!!! rp libre d'hazel morgan (×)

août 2017 × des cas d'assassinat créent une vague de panique dans l'archipel. (+)

mai 2017 × début de la vague d'agressivité des pokémons sauvages.


vous pouvez proposer des missions et des ordres auprès des fossiles, vous serez récompensés de 100₽ ou 5pts EXP.
astrae
www
mp
Code par MV/Shoki - Never Utopia

× 01.09 // recensement jusqu'au 08.09 ×

Mer 14 Juin - 22:43
Si mon frère me voyait me prendre les pieds dans les racines, je suis sûre qu'il se moquerait de moi. Je l'imagine me dire que c'est parce que je n'ai plus l'habitude et quelque part, il n'a pas tord, partir à l'aventure, ce n'est plus pour moi. Cela fait bien longtemps que j'ai arrêté de partir en randonnée. Je chasse Stephen de mon esprit. Me souvenir de lui ne me mènera à rien. Il n'aurait pas voulu que je me morfonde et puis, le passé, c'est le passé. Il est inutile de revenir la dessus.
Je ris quand Ethan me rappelle qu'il a connu pire. Il n'a pas tord. Je l'ai connu en moins bonne forme mais malgré tout, je décide de rester bien derrière lui et de bien regarder où je mets les pieds quand je l'entends parler à sa Reptincel. Je tente d'assurer mes prises mais le sol est légèrement humide et n'ayant pas prévu de faire un tour dans les bois, mes chaussures ne sont pas adpatées.
Je n'ai pas le temps de progresser beaucoup que je décolle du sol et me retrouve dans ses bras. Je reste interdite un moment. Quand je prends conscience de ce qu'il se passe, je soupire, exaspérée mais je bouge pas. Ça serait le meilleur moyen de tomber et de l'entrainer avec moi.
Quand il me repose enfin, je lisse mes vêtements et je reste observer le chalet avant de le suivre. Bien qu'il m'ait dit de faire comme chez moi, je m'abstiens. Je préfère me mettre dans un endroit à l'écart pour le déranger le moins possible. Je l'observe à la dérobé, évoluer chez lui, dans son élément. Me faisant l'effet d'une voyeuse, je détourne le regard et observe l'intérieur de son chalet. « C'est très joli chez vous. » Je me retourne vers lui pour sourire avant de regarder de nouveau le mur nu qui se dresse devant moi.
Je me laisse glisser le long du mur jusqu'au sol et je ferme les yeux, la joue posée contre le mur, les jambes ramenées contre ma poitrine. Je ne sais pas quoi faire, comment réagir alors je préfère rester dans mon coin, sans bouger pour le déranger le moins possible, lui laisser son espace bien que je sois en train de l'envahir.
Je repense à tous ces moments depuis que je l'ai retrouvé et je ris toute seule devant l'absurdité de nos échanges. Je tourne la tête une nouvelle fois vers lui. « Au fait, je ne vous ai pas remercié de votre hospitalité. C'est très gentil de votre part et promis, demain je partirais tôt. » Je lui souris brièvement avant de reprendre ma position initiale.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 17 Juin - 13:46
ft. rylee.

Lorsque tu rentres à la maison, c'est comme si le ton venait de changer. Tu ne l'entends plus durant un long moment, elle ne dit plus un mot. En réalité,  tout à fait fidèle à toi même tu n'engages pas toi même de discussion. En fait tu te contentes de ranger ce que tu viens de ramener à la maison et de vérifier si ton repas est encore mangeable. C'est tiède. C'est meilleur chaud mais tu t'en contenteras pour cette fois. De toute façon,  ce n'est pas comme si tu avais le choix. Et puis tu ne vas pas t'amuser à balancer des reproches maintenant que vous semblez tous les deux être calmés.

Même Azel qui maintenant se trouve chez elle, dans son territoire semble vaquer à ses occupations … Bon. Pas tout à fait en réalité puisque quand tu jettes un oeil de son côté, tu la surprends en train de tenter tirer Quinze avec elle sans doute pour la forcer à saluer son invitée. Tu lui lances un regard sombre, pour lui signifier de fiche la paix à l’Elecsprint craintive qui aussitôt vient se réfugier dans des jambes. Du coup, la Reptincel abandonne et décide de retour voir Rylee. Rylee qui lorsque tu te retournes est assise au sol, adossée contre un mur, le tout dans un tout petit coin. Un peu comme Quinn quand tu l'avais ramenée ici la première fois. Tu lui avais pourtant dis de faire comme chez elle … “Vous allez passer la nuit par terre ?” Demandes tu mine de rien un peu perplexe face à cette attitude. “Vous ne me dérangerez pas plus si vous vous asseyez sur le canapé vous savez.” fais tu finalement remarquer en te rappelant ses paroles. D'ailleurs Azel ne rate pas l'occasion de jouer les hôtes parfaite. Aussitôt elle va attraper la main de la jeune femme pour la forcer à se lever et à s'installer normalement et surtout, plus confortablement.

