!!! rp libre d'hazel morgan (×)

août 2017 × des cas d'assassinat créent une vague de panique dans l'archipel. (+)

mai 2017 × début de la vague d'agressivité des pokémons sauvages.


vous pouvez proposer des missions et des ordres auprès des fossiles, vous serez récompensés de 100₽ ou 5pts EXP.
astrae
www
mp
Code par MV/Shoki - Never Utopia

× 01.09 // recensement jusqu'au 08.09 ×

Visite amicale - FT Hazel & Isaïah

 :: le petit plus :: archives :: archives rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 27 Mai - 20:02
Visite amicale
ft. Hazel & Isaïah
Après avoir rempli mes obligations au casino, je me prépare en hâte pour changer d'île et rendre visite à Hazel, qui gère la pension. Depuis que mon frère et moi avons racheté le casino et confiés les pokemons, qui y étaient traités comme de simples prix, à Hazel et sa pension, je vais souvent la voir. Pourquoi ? Et bien pour vérifier que les pokemons s'y sentent bien déjà, devoir de Ranger. Mais en vrai je ne me fais pas trop d'illusions la dessus, elle est pro et adore autant que moi les pokemon. Non j'y vais entre autre pour m'assurer déjà que personne ne viens les troubler, et ensuite, et bien parce que malgré tout, je l'aime bien Hazel. Mais ça, l'avouer à voix haute ce n'est pas près d'arriver, bien qu'elle s'en doute certainement. Bref, mes affaires sont prêtes et Wolfie est dans le couloir encore à courir partout. Il se cogne dans tout les meubles passant à portée, faisant un raffut d'enfer. Je sors de mon bureau pour le trouver complètement coincé dans un meuble en ruine. Je me penche pour l'aider à se remettre debout tout en le grondant gentiment. "Tu sais si tu continue comme ça, je vais te confier à une entreprise de démolition, ça rembourserai nos frais d'ailleurs." Mais devant son air tout penaud, je ne peux tenir très longtemps mon sérieux, et reprend en souriant. "Allez, pleures pas ma poule, j'rigole." Immédiatement il se remet à sauter sur place avant de me faire tomber d'un petit coup de tête dans les jambes. Le tout se terminant dans un câlin.

Une fois terminé, nous prenons un bateau direction Héréroc. Après un trajet tout de même assez long, à empêcher Wolfram de finir à la mer, j'arrive enfin à destination. Premier arrivé apparemment, mon frère qui doit nous rejoindre n'est pas encore là. Hazel en revanche est bien présente et s'occupe d'un pokemon. Je m'approche, toute discrétion mise aux oubliettes alors que Wolfie prend son élan pour se jeter sur Hazel. Voyant déjà la catastrophe arriver je m'écrie bien fort pour prévenir Hazel. "Hazel ! Il y en a un qui est content de te voir je crois !" La laissant s'occuper de mon galekid j'en profite pour terminer de la rejoindre tranquillement. J'aime beaucoup cet endroit, il est calme, vaste, et rempli de pokemon ! Un havre de paix pour tout ces pokemons abandonnés, maltraités etc ... "Bonjour Hazel, je vois que je suis la première arrivée, mon frère ne devrait pas trop tarder j'espère. Tout va bien par ici ?"
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Mai - 22:46
ft. Valéria & Isaïah.

