature se braque sur elle. Est-ce que tu as réellement eut un bon instinct ? Leur échange de regard te terrifie, tu songes vraiment à te jeter sur elle pour la protéger, mais tu n'y survivrais pas, t'es pas assez rapide, pas assez solide.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
CT06 - team toxic
— Arrivée : 27/05/2017
— Posts : 99
— Ft : lee taemin.
— Crédits : suture
— Age : 23 ans
— Occupation : arnaqueur.
— Journal : what to do.
— Trésorerie : ₽₽₽.
— Couleur : #724a5d
— Thèmes : 01 × don't listen
02 × pretty boy
03 × dead inside
— Pokedollars : 10 890.
— Points EXP : 51.
— Multicomptes : NAUTILE # LOUKA # ACHLYS

Voir le profil de l'utilisateur



POISON
boy.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 9 Aoû - 2:26
Il la sentait, la tension qui s'était soudainement installée dans l'air ambiant. Il la sentait, étrange, lourde et étouffante. Il tourna la tête vers Uriel, lui adressa un regard plus perdu et apeuré qu'il ne l'aurait voulu. Est-ce qu'il sentait, lui aussi ? Comme l'ambiance était devenue sombre, d'un coup, d'un seul ? Asmodée était soudainement agité, un peu tremblant, et il sentait que Mars était dans le même état, contre lui. Le Pokémon se tenait tout contre lui, comme pour se protéger. Et le Pokémon d'Uriel ne revenait pas. C'était étrange, et louche. Ce n'était pas normal.

Uriel, tu...

Asmodée est soudainement interrompu par Cyanure qui se fait éjecter hors des buissons, envoyée bouler contre un arbre tout proche. Le souffle du jeune homme se coupe, comme si c'était lui qui venait de se faire frapper, et sa main se crispe sur l'épaule de Mars. Ce n'est pas normal, ce qu'il se passe. Par quoi est-ce qu'ils étaient attaqués ? Il était au courant, des massacres qui avaient lieu récemment. Mais Asmodée avait cette attitude, insolente et inconsciente, ce réflexe de se dire que ça n'arrive qu'aux autres, que ce n'est pas lui qui tomberait face à un pokémon agressif enragé alors qu'il se balade dans la rue. Il observe Uriel, comme si le plus vieux savait quelle était la marche à suivre, comme s'il était quelqu'un digne de confiance, alors que clairement, ça n'aurait pas été le premier à qui il aurait fait confiance. Mais peu importe, pour l'instant ils étaient tous les deux pris au piège, et ce n'était certainement pas leurs pokémons qui auraient pu les aider. Mars ne savait pas encore se battre. Ne bouge pas, Asmodée. Asmodée obéit, il en aurait presque retenu sa respiration, terrifié. Il tremblait de tous ses membres, en réalité, mais il possédait un self control assez conséquent pour ne pas le faire se barrer en courant et en pleurant à chaudes larmes. Il déglutit doucement, observant les yeux rouge sang du pokémon devant eux.

Il entendit soudainement des bruits, proches d'eux, mais n'osa pas tourner la tête. Ils sonnaient comme des voix, des cris, des rires. Il supposa que c'était un groupe de touristes ou d'adolescents qui passaient par là, complètement inconscients du danger, et retint sa respiration à nouveau, alors qu'il observait le pokémon enragé se détourner d'eux et foncer vers le groupuscule à quelques mètres. Aussitôt, une montée d'adrénaline l'envahit alors qu'en quelques secondes, il rentrait Mars dans sa pokéball et saisissait le poignet d'Uriel avant de se mettre à courir à toutes jambes.

Asmodée s'arrêta une poignée de minutes plus tard, alors qu'ils s'étaient enfoncés dans les petites ruelles où il était facile de semer quelqu'un. Ou quelque chose. Son coeur battait la chamade, et il avait du mal à reprendre son souffle. Sa carrure, bien trop faible, bien trop maigre, ne lui permettait pas de faire beaucoup d'exercice, à vrai dire. Il soupira profondément, tournant la tête vers Uriel.

Est-ce que c'était... ?

Est-ce que c'était lui ? Le pokémon agressif qui avait déjà fait plusieurs victimes ? Est-ce qu'il avait tué les gens qui avaient fait diversion sans le vouloir ? Finalement, il ne voulait même pas le savoir. Il soupira à nouveau, se mordillant la lèvre.

Mieux vaut ne pas rester dehors. Allons chez toi.