“C’est très joli chez vous.” Tu hausses distraitement les épaules. Joli … En fait, t’as jamais organisé l’endroit pour que ce soit particulièrement beau. T’as organiser ça pour que ça te ressemble, pour que ce soit pratique aussi, et organisé parce que malgré tes attitudes de sauvage, t’as une sainte horreur du bordel. Tu aimes voir ton chez parfaitement rangé. T’es presque maniaque, tu aimes l’ordre. Que chaque chose soit à sa place. “C’est simple.” réponds-tu alors, simplement. C’est rien qu’un chalet, une cabane ou encore un cabanon pour les simples d’esprit. Un truc que t’as bâti toi même, à la force de tes bras pour que ça te convienne à toi.

“Au fait, je ne vous ai pas remercié de votre hospitalité. C’est très gentil de votre part et promis, demain je partirais tôt.” Encore une fois, c’est comme si elle dérangeait, comme elle te gênait alors qu’en réalité, pas du tout. Sa présence ne t’embête pas le moins du monde, et tu finis par t’approcher pour déposer le sachet du fast-food sur la table basse avant de te laisser tomber mollement dans le canapé, un soda à la main. “Je vous ramènerais.” lâches-tu avant d’en avaler une longue gorgée. “Maintenant mangez un truc, je veux pas avoir un malaise sur les bras, je suis pas médecin.”

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Sam 17 Juin - 22:59
Ma chasse à l'homme a vraiment pris une tournure des plus étranges mais quoi que j'avais pus imaginer de nos ''retrouvailles'', jamais je n'aurais imaginé me retrouver chez lui parce que j'avais été trop stupide pour louper la dernière navette.
Mais bon, maintenant, c'est fait, je me retrouve piégée sur l'île Crefollet, à devoir dormir chez un homme qui semble ne pas aimer qu'on l'envahisse. C'est bien ma veine tient. Enfin bref, je veille à me faire la plus discrète que possible. Je ris néanmoins quand il me demande si je compte passer la nuit par terre. J'avoue que j'y ai pensé. « Et pourquoi pas ? » Je lui souris avant rebondir sur sa remarque. « Je sais mais je ne voulais pas faire fuir votre Elecsprint si jamais il veut y retourner. Il a l'air craintif et je ne veux pas que ma présence le perturbe. » Je hausse les épaules avant de faire un petit signe de la main à son Pokémon accroché à ses jambes.
Malgré mes paroles, sa Reptincel semble ne pas être d'accord et est prête à me déboîter les épaules en me forçant à me lever. Ne voulant pas me retrouver avec deux bras pendouillant mollement à mes cotés, je me lève et la laisse m'entrainer sur le canapé. « Tu es une vrai maitresse de maison Azel. » Je lui souris avant de faire un compliment sur la maison qui semble passer au dessus de la tête d'Ethan. Tant pis.
Je finis par le remercier de son hospitalité et lui signifier que je partirais le lendemain à la première heure. Je hausse un sourcil interrogateur quand il me dit qu'il me ramènera avant qu'il ne m'ordonne de manger. Bien malgré moi, je ris à sa remarque sur le fait qu'il n'est pas médecin. « Encore heureux, sinon, je serais en train de plaindre vos patients. » Je lui souris pour lui montrer que je plaisante avant de picorer dans le sachet qu'il a déposé. « Plus sérieusement, inutile de me raccompagner demain, je pense être capable de retrouver mon chemin et puis, vous devez avoir des choses plus importantes à faire non ? » De nouveau, j'hausse un sourcil interrogateur. Après tout, il doit bien aller travailler sûrement.
En le voyant boire une autre gorgée, je me rends compte que ma bouche est sèche et que j'aurais besoin de m'hydrater également. « Hum, est-ce que je pourrais avoir un verre d'eau s'il vous plait ? » Je lui souris poliment pour ponctuer ma demande.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Juin - 21:44
ft. rylee.