Tu l'observes du coin de l’œil un moment. Tu le jauges. Tu évalues. Il est encore très agiter ce Chevroum. Tu ne sais pas trop ce qui lui est arrivé, en vérité, mais quand on te l'a amené, on t'a simplement expliquer qu'il était agressif, totalement incontrôlable et qu'il avait fallu le mettre KO pour le calmer et de l'amener. Tu avais lourdement soupirer face à ces explications. Tu n'aimais pas spécialement ces pratiques, mais il fallait bien avouer que parfois, les habitants de l'archipel n'avaient tout simplement pas le choix. L'agressivité des Pokémon devenait un Pokémon récurent, et finalement tu avais l'habitude qu'on te les amènent. Selon certains, tu avais un don. Toi, tu savais que tu n'avais que ta patience et ton énergie pour t'occuper de ces pauvres âmes. Du coup, tu avais pris le temps d'examiner toi-même le Chevroum, et tu avais du appeler une infirmière chez toi en remarquant que cette pauvre créature était tout simplement et que c'était sans doute là, la raison de son agressivité. Il avait du s'échapper d'un enclos, quelque part. Ou alors avait-il tenter d'y entrer. Tu n'en savais rien, maintenant que tu l'observais, il avait plutôt sauvage en vérité. Pour autant, il avait plus calme. Il broutait. Son agitation semblait être un peu apaisée, mais tu étais du genre prudente et tu savais bien que l'approcher trop brusquement était risqué. Tu le savais, tu l'avais remarqué, tous ces Pokémon ils n'était pas spécialement agressifs entre eux, non. C'était bel et bien vers l'homme qu'était dirigée leur colère. Alors tu te méfiais. Même si tu avais l'habitude, il s'agissait là d'un Chevroum relativement imposant et tu voulais à tout prix éviter le coup de sabot. « Bon. Je vais m'approcher Bach. » Bach, c'est comme ça que tu l'avais baptisé. Tu donnais un nom à tous les Pokémon qui passait les barrières de ton élevage. C'était un rituel, et le truc avec toi, c'est que tu n'oubliais jamais aucun d'entre eux. « Du calme, d'accord. Je veux juste voir ton pansement. Tiens regarde, prend ça. » Tu tends une friandise adaptée à son espèce qu'il attrape aussitôt. « Bien, très bien. Tu me laisses approcher ? » Et tout en parlant, tout doucement tu avances. Dans un premier temps, tu poses une main sur sa tête et lui offre une caresse délicate. Et puis, tu te détournes pour examiner le pansement sur son flanc. Ça va déjà bien mieux. « Tu seras bientôt remis, Bach. » Il semble s'en réjouir et tu lui offres encore quelques caresses alors que derrière toi, résonnes une voix très familière. « Hazel ! Il y en a un qui est content de te voir je crois ! » A peine le temps de te retourner, que tu aperçois en premier lieu le petit Galekid qui fonce avec un peu trop d'ardeur sur toi. Alors. Lui aussi, tu le connais. Il est mignon, il est tout petit, mais il pèse lourd et mieux éviter qu'il ne te saute dessus. Du coup, tu pousses Bach sur le côté pour éviter les incidents et tu tends une main en avant avec une friandise. Le Galekid dérape et s'arrête net pour attraper le biscuit. C'était moins une. « On a dit doucement, Wolfram. » Rappelles-tu au Pokémon en te redressant pour adresser un sourire à Valéria. « Toujours aussi énergique. » Fais-tu remarquer. « Bonjour Hazel, je vois que je suis la première arrivée, mon frère ne devrait pas trop tarder j'espère. Tout va bien par ici ? » Valéria, tu la connais depuis que son frère et elle ont racheté le Casino de Littérapolis. Tu te souviens bien de leur première visite, lorsqu'il t'ont proposer de recueillir tous les Pokémon qui jadis, avaient servis de prix aux jeux du Casino. Un achat de taille, pour sauver quelques Pokémon. Un geste que tu avais grandement apprécier et qui en disait long sur la personnalité des jumeaux. Ils avaient du cœur et vous aviez votre amour pour les Pokémon, et votre désir de protection en commun. D'ailleurs, c'était toujours un plaisir de les accueillir chez toi. « Je ne l'ai pas vu, en effet. » Dis-tu avant de te retourner vers le Chevroum. « Ça va plutôt pas mal. J'étais en train de m'occuper de lui. On me l'a amené, blessé, il y a quelques jours. Une belle entaille, je ne sais toujours pas ce qui a pu lui arriver ... » De toute façon, tout le monde devenait fou par ici ces derniers temps. Tu finis par hausser les épaules. « Comment marchent les affaires ? Le Casino fonctionne comme tu veux ? »

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 27/05/2017
— Posts : 97
— Ft : rachel weisz.
— Crédits : avengedinchains.
— Age : 42 ans.
— Occupation : propriétaire de la pension d'Héréroc.
— Fiches : www. | www.

| www. pension d'héréroc. (entrainement intensif dispo.)
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #FA8072
— Thèmes : paradise - coldplay.
— Pokedollars : 300.
— Points EXP : 10.
— Rps en cours : | valou & isa.
| libre.
— Multicomptes : nageoire | ethan | eden.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Mai - 23:38


 