Qu'il avait été con, de faire le voyage jusqu'ici. Son appartement était bien trop loin, et entre nous, il n'avait pas vraiment envie d'aller chez Uriel. Mais il avait encore plus peur qu'il lui dise non.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
In fine - zigouilleurs d'ava
— Arrivée : 16/06/2017
— Posts : 22
— Ft : KIM JONGDAE
— Crédits : SUTURE
— Age : VINGT-DEUX ANS
— Occupation : SERVEUR ◇ IN FINE
— Fiches : HUBRIS
LILITH
— Journal : ASMON
— Trésorerie : MAMMON
— Couleur : #CA1C32
— Thèmes : 01. DO YOU FEEL REAL ?
02. DANGEROUS
03. HUMAN
— Pokedollars : 1.200P$
— Points EXP : 16XP
— Rps en cours : i. coda
ii. uriel
iii. pkmn.
— Multicomptes : CYAN LURANTISOWEN MALLONE

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 9 Aoû - 3:51
Asmodée profite de la distraction parfaite du groupe d'innocents et il t'entraîne, solidement accroché à ton poignet. Heureusement, tu supposes, car tu ne savais pas si tu aurais réellement bougé de toi même, en sachant que Cyanure était là, blessée. Finalement tu te supposais davantage susceptible d'aller vers elle que de fuir avec Asmodée. Tu avais le coeur serré et la boule au ventre, bien plus que tu ne l'aurais avoué, car une fois que vous vous étiez arrêtés, au milieu de nul part, il fallait bien te rendre à l'évidence : Cyanure n'était toujours pas là. Oh bien sûr, tu aurais pu la rentrer dans sa pokéball comme le plus jeune l'avait fait avec son Zorua, mais c'était sans compter sur le fait que Cyanure détestait cela et que, du coup, tu avais complètement perdu l'habitude d'avoir ce réflexe. Pour être entièrement honnête, tu n'avais même pas la pokeball de ton Tritox sur toi, c'était pour dire.

— Est-ce que c'était... ?

Tu reportais machinalement ton attention sur Asmodée. Bien sûr que ça l'était, tu en étais persuadé, mais ça voulait dire, de ce fait, que non seulement vous aviez échappés à une mort certaine, mais aussi que les jeunes, à quelques mètres de vous, n'avaient certainement pas eu cette chance. Tu restais plein d'espoir néanmoins, tu avais lu que le pokémon ne semblait s'en prendre qu'aux individus qui pouvaient représenter un danger pour l'AVA, tu supposais que ce n'était pas leur cas. Il était possible que le Lougaroc ait simplement prit peur d'être découvert ou intercepté et ait fuit. Tu l'espérais. Ou alors il se terrait encore quelque part, prêt à vous chasser jusqu'au lever du soleil.

— Mieux vaut ne pas rester dehors. Allons chez toi.

Tu fronçais légèrement les sourcils sans répondre néanmoins. Asmodée avait raison, il était bien plus sage de vous mettre à l'abri, néanmoins tu n'habitais pas à Litterapolis et même s'il ne le savait pas, tu n'étais pas certain de vouloir qu'il soit au courant de ton adresse. Et puis, il y avait Cyanure, toujours absente, et tu ne pouvais simplement pas te résigner à la perdre. Après tout, c'était le seul être sur cette terre auquel tu t'étais réellement attaché. Ç'aurait été un coup trop dur à encaisser pour toi. On avait beau raconter les pires inepties sur ton cas, tu n'étais pas si cruel et sans coeur que tu le prétendais.

— J'habite trop loin.

Tu restais évasif, c'était bien mieux à tes yeux. Et puis tu glissais doucement tes doigts contre ceux d'Asmodée, pour les lier. Il était trop tard pour prétendre aller dans un bar, ou ce genre de choses, vous étiez donc tous les deux réellement coincés dehors.

— Je dois retrouver Cyanure.

Tu savais que ça ne l'enchanterait certainement pas de te suivre, mais tu ne comptais pas non plus l'y forcer. Tu supposais qu'il serait assez sage pour ne pas avoir envie de faire le trajet seul jusqu'à chez lui, et par réflexe tu ajoutais, comme pour le convaincre :

— Ensuite, je te raccompagne chez toi.

Tu ne voulais pas particulièrement savoir où Asmodée habitait, par contre tu voulais réellement t'assurer qu'il arrive en un seul morceau, encore une fois tu n'avais absolument aucun intérêt à le voir mourir. Alors, tu commençais à doucement rebrousser chemin, persuadé que, de toutes façons, la créature n'était certainement pas restée au même endroit.

— Ces trucs-là doivent agir seulement dans l'ombre, je suppose que si on reste dans la lumière on est relativement à l'abri.

Ça faisait beaucoup de suppositions, tout de même. Ça faisait beaucoup d'inconnues dans cette équation et malheureusement tu n'en avais que trop bien conscience. Malgré tout, tu ponctuas ta phrase d'un regard vers Asmodée, un regard assuré, digne, comme tu savais si bien les faire. Même dans ce possible danger de mort, il n'était pas question de perdre la face devant lui, jamais plus il ne pourrait te voir autrement, sinon.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
CT06 - team toxic
— Arrivée : 27/05/2017
— Posts : 99
— Ft : lee taemin.
— Crédits : suture
— Age : 23 ans
— Occupation : arnaqueur.
— Journal : what to do.
— Trésorerie : ₽₽₽.
— Couleur : #724a5d
— Thèmes : 01 × don't listen
02 × pretty boy
03 × dead inside
— Pokedollars : 10 890.
— Points EXP : 51.
— Multicomptes : NAUTILE # LOUKA # ACHLYS

Voir le profil de l'utilisateur



POISON
boy.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ad vitam aeternam :: Noc'Nihili :: Île Créhelf :: Littérapolis :: west parc-