“Encore heureux, sinon je serais en train de plaindre vos patients.” Ouais, bah elle a pas tort. Tu n’es carrément pas fait pour ce genre de métier. Pour ça, il faut être attentif aux autres et toi, tu ne l’es clairement pas. Absolument pas. Et puis, tu ne fais pas attention à toi, à ta santé, c’est pas pour faire attention à celle des autres. T’en aurais des morts sur la conscience, tiens. Du coup, tu ricanes. Un peu. “Plus sérieusement, inutile de me raccompagner demain je pense être capable de retrouver mon chemin et puis, vous devez avoir des choses plus importantes à faire, non ?” Elle est dans le vrai. En réalité. T’as ce contrat, qui pourrait te rapporter une petite somme rondelette … mais qui en réalité, te prends clairement la tête. En fait, une journée de repos après ces trois derniers jours à fouiner sur la plage pour un maudit Lokhlass ne serait sans doute pas de refus. Et puis tu t’en fou, en fait. T’es ton propre patron. Tu ne donnes jamais de délai à personne. On vient de chercher, et tu poses tes conditions. Si ça convient pas, tant pis. Si t’avais voulu être dirigé, t’aurais bosser dans une grosse boîte, comme tout le monde. Du coup, tu hausses les épaules. Tu laisseras pas cette fille repartir d’ici toute seule. Surtout pas après l’avoir vu trébucher presque une dizaine de fois sur de simples racines. “Pas vraiment.” lâches-tu. “Je vous ramènerais.” Tu insistes. Tu te répètes. De toute façon, c’est comme ça. Tu l’as décidé et autant dire que tu es quelqu’un de particulièrement tête et coriace.

Tu avales une autre gorgée de ton soda, avant de te redresser un peu pour poser le gobelet sur la table et attraper à manger. T’es affamé, bon sang. T’as rien mangé depuis des heures et ton estomac te fais bien sentir. “Hum, est-ce que je pourrais avoir un verre d’eau, s’il vous plaît ?” Et voilà. Forcément, t’as tellement pas l’habitude d’avoir quelqu’un chez toi que t’en as oublié toutes les politesses, les usages et les bonnes manières. Tu lui as posé à manger sous le nez, et tu ne lui as même pas proposer à boire. “Oh, bien sûr …” Et de nouveau, tu te lèves pour attraper une bouteille d’eau fraîche dans le frigo et un grand verre. Tu déposes le tout devant elle, avant de te réinstaller à côté d’elle. “C’est votre métier ?” questionnes-tu finalement, en attrapant une frite dans un paquet. “De soigner les gens, je veux dire. Vous êtes médecin ? Un truc comme ça …” Après tout pour te soigner, s’occuper de toi, elle devait au moins avoir quelques compétences.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Juin - 23:17
Comme un peu plus tôt, je me retrouve assise entre Ethan d'un coté et Azel de l'autre. Je ne peux m'empêcher de rire légèrement avant de signifier au beau brun que je peux rentrer seule demain. Je soupire en levant les yeux au plafond quand il insiste pour me raccompagner. Ceci dit, je trouve ironique qu'une personne qui est partie de chez moi bien vite et qui prétend ne pas vraiment aimer la compagnie de ses semblables tienne à passer plus de temps avec moi. Malgré tout, je ne préfère ne rien dire. Je n'ai pas envie de reprendre la dispute avec lui et puis, qui sait, peut-être que je me réveillerais avant lui et que je pourrais lui fausser compagnie. Cette idée me fait sourire intérieurement. L'arroseur arrosé comme on dit.
En parlant d'eau, je finis par lui demander un verre d'eau qu'il me rapporte assez vite. Je me sers et je bois une longue gorgée, appréciant la morsure de l'eau glacée dans ma gorge quand il me questionne sur mon métier. Je trouve étonnant qu'il s'y intéresse et je doute que ça ne soit que par politesse. Après tout, j'ai pus observer que la politesse et lui ne font pas bon ménage mais questionner les gens ne semble pas non plus dans ses habitudes. « Je suis infirmière en fait donc oui, soigner les gens c'est mon métier mais habituellement, je le fais dans un petit hôpital, pas dans ma maison. » Je hausse les épaules, comme si ça ne changeait pas grand chose. « Ceci dit, quand je vous ai trouver, je ne pouvais pas mon amener à l'hôpital et pour info, vous pesez votre poids. » Je lui souris, trouvant amusant de le taquiner un peu. Après tout, un corps inerte est toujours plus lourd qu'un corps alerte mais c'est vrai qu'avec Arès, on avait été des plus épuisés en rentrant. Mais bon, Arès ne s'en risquait pas de s'en plaindre, il avait eu le droit à double ration de friandise pour le récompenser.
D'ailleurs, ça me fait penser que j'ai promis à Azel le reste des friandises de mon sac. Je me lève donc pour aller les chercher. « Et vous alors, vous faites quoi comme métier ? » Je me rapproche de Azel et lui donne les 2 friandises qu'il me reste. « Tu partageras avec le Elecsprint ou alors, tu pourrais les lui donner pour te faire pardonner d'avoir voulu le forcer à faire quelque chose qu'il ne voulait pas. » Je retourne m'asseoir en souriant avant de siroter mon eau et d'observer Ethan manger.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Juin - 14:04
ft. rylee.