Visite amicale

▬ Cesse de bouger tu veux. Une patte dans la gueule, une griffure sur la joue. Perle rouge qui coule jusqu’à ton menton pour tomber sur le museau avancé de ton Griknot. Un instant de silence avant que les grognements, les feulements et les couinements ne reprennent, se succédant en râle d'agonie. Tss. Sa blessure va empirer. Tu grimaces, tentant de saisir la patte blessée du Mangriff afin d'y appliquer quelque gouttes de potion, liquide enfermé dans une petite bouteille. Mais il se débat et toi aussi. Combat de force, de persévérance et surtout de confiance. Il n'a pas l'intention de se laisser faire et dommage pour lui, toi non plus.  ▬ Allez reste tranquille. Shhh. Ça va aller. Je fais ça pour ton bien, tu sais. Essayes-tu en approchant ta main qui manque de se faire découper d'un violent coup de griffes. Tu déglutis en retirant ta main droite, t'en saisissant de la gauche. Tu n'y arriveras pas tout seul...et ça te fait mal de l'admettre. Grognant doucement tu tentes dans une dernière approche d'enrouler la patte blessée du pokemon dans une petite couverture. Dans un geste chanceux, tu y parviens et rappels le Chat Furet dans sa pokeball. D'un réflexe quasi immédiat, tu regardes ta montre à ton poignet, grimaçant. ▬ Ah. Oui ah. Tu dois aller rendre visite a Hazel aujourd'hui, promesse faite à ta sœur. Tu fais craquer ton cou, suivit de tes omoplates. Tu viens lécher ton sang en coin de lèvres et décides de quitter le vieux cimetière direction Héréroc, suivit de très près par Sparda.

De l'odeur de la pluie tu passes par le parfum salé de la mer pour finir par avoir les narines noyer d'effluve florales sucrés. Ça ne t'a jamais déplu ici. Au contraire. Il y a toujours eu une atmosphère féerique et sereine. Une sorte de petit coin de paradis. Un endroit qui donne envie de se coucher dans l'herbe fraîche pour échapper a la chaleur. En conclusion, un lieu de détente et de calme qui mérite d'être protéger.

D'ailleurs, te voilà arrivé et forcement, Valéria est déjà là. D'un signe de main levée et accompagné d'un Sparda tout content de revenir à la pension, tu t'approches de ta sœur et de l’éleveuse. Frottant ta joue qui picote tu formules un soupire en excuse pour ton retard et finalement,  viens poser ton regard sur le Chevroum qui à ta dernière visite, n'était pas présent. ▬ Le Casino marche comme sur des roulettes. Te permets-tu de dire en un sourire, ayant surpris leur conversation. Tu viens ensuite enlacer ta jumelle - glissant un "Ça va ?" et viens dire bonjour a Wolfram d'un patpat sur le haut de son crâne. Sparda n'a jamais été très joueur, mais avec le Galekid de ta sœur, il fallait se montrer un peu « folâtre » pour que ça ne se finisse pas en bagarre. ▬ Je vois que tu es occupée avec ce Chevroum. Je viens de capturer un Mangriff blessé et j'aurais bien besoin de quelqu'un pour m'aider a le rassurer et surtout le soigner... Tu grommelles en repensant au piège à Ursaring posé au cimetière.


©junne.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lun 29 Mai - 20:07
Visite amicale
ft. Hazel & Isaïah
Il s'en est fallu de peu pour que Wolfie ne provoque un accident. Mais Hazel a toujours su comment s'y prendre avec les pokemons, et c'est pas un simple Galekid galopant à toute vitesse qui la fera se faire avoir. Sans compter qu'elle le connait le garnement, il était dans sa pension avant que je ne le récupère, pensant que lui faire voir du pays serait bien pour un caractère aussi foufou que le sien. Le voilà donc stoppé net par une simple friandise. Tu t'es fais avoir mon Wolfie ! « Toujours aussi énergique. » Ah ça elle croit pas si bien dire, c'est une vrai boule d'énergie ce pokémon. Mais ça ne me dérange pas, loin de là. C'est toujours agréable de le voir courir partout, toujours aussi heureux. « Ça va plutôt pas mal. J'étais en train de m'occuper de lui. On me l'a amené, blessé, il y a quelques jours. Une belle entaille, je ne sais toujours pas ce qui a pu lui arriver ... » J'ai surement une piste là dessus, la récente agressivité des pokemons. Elle a beau être dirigée vers les humains il n'empêche qu'il y a des dégâts collatéraux chez leurs confrères. Il s'agit d'ailleurs d'un sujet que j'aimerai aborder avec elle, mais j'attends mon frère pour aborder ce sujet épineux. « Comment marchent les affaires ? Le Casino fonctionne comme tu veux ? » Je n'aurais finalement pas le temps de répondre, ledit frère venant d'ailleurs d'arriver à l'instant. "Le Casino marche comme sur des roulettes." Je dirai même qu'il fonctionne trop bien parfois, m'occuper de toute cette paperasse, et ce même si je n'en ai que la moitié, me donne mal au crâne. mais au moins n'avons nous pas de soucis d'argents. Isaïah viens me prendre dans ses bras dans notre salut fraternel habituel et répond à sa question par un hochement de tête. "Je vois que tu es occupée avec ce Chevroum. Je viens de capturer un Mangriff blessé et j'aurais bien besoin de quelqu'un pour m'aider a le rassurer et surtout le soigner... " Tiens, il a un nouveau pokémon dans son équipe ! Et moi qui hésite encore à franchir le pas. Je préfère largement adopter d'autres pokémons de la pension, il y en a tant qui n'attendent que ça. "Encore dernier frérot ! Allez présente nous ton nouveau camarade, j'ai envie de le rencontrer aussi. Il sera entre de bonnes mains ici de toute manière." Y a pas meilleur qu'Hazel dans ce domaine ! Pas pour rien qu'on lui a confié les pokémons captifs du casino lorsqu'on l'a racheté. "Maintenant que nous sommes tous là, il y a un sujet que j'aimerai aborder rapidement. Hazel, as-tu récupéré des pokémons particulièrement agressifs depuis notre dernière visite ? Ont-ils un comportement particulier après leur accès de colère ? Un quelconque indice sur ce qui en est la cause ?" Il s'agit du grand sujet de préoccupation des rangers en ce moment, mais tout le monde patine. Je laisse passer mon frère pour qu'il aille confier rapidement son Mangriff à Hazel. "Tu l'as récupéré sur la route ? Il semble apeuré ... Wolfie ! Viens me voir mon grand, tiens regarde, un nouveau camarade, tu veux bien rester avec lui et le rassurer ? Lui faire comprendre qu'il ne craint rien ?" Wolfram ne se fait pas prier, à croire que la seule chose qu'il a retenu c'est : potentiel camarade de jeu. Mais au moins va t-il voir Mangriff pour communiquer avec lui.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Lun 29 Mai - 21:46
ft. Valéria & Isaïah.

C'est à Valéria que tu poses la question, pourtant, c'est une voix masculine qui te réponds si bien que tu sursautes légèrement sous la surprise. ▬ Le Casino marche comme sur des roulettes. Arrivée surprise, toi qui est pourtant relativement observatrice, te voilà trop accaparée par cette histoire de Chevroum pour prêter attention à quoi ce soit aujourd'hui. Pourtant, lorsque tu poses les yeux sur Isaïah, tu remarques bien vite cette entaille qui barre sa joue. Une blessure récente, encore fraîche que tu fixes un petit moment alors qu'il enlace sa sœur pour la saluer. ▬ Je vois que tu es occupée avec ce Chevroum. Je viens de capturer un Mangriff blessé et j'aurais bien besoin de quelqu'un pour m'aider à le rassurer et surtout à le soigner … C'est qu'il doit être coriace ce Mangriff, pour forcer un Ranger de la carrure de Grayson à venir te réclamer de l'aide. Mais bon. Il fallait dire que ces derniers temps, ils étaient nombreux à se montrer particulièrement coriaces, justement.