Infirmière. Ca colle, ouais. T’aurais même peut-être pu y penser toi-même d’ailleurs. Ca a un côté logique, en réalité. Etrangement, tu ne la voyais absolument pas médecin. Trop fragile, peut-être … quoi que. Tu te fies aux apparences là, ce qui n’est clairement pas dans tes habitudes normalement. Elle continue. Elle bosse dans un hôpital, généralement, pas à domicile. Elle enchaîne ensuite sur le fait que non, elle n’avait pas pu t’emmener à l’hôpital et qu’elle avait dû te porter, insistant d’ailleurs sur le fait que tu pesais ton poids, chose que tu peux comprendre. En fait, il suffisait de regarder ta carrure, puis la sienne pour comprendre que la tâche n’avait pas dû être évidente, ni même de tout repos, pour elle. Effectivement, elle avait du avoir un mal de chien à te déplacer, surtout que tu étais totalement inconscient à ce moment. Du coup, tu ne fais qu’esquisser un sourire tout en continuant de manger avant de la suivre du regard lorsque de nouveau elle se lève. En fait, elle se dirige vers ses affaires pour offrir ce qu’il lui reste de biscuits à Azel, lui indiquant qu’elle pouvait bien en offrir à Quinn pour se faire pardonner. D’ailleurs … tu te penches un peu pour observer la pièce à la recherche de ton Elecsprint que tu retrouves cachée dans un coin. Tu soupires légèrement, alors que Rylee vient reprendre place à côté de toi. Azel, se lève, elle apporte un biscuit à son amie qui le renifle un moment avant de le laisser reposer par terre, près d’elle. “Laisse la Azel.” ordonnes-tu, bien conscient que de toute façon, Quinn ne changerait pas d’attitude de sitôt avec les étrangers.

Tu attrapes ton soda sur la table pour le terminer. Puis tu reposes le gobelet vide sur la petite table. “Ne le prenez pas pour vous. Pour Quinn, l’Elecsprint. Elle est … craintive.” Tu te sens presque obligé de te justifier pour elle. Il faut dire que la différence entre tes deux Pokémon est particulièrement flagrante. L’une est amicale, voir un peu collante et insistante, l’autre est distante et n’ose même pas poser le regard sur la jeune femme. “Elle est comme ça depuis sa capture alors qu’elle n’était encore qu’un Dynavolt … elle a peur de tout. Il lui faut beaucoup de temps pour s’adapter à quelqu’un qu’elle ne connaît pas.”

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Mar 4 Juil - 22:43
Je remarque qu'il ne répond pas quand je lui demande ce qu'il fait. Peut-être que son occupation est illégale ou alors il ne préfère pas en parler et donc je n'insiste pas. Quoi qu'il en soit, je trouve touchant la manière qu'il a de parler de son Elecsprint. Je ne le connais pas mais on dirait qu'il s'inquiète pour elle. Je souris simplement en hochant la tête avant de prendre la parole. « Je ne le prenais pas personnellement. Je suis une étrangère sur son territoire. Après tout, les pokémons sont tous différents, comme les humains. » Après tout, les pokémons sont des êtres vivants, ils ont tous leur caractère et j'avoue que si tous les pokémons étaient pareil, je ne trouverais pas mon activité de pension aussi intéressante.
Je regarde dans la direction où semble se trouver Quinn et je vois effectivement une masse flou se cacher, ce qui me fait sourire. « Je ne sais pas ce que vous en pensez mais pour moi, elle a soit été abandonnée soit elle a été importunée par des humains et depuis, pour elle, on est tous pareils. » Je prends une frites que je mâche longuement en haussant les épaules. « J'ai déjà vu ce comportement il y a très longtemps et le pauvre Pokémon avait été maltraité. » Doucement, je replonge dans mes souvenirs.
Je nous revois, mon frère et moi, assis dans des herbes sèches, attendant de longues heures que le Pokémon s'approche suffisament pour lui donner un peu de nourriture et pouvoir le conduire au centre pokémon le plus proche. On avait mis le temps, mais une fois sa confiance gagné, il s'était révélé être un excellent compagnon.
Je reviens au présent, Azel me tapotant l'épaule pour me montrer qu'elle avait laisser la friandise pour Quinn. Je me contente de sourire à la Reptincel. « En tout cas, ne vous en faites pas, demain Quinn sera plus tranquille quand je serais partie et puis, quelque part, ce n'est pas plus mal qu'elle ne m'approche pas. Elle ne risque pas de s'attacher. »

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 31 Juil - 12:03
ft. rylee.

“Je ne le prennais pas personnellement. Je suis une étrangère sur son territoire. Après tout, les Pokémon sont tous différents, comme les humains.” Tu hausses les épaules. Pas faux. Mais tu n’es pas habitué à devoir gérer ce genre de comportement. Azel est loin d’être comme ça. Et le Pokémon que tu possédais avant non plus, ne l’étais pas, même s’il était d’ailleurs très différent de ta Reptincel maintenant que tu y pensais. Quinn, c’était un cas en ce qui te concernais. Déjà, ça n’avait pas été bien simple de lui faire comprendre que tu n’allais pas lui faire de mal et que tu ne l’avais pas capturée avec de mauvaises intentions … Mais pire. Il avait été bien difficile de s’occuper d’elle, comme tu pouvais le faire avec Azel. Tu n’en avais pas l’air comme ça, mais tu avais toujours été proche de tes Pokémon. Tu étais comme un petit vieux, le soir, c’était un fait. Assis dans un fauteuil ou dans le canapé, avec tes petites bêtes pour te tenir compagnie à défaut de quelqu’un d’autre. De toute façon, il n’y avait qu’elles pour te supporter, c’était comme ça. Avec ce que tu avais vécu, hors de question pour toi d’accorder assez de confiance à quelqu’un pour bâtir une quelconque relation. Trente ans passé. D’autres aurait sans doute songer qu’il était peut-être temps de s’assurer un avenir digne de ce nom, au lieu de continuer à vivre comme un ermite, et probablement de mourir comme un vieil ours solitaire dans sa cabane mais … pas toi. C’était bien comme ça. Ca le resterait. “Je ne sais pas ce que vous en pensez mais pour moi, elle a soit été abandonnée soit elle a été importunée par des humains et depuis, pour elle, on est tous pareils.” La réflexion n’est pas bête. En fait, tu t’es déjà posée la question. Lorsque tu l’as capturée, Quinn était très jeune. Un bébé. Mais un bébé seul. Pas de mère à l’horizon, ni même de frère ou de soeur. Elle avait dû s’éloigner de sa famille, ou les perdre d’une façon ou d’une autre. Au vu de son comportement avec toi, à la maison aussi, tu en étais arrivé à la conclusion qu’elle avait passé sa courte vie dehors, uniquement, et qu’elle n’avait donc jamais été adoptée. “Je penche pour la seconde solution, en fait.” En fait, c’était presque évident. Surtout vu l’endroit où tu l’avais capturée. “Les gens sont fous, ces derniers temps … avec ces histoires d’attaques, d’agressivité. Il y a des personnes qui ont tellement peur qu’elles se mettent à terroriser des Pokémon innocents et non concernés…” Tu ne dis pas ça en l’air. Tu as déjà vu faire ça. Certains disent vouloir rester en dehors de tout ça, mais d’autres ont tout simplement de très mauvaises réactions. Des représailles qu’ils appellent ça … Une vengeance pour les attaques de Pokémon en série. L’être humain était affligeant de débilité. “Je pense qu’elle est tombée sur les mauvaises personnes à un moment de sa vie …” Tu laisses échapper un soupire lourd de lassitude. Et après, on vient dire que c’est vous, les mercenaire, les chasseurs, qui êtes des gens dangereux. En ce qui concerne tu as la conscience tranquille de ce côté là.