Tandis que Valéria indique son frère à lui montrer son Pokémon, tu acquiesces, curieuse de voir l'animal. Tu penses aussi à demander à l'un de tes employés de rentrer le Bach, il était déjà assez sur les nerfs comme ça, inutile d'en rajouter avec l'agitation, voir l'agressivité d'un autre Pokémon. « Venez par ici. On sera mieux. » D'un signe de main, tu invites les jumeaux à passer les barrières de la propriété. Tu les conduis jusqu'au grand jardin, où tu désignes une table. Ici, tu auras tout le loisir d'observer et d'examiner ce Mangriff plus confortablement. « Maintenant que nous sommes tous là, il y a un sujet que j'aimerais aborder rapidement. » Tu lèves subitement les yeux vers Valéria. Son ton est subitement relativement sérieux, à tes yeux il faut bien l'avouer ; un peu inquiétant aussi. « Hazel, as-tu récupérer des Pokémon particulièrement agressifs depuis notre dernière visite ? Ont-ils un comportement particulier après leur accès de colère ? Un quelconque indice sur ce qui en est la cause ? » Ah. Ça. Oui, forcément. Ce devait être un sujet épineux pour les rangers, tout autant qu'inquiétant d'ailleurs. Le phénomène devenait récurrent. Ce n'était plus si rare de se faire attaquer par un Pokémon sauvage et tu en avais eu de tristes échos. Les blessures étaient parfois assez graves, si bien que chez certains, la psychose commençait à s'installer. Tu soupires alors, avant de t'asseoir un peu pour faire une pause. « Effectivement, oui. J'ai croiser un Stari comme ça la semaine dernière, et puis un Rattata. Ils m'ont échappés tous les deux, je n'ai pas pu les ramener. » Tu jettes un œil à Ginette qui patauge dans le bassin. Elle était la seule nouvelle pensionnaire que tu avais capturer. Et finalement, elle était loin d'être agressive, ou méchante. Tout juste joueuse et trop collante. Néanmoins, tu te souvenais bien du Stari qui était apparu juste après elle. Une autre paire de manches. « Ce genre de comportement devient récurent. Mais … je n'ai pas encore eu le loisir de vraiment observer ces Pokémon. J'ai penser que ce Chevroum était l'un de ces Pokémon, mais en réalité, je pense que sa blessure est pour beaucoup dans son comportement. Quand à la cause … Je n'en sais rien. » Les faits sont là. Tu n'as aucune idée de ce qui aurait pu provoquer de tels changements de comportements. C'était presque surréaliste, on se serait cru dans un mauvais film. « Mais … Ici, à Héréroc. Certains disent que ce serait lié à cette histoire de déesse, et de gardiens. C'est tiré par les cheveux si vous voulez mon avis... » Nouveau soupire. Les histoires de l'AVA étaient toujours dans ce genre là. Tu n'étais pas du genre à croire à leurs contes pour enfants, en réalité. Ou si peu.

Tu finis par te lever de nouveau. « Montre moi ce Mangriff. » demandes-tu alors en t'approchant d'Isaïah pour poser délicatement un doigt sur la griffure qui barre sa joue. « J'espère que tu as désinfecter ça … Les Mangriff sauvages n'ont pas la réputation d'être des adeptes de la manucure. »

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 27/05/2017
— Posts : 97
— Ft : rachel weisz.
— Crédits : avengedinchains.
— Age : 42 ans.
— Occupation : propriétaire de la pension d'Héréroc.
— Fiches : www. | www.

| www. pension d'héréroc. (entrainement intensif dispo.)
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #FA8072
— Thèmes : paradise - coldplay.
— Pokedollars : 300.
— Points EXP : 10.
— Rps en cours : | valou & isa.
| libre.
— Multicomptes : nageoire | ethan | eden.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 30 Mai - 18:12


 


Visite amicale

 "Encore dernier frérot !" Pour changer as-tu envie de dire en ricanant, mais tu te contentes d'hausser doucement les épaules et de lui offrir un sourire en guise d'excuse. Elle demande ensuite de voir le Mangriff et une grimace vient empiéter sur ton sourire. Mauvaise idée. Trop violent, trop mauvais. Le Chat Furret s'en prendrait sûrement à quelqu'un une fois libérer de sa pokeball. ▬ Pas ici.  Assures-tu a Valéria d'un regard appuyé, préférant « libérer » l'animal dans un endroit clos et loin des autres patients de la pension.