“En tout cas, ne vous en faites pas, demain Quinn sera plus tranquille quand je serais partie et puis, quelque part, ce n’est pas plus mal qu’elle ne m’approche pas. Elle ne risque pas de s’attacher.” Sans t’en rendre compte, tu roules des yeux. Cette fille, tu la trouves vraiment bizarre. Plus que le reste des gens, en fait. Elle t’a cherchée, durant des jours, des semaines peut-être, et maintenant qu’elle t’as trouvé, elle semble tout faire pour te faire comprendre que c’est tout. Qu’elle n’en demande pas plus et qu’elle n’en veut pas plus. Chacun de ses mots, chacune de ses tournures de phrase semblent être faites pour te faire bien comprendre que demain, elle partirait et que tu ne l’as reverrais plus jamais. Maintenant que tu y penses, c’est peut-être de ta faute … peut-être qu’elle serait différente si tu n’avais pas jouer au con et été un véritable crétin dès les premières minutes de votre rencontre en ville. Bah. Qu’est-ce que ça peut bien te faire, de toute façon ? Tant pis. “Mh. C’est pas comme si vous veniez du bout du monde non plus.” Dis-tu simplement. “Vous vivez sur l’île d'à côté …” Ouais, fin. Tu n’es même plus certain de savoir où exactement. Tu étais totalement dans le gaz lorsque tu étais sorti de chez elle. “D’ailleurs vous semblez en connaître un rayon sur le comportement Pokémon … C’est votre boulot d’infirmière qui veut ça, où vous faites autre chose ?”


Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Lun 31 Juil - 22:03
L'avantage d'avoir beaucoup voyagé avec mon frère quand j'étais jeune, c'est que j'avais rencontré tout type de pokémons et que j'avais pus établir qu'ils ont tous leurs caractères, comme nous, les humains. Quinn, l'Elecsprint de Ethan me le prouvait bien. Si je l'avais croisé dans la nature, je sais que j'aurais fait mon maximum pour l'aider, quitte à mettre de la nourriture quelque part dans mon jardin pour elle. En tout cas, je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression que son maitre est un peu dépassé par son comportement et je peux le comprendre. Au moins, il accepte quand même la nature de son Pokémon et je vois qu'il est vraiment attaché à elle.
Je l'écoute parler du comportement de certaines personnes. Personnellement, je n'ai pas été témoin de ce genre de choses mais si je l'étais, je sais que j'enverrais Arès leur expliquer la vie. « Je ne savais pas que certaines personnes réagissaient ainsi mais ça ne devrait pas m'étonner. Certains abandonnent leur Pokémon parce que pour eux il est pas assez ceci ou cela. Comme je le disais, les Pokémons ont aussi leur caractère, à nous de les comprendre et de les aider à se développer au mieux. » Du moins, c'est ma vision des choses et je sais que peu de monde y adhère.

En tout cas, demain, Quinn retrouvera sa sérénité après mon départ et après l'avoir expliqué à son maitre, je m'amuse de le voir rouler des yeux. Je ris aussi après sa remarque. Certes, techniquement, je ne vis pas loin mais ça ne veut pas dire qu'on se reverra de si tôt, il devrait le savoir. Après tout, j'ai mis pas mal de temps à le retrouver et même s'il a l'avatage de connaître mon nom et de savoir où je vis, ça ne veut pas dire qu'on se reverra. Je préfère ne rien répondre néanmoins mais je suis surprise qu'il me questionne sur mes connaissances sur les Pokémons. « Plus jeune, j'ai voyagé quelques années avec mon frère. Je m'occupais de ses Pokémons, je les soignais aussi, le temps d'arriver dans un centre Pokémon. Ensuite, avec mon petit-ami, on aimait bien visiter les endroits où on allait et j'en profitais pour me renseigner sur les Pokémons qu'on pouvait croiser. » Je souris mais repenser à Stephen me fait du mal. Je soupire un bon coup pour chasser les mauvaises pensées et juste me centrer sur cette soirée un peu étrange. « Bref, pour en revenir à votre question, je tiens également une petite pension. C'est pour ça que je connais assez bien le comportement des Pokémons. Et vous alors, vous ne m'avez pas répondu, vous faites quoi comme travail pour vous y connaître aussi en Pokémon ? Vous les étudiez ? »

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Aoû - 0:29
ft. rylee.