Réfléchissant dans ton coin, regard fixé sur la pokeball du Mangriff se trouvant dans ta main, tu laisses, en un réflexe naturel, passer ta sœur et fermes la marche derrière elle. Tu t'installes ensuite sur l'une des chaises, toujours aussi pensif, et finis par redresser les yeux vers ta jumelle quand celle ci commence a parler du sujet des pokemons agressifs. Soucieux de cette thématique, tu lui prêtes une oreille toute attentive, tes doigts venant se poser sur ta mâchoire. Inévitablement c'est ensuite vers Hazel que ton regard se tourne, cherchant machinalement des réponses à toutes tes questions dans le noisette de ses yeux. Mais tu n'apprends rien que tu ne sais déjà. Ta main à ton menton, lasse, vient se poser sur la table et ton dos s'enfonce dans ta chaise. Automatiquement tes yeux se perde sur le grand jardin. Un ▬ Hmm... pensif s'extirpe suivit d'un soupire. ▬ Ce Mangriff avait sa patte coincée dans un piège de chasseur. Je ne pense pas qu'il souffre d'un soucis d’agressivité. Mais il pourrait bien le devenir si il ne reprend pas un peu confiance... Tu te redresses de nouveau, venant gratter l'arrête de ton nez. On dirait que tout les pokemon peuvent devenir du jour au lendemain complètement fous et dangereux. Ils ont tous l'avoir d'avoir ce petit quelque chose et ils ne leur manque que...je sais pas... un élément déclencheur. Peut-être. Tu soupires. Encore. Tu finis même par pousser un léger grognement, irrité d'être toujours dans l'ignorance... De ne pas pouvoir apporter plus.

Tu ne remarques d'ailleurs pas Hazel s'approcher, ni même ne vois sa main tendue vers toi. Tu sursautes et fermes ton œil droit, celui juste au dessus de  la griffure, quand son doigt se pose sur toi. Tu ravales ton début de colère, claquant ta langue contre ton palet. ▬ Non. Mais l'entaille n'est pas très profonde.  Un peu d'eau suffira. Voulant écarter le sujet, tu te redresses a ton tour pour finalement te décider a sortir le Mangriff. La patte en un piteux état, l'animal est incapable de fuir, mais il semble déborder d'une énergie infinie...Feulant, griffant le vide et les oreilles plaquées en arriere, il vous fixe avec terreur. Il n'a pas l'intention de laisser quiconque l'approcher et tant pis si il se vide de son sang sur place...


©junne.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mar 30 Mai - 22:54
Visite amicale
ft. Hazel & Isaïah
Isaïah ne semble pas du tout emballé par le fait de nous montrer son Mangriff ici même. Alors nous suivons Hazel dans un coin un peu plus isolé. J'écoute aussi sa réponse, bien que j'espérais qu'elle puisse me fournir des pistes, je ne suis guère surprise qu'elle n'en sache pas plus que nous. C'est vraiment un mystère, et le restera un moment encore je le craint. "Tant pis, on fais vaiment chou blanc dans cette histoire, c'est assez effrayant en fait de ne rien savoir et ne rien comprendre." Je reste dans mes pensées un moment, observant du coin de l'oeil l'échange entre mon frère et l'éleveuse. Elle semble s'inquiéter de la griffure sur son visage. Un sourire apparait sur mes lèvres, il en est pas à sa première blessure. Mais je souris surtout devant le malaise rapide qu'il éprouve lors du contact. On peut pas dure qu'on soit vraiment habitué au contact d'une autre personne que l'autre. Alors forcément on tique un peu à chaque fois. Mais il se détend assez vite, il a toujours été plus sociable que moi de toute manière. "Allez mon grand, fais pas ton guerrier ! Désinfecte nous ça !" je le dévisage ensuite avec malice. Entre jumeaux il n'est pas rare que l'on s'envoie quelques piques de temps à autre, c'est quand même bien amusant. J'aperçois ensuite Wolfram qui commence déjà à courir partout parmi les autres pensionnaires. Il a un don pour se faire des amis, et parfois des ennemis aussi, tout le monde n'appréciant pas son caractère trop enjoué. Je me tourne de nouveau vers mon frère, afin de le convaincre cette fois de nous laisser voir son Mangriff. S'il est blessé, il faut bien qu'on le prenne en charge non ? "Présente nous Mangriff maintenant, regarde Wolfie attends ça désespérément. Tu sais à quel point il aime se faire des amis. Ça va aller. Tu lui as déjà donné un nom ?" Wolfie, à la seule mention de son nom, accoure et me regarde avec interrogation. D'un signe de tête je lui indique Isaïah. Il se rue alors sur lui et se frotte à sa jambe comme pour le supplier. Un petit tour que je lui ait appris pour m'aider à le faire flancher. Mais il se rappelle vite les friandises de Hazel, et continue du coup dans sa direction en essayant de monter sur ses genoux. "Doucement Wolfie, n'oublie pas que tu es trop lourd pour nous. Désolé Hazel, il s'emporte souvent. J'en ai des bleus partout."
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Juin - 17:08
ft. Valéria & Isaïah.

Tu remarques sans doute le petit … malaise – appelons ainsi – d'Isaïah. Mais en réalité, tu t'en fiches. Tu ignores. Tu n'éprouves de ton côté aucune gène au contact des autres, bien au contraire. Tu es tactile. Maternelle, aussi, diront certains de tes employés. Tu prends soin des autres, tout autant que tu prends soin des Pokémon qui vivent à la pension. Tu considères que c'est ton métier. Alors, tandis que l'homme proteste, tandis qu'il minimise, tu fronces les sourcils. De l'eau … « Allez mon grand, fais pas ton guerrier ! Désinfecte nous ça ! » Au moins une qui semble avec la tête sur les épaules ça. C'est bien un truc qu'aiment faire les homme, jouer les héros et oublier de prendre soin d'eux. A croire qu'ils ont toujours besoin de quelqu'un pour le faire à leur place. Tous des bébés. Du coup, tu soupires. Lourdement. Histoire de bien faire comprendre que tu n'es pas tellement d'accord, et puis, alors que le Mangriff apparaît sur la table, blessé, effrayé, agressif aussi en effet, tu bouges pour attraper une boite de métal contenant le nécessaire de premier secours. Tu en sors quelques bandages, pansements, et désinfectants que tu poses tranquillement non loin de la créature qui observe chacun de tes mouvements, prêt à t'envoyer un bon coup de griffe au cas ou tu aurais l'idée d'approcher de trop près. « Il est bien amoché. » Fais-tu remarqué à son dresseur récent. Il a parler de piège à ours … et tu n'as aucun mal à le croire lorsque tu regardes, même de loin, la patte blessée de l'animal. Il grogne. Il s'agite, aussi. Il est près à attaquer au moindre geste brusque. Mais, tu ne reconnais pas le comportement d'un Pokémon agressif comme ceux que tu as pu croiser. Non. En réalité, ce Mangriff souffre, ni plus, ni moins et tant que ce sera le cas, il continuera à se montrer violent. « C'est à toi de le faire ... » Dis-tu finalement, en poussant des linges propres et du désinfectant devant Isaïahalors que le Galekid tente de t'escalader. « Non, non. » Murmures-tu en lui offrant une nouvelle friandise.

Bon. Tu étais d'avis que si ce Mangriff devait accorder une quelconque confiance, c'était à son dresseur. Pas à toi. « Montre lui. Désinfecte ta griffure, pour lui montrer que ce n'est pas dangereux. Parle lui et vas y doucement. Explique lui ce que tu fais et ensuite … essai de le faire pour sa patte. » Les Pokémon c'était comme les enfants. Ils craignaient parfois ce qu'ils ne connaissaient même pas. Ce Mangriff avait peur de l'humain pour le moment. Il était tombé dans un de leur piège et il refusait maintenant qu'on l'approche de peur de se faire avoir, de peur d'être de nouveau blessé et d'avoir mal davantage. En plus, avec cette méthode, tu faisais d'une pierre deux coups, puisque tu forçais tout doucement Isaïah a désinfecter cette vilaine entaille. De toute façon, il n'y avait pas trente six solutions. Soit il acceptait la douceur, et il comprenait … soit il allait falloir y aller par la force et l'endormir pour le soigner. Il ne pouvait clairement pas rester dans cet état. Il avait visiblement déjà perdu beaucoup de sang ...

Résumé
Origine : Colon
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 27/05/2017
— Posts : 97
— Ft : rachel weisz.
— Crédits : avengedinchains.
— Age : 42 ans.
— Occupation : propriétaire de la pension d'Héréroc.
— Fiches : www. | www.

| www. pension d'héréroc. (entrainement intensif dispo.)
— Journal : www.
— Trésorerie : www.
— Couleur : #FA8072
— Thèmes : paradise - coldplay.
— Pokedollars : 300.
— Points EXP : 10.
— Rps en cours : | valou & isa.
| libre.
— Multicomptes : nageoire | ethan | eden.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ad vitam aeternam :: le petit plus :: archives :: archives rp-