Tu l’écoutes parler, réagir à tes paroles. Tu te trouves presque … bercé par sa voix. Elle est douce. Elle est apaisante. Peut-être une habitude, une déformation professionnelle ; tu n’en sais rien. Toi qui a trouvé les femmes généralement agaçante. Toi qui avait toujours jusqu’ici trouver les voix féminines presque agressives à l’oreille, tu te prends à apprécier l’écouter parler. Si bien que tu tardes à répondre. Lorsqu’elle s’arrête, tu laisses un léger soupire échapper, un léger silence s’installer, flotter. Elle est ton opposé total. Toi, si rustre. Si brusque parfois. Alors qu’elle paraît si douce, si patiente. Un peu susceptible aussi, sans doute. Mais c’est sans importance, quoi qu’un peu agaçant. Du moins ça pourrait l’être si tu étais plus en forme. Parce que oui, c’est probablement la fatigue, le coup de barre d’après repas, qui te font somnoler et qui agissent sur toi. Tu es … docile. Et tu ne réagis qu'à l’évocation de son passé, plus particulièrement de son petit-ami. Elle en parle au passé ; visiblement, ce n’est plus d’actualité. Séparation ? Probablement. Néanmoins, tu n’oses pas questionner. Parce que tu n’es pas du genre curieux, surtout quand il s’agit de la vie privée des gens. Et puis parce que tu ne souhaites pas montrer d'intérêt. Du moins, tu ne veux pas qu’elle remarque un quelconque intérêt. “Une pension …” Répètes-tu finalement. Tu ne connais que celle d’Héréroc en ce qui te concerne. Parce que c’est la plus grande, la plus connue et parce que la propriétaire est pour le moins investie dans son travail. C’est elle qui t’avais confié Azel, son nom venait de là d’ailleurs. Bien que tu n’ai jamais oser l’avouer à cette femme que tu n’avais pas revu depuis quelques temps maintenant, d’ailleurs. “Depuis longtemps ?” finis-tu par demander, ignorant volontairement les questions sur ta propre occupation. “Je ne savais pas qu’il y avait une pension sur votre île … en fait.”

Tu finis par te redresser. Par faire craquer quelques vertèbres, puis tes phalanges. Tu laisses échapper un soupire aussi. Conscient que tu ne pourras pas échapper à ses questions cette fois, du moins, pas sans avoir l’air d’avoir quelque chose à cacher, tu réfléchis maintenant à un moyen de dire la vérité, sans passer pour un criminel aux yeux de cette amoureuse des Pokémon. Parce que oui, tu le sais. Les gens comme toi ont bien des noms. Chasseurs. Mercenaires. Braconniers, aussi, pour les plus virulents. Ce n’est pas toujours flatteur. Voir jamais, en fait. Ta profession n’en est pas une, pour la majorité des habitants de l’archipel. Alors au final … tu réalises rapidement qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon d’en parler. “Je suis chasseur.” Et très vite, tu réalises que dis comme ça, c’est réellement effrayant. Alors tu ajoutes aussitôt. “Je captures des Pokémon pour les autres.” Tu attrapes ton gobelet pour avaler une gorgée de soda … mais il est vide et tu le reposes aussitôt sur la table. “Faut bien vivre.” Pourtant elle n’a encore rien dit … ouais, mais tu as déjà l’impression d’être jugé. Question d’habitude, sans doute encore une fois. “Du coup. Voilà. J’ai intérêt à avoir … certaines connaissances.” Et puis cette fois tu te tais. Qu’elle se fasse son opinion elle même, après tout.


Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Aoû - 11:47
Quand je suis passionnée par quelque chose et qu'on m'interroge dessus, j'ai tendance à trop parler et c'est exactement ce que je viens de faire. Pourtant, en quelques heures, j'ai bien compris qu'Ethan n'est pas le genre de personne a aimer quand je parle trop mais c'était plus fort que moi. Les souvenirs de voyage avec mon frère, des balades avec Stephen se bousculent dans ma tête, si bien que je remarque à peine le silence qui s'est installé.
Il n'y a que lorsqu'il m'interroge sur ma pension que je reviens à la réalité. « Depuis quelques mois seulement et peu de gens savent qu'il y en a une. En fait, je m'occupe plus de Pokémons abandonnés ou blessés que de Pokémons des autres. » C'est la vérité. La plupart des Pokémons que j'ai chez moi seront voués à être relâchés dans la nature. Les autres, ceux qui on été abandonnés lâchement, j'espère pouvoir leur trouver un dresseur qui leur correspond. En attendant, je m'occupe d'eux et je suis consciente que certains finiront leur vie chez moi alors je m'attèle à leur offrir une vie heureuse.

J'ai remarqué que de nouveau, il n'a pas répondu à ma question sur son occupation mais je décide de ne pas insister. Après tout, c'est son droit de ne pas pas vouloir me répondre. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que je sois surprise qu'il le fasse. Un chasseur. Cela devrait m'effrayer, me mettre en colère peut-être mais non. Il faut dire que ses réponses sèches me laisse penser que c'est un sujet délicat et que je n'ai pas intérêt à trop insister.
Pourtant, je ne peux m'empêcher de commenter. « A vous les risques de la capture, aux autres la gloire de raconter à leurs amis comment ils se sont battus courageusement contre le Pokémon pour l'avoir en somme. » Je lui jette un regard de coté en souriant. Certes, il y a sûrement des Pokémons qui attendent patiemment dans des pensions d'être adoptés mais les gens y pensent peu. Et combien de Pokémons qu'il a capturé ont finis abandonnés ?
Certes, quelque part, il est responsable de ça mais, comme il le dit, il faut bien vivre et il n'est pas du genre à rester assis derrière un bureau. Et puis bon, soyons honnête, il n'est pas responsable de la bêtise des autres. « Je... On devrait aller dormir si je veux partir tôt demain. » Et vous laissez à votre petite vie tranquille. Bien sûr, je ne finis pas ma phrase à voix haute mais j'ai bien compris que c'est un solitaire et que je suis sûrement en train d'abuser de son hospitalité.

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 31/05/2017
— Posts : 97
— Ft : Lyndsy Fonseca
— Crédits : Moi
— Age : 30 ans
— Occupation : Infirmière
— Trésorerie : Ma trésorerie
— Couleur : palevioletred
— Pokedollars : 3800
— Points EXP : 4

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Sep - 17:44
ft. rylee.

“Depuis quelques mois seulement et peu de gens savent qu’il y en a une. En fait, je m’occupe plus des Pokémon abandonnés ou blessés que des Pokémon des autres.” … Nh. Sans doute pour ça que tu connais pas. La pension d’Hazel est connue pour les entrainement qu’elle offre, principalement. Contre une somme d’argent, elle entraîne des Pokémon au combat, elle les dressent pour les dresseurs. C’est comme ça que tu as connu sa pension, par le bouche à oreille.

Tu hoches la tête, simplement. Et puis, après maintes et maintes esquives, tu finis par abdiquer et parler de ton occupation à toi. Ton “métier”, même si pour beaucoup, ça n’en est pas vraiment un. “A vous les risques de la capture, aux autres la gloire de raconter à leurs amis comment ils se sont battus courageusement contre le Pokémon pour l’avoir.” A cette remarque, tu ne peux t’empêcher de sourire. C’est vrai, oui. C’est sans doute comme ça que ça se passe en général. Rare sont les personnes qui avouent à tort et à travers qu’ils ont du faire appel à un chasseur et le payer pour avoir un Pokémon. C’est comme ça. Mais tu t’en fou, ça te fais ni chaud, ni froid. Tu ne cherches pas la reconnaissance. Tu fais ça pour l’argent que ça te rapporte, le reste ? Tu t’en fiches. “Je suis pas du genre à m’occuper des affaires des autres.” dis-tu simplement. “Une fois que j’ai encaissé mon salaire, libre à eux de raconter ce que bon leur semble.” Tu soupires. Tu peux pas non plus courir après tous tes clients pour surveiller et faire ta loi. Quand le Pokémon est donné, l’argent dans ta poche, tu n’as plus le droit de l’ouvrir. C’est triste, parfois, mais c’est comme ça. Pour ça que tu t’arranges pour éviter les clients peu recommandables.

“Je … On devrait aller dormir si je veux partir tôt demain.” Tu acquiesces. C’est pas faux. Et puis tu sens la fatigue te gagner, peu à peu. Du coup, tu te lèves, faisant quelques pas pour te diriger vers une porte, celle de ta chambre. Une toute petite pièce dans laquelle se trouve un lit, uniquement, parce que tu es un peu minimaliste et que ça te suffit amplement. Ce dernier d’ailleurs est parfaitement fait. C’est comme ça tous les matins, t’es un peu maniaque sur les bords dirons certains. “Prenez le lit. Le canapé est affreusement … dur.” Tu ouvres alors la porte en grand, allumant la lumière dans la chambre avant de revenir au salon. “Je vous ramènerais demain, à la première heure. Passez une bonne nuit.”


Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
mercenaires - rendez l'argent
— Arrivée : 15/04/2017
— Posts : 295
— Ft : Sebastian Stan.
— Crédits : HANSKA. (ava) + tumblr.
— Age : 35 ans.
— Occupation : chasseur de primes.
— Fiches : www. | www.

| www. pour passer commande.
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #F7230C - rouge de mars
— Thèmes : lisa miskovsky - why start a fire.
trading yesterday - shattered.
— Pokedollars : 750.
— Points EXP : 21.
— Rps en cours : solo 1.
louka.
aramis.
rylee.
— Multicomptes : nageoire.
hazel.
eden.
snow.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ad vitam aeternam :: Noc'Nihili :: île crefollet :: Port Lokhlass :: port de plaisance-