!!! rp libre d'hazel morgan (×)

mai 2017 × début de la vague d'agressivité des pokémons sauvages.
alerte du groupe géo-contrôle : faites attention à vos fesses, les pokémons attaquent à grands renforts de crocs et de griffes.

vous pouvez proposer des missions et des ordres auprès des fossiles, vous serez récompensés de 100₽ ou 5pts EXP.
astrae
www
mp
Code par MV/Shoki - Never Utopia

× ouverture du forum ×

heredoc island ranger • CYAN

 :: Noc'Nihili :: Île Ava :: héréroc :: élevage pokémon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 27 Mai - 12:17
heredoc island ranger
•••  Le bruit de sabots de Gloria, la Chevroum de ta génitrice, cesse lorsque d'une pression des genoux, tu lui intimes de s'arrêter. Tu as devant toi l'élevage, et tu te souviens confusément d'évènements qui t'ont déjà amenés ici. Des pokémons blessés à amener à la propriétaire de la pension, mais aussi un coup de main pour des wattouats enfuis, ou des arbres abattus par la foudre. T'as pas mal bourlingué par ici, même si c'est pas ton île de prédilection. Et puis, c'est ici que travaille Cyan. Cyan, c'est un type bien. En tout cas, tu l'apprécies. C'est sûrement pour ça que t'es venu le voir, le seul jour de congé qu'on t'a refilé depuis des mois. Comme quoi, la dernière ligne droite avant ton dernier examen, tu dois être reposé. Tu attaches Gloria à un poteau de bois, près d'un abreuvoir ; la chevroum tressaille sous le chaud soleil du matin, et te lances un regard morne avant de boire.

Tu approches de la porte, retires ton chapeau d'apprenti ranger et passes ta main dans tes cheveux roux, encore plus roux à cause du soleil. Tu te racles la gorge. Tu te sens intimidé, de venir comme ça - y'a rien de mal, tu le sais bien, mais c'est gênant. Quelqu'un manque de te rentrer dedans quand elle sort, et après t'être excusé vingt fois, tu entres. Tu essuies tes pieds, et tu restes planté là, comme un gosse, émerveillé comme à chaque fois par l'étendue des bâtiments, et la joie que les pokémons d'ici ne camouflent même pas. Une fille. Elle s'arrête, te regardes de haut en bas, sourit. Tu rougis, et c'est d'une voix basse, grave et timide, que tu souffles : Cyan est là ? S'il vous plaît. Tu tritures ton bonnet, entre tes doigts ; tu le fais tourner, et tu as les yeux baissés, tu ne vois pas le sourire de la demoiselle qui s'enfuit, allant chercher ton ami.

Alors tu t'assois, et pour éviter que Archie ne se sentes à l'étroit, tu le fais sortir de sa pokéball. Le fantôme observe le lieu familier, puis t'invectives pour que tu sortes votre nouveau jouet. De ton sac tu déballes un joli engin : une espèce de disque, avec plein de fils, d'engrenages. Un truc bizarre, sur lequel tu travailles depuis un bout de temps - un traducteur pokémon. Ca ne donne rien, mais tu espères que c'est en bonne voie. Peut-être qu'un jour, tu auras le courage de demander de l'aide à Cyan, par exemple, pour des échantillons de voix pokémons. Mais là n'est pas le sujet ; d'un coup de tournevis, tu ouvres une trappe, et en attendant ton ami, tu t'occupes, tournevis dans la bouche, entre tes dents. Tu oublies le reste, quand tu joues avec de la mécanique.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
protecteurs - tout ira bien
— Arrivée : 26/05/2017
— Posts : 190
— Ft : KJ APA
— Age : 22 ans
— Occupation : apprenti ranger, en ligne pour les dernières semaines avant son examen final.
— Journal : le bric à brac
— Trésorerie : la banque
— Couleur : indianred
— Thèmes : www
— Pokedollars : 1300 p$
— Points EXP : 2 xp

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Mai - 12:51
cyan observait max faire des tours de pension, l'air un peu ailleurs. le jeune homme était tout à fait plongé dans ses pensées. il fallait dire, que le roulement de son obalie l'hypnotisait et le calmait un peu, et c'était une très bonne chose. ces derniers temps, cyan était stressé, comme si quelque chose n'allait pas (alors que vraisemblablement, tout allait bien) et qu'il avait un mauvais pressentiment. il ne pouvait pas se résoudre à juste, mettre ce sentiment de mauvais augure dans un recoin de son esprit et cesser d'y penser. non, évidemment. sa patronne lui avait même donné des jours de congé pour qu'il s'évacue le cerveau un moment, parce que des vacances ça faisait toujours du bien aux gens ; mais quand cyan était revenu, c'était pire. en fait, peut-être qu'il s'ennuyait. ou peut-être qu'il regrettait ses actes passés, il ne savait pas trop. en fait, il pensait à son ex. et c'était suffisamment triste et pathétique pour être notifié. il ne pouvait pas s'empêcher de se demander ce qu'il était devenu - et par la même occasion se demander si l'AVA l'avait rattrapé ou quelque chose comme ça - et inévitablement, il commençait à prendre peur parce que peut-être que l'AVA était à ses trousses, à lui aussi. et puis, il essayait de se rassurer en se disant que c'est bon, ils n'allaient pas les pourchasser en mode chasse aux sorcières juste pour ça. alors qu'ils n'étaient pas plus dangereux que ça. si ? il ne savait pas.

cyan poussa un long soupir désespéré, se laissant tomber assis dans l'herbe du jardin de la pension, sous l’œil curieux et un peu inquiet de certains pokémons qui doivent probablement se demander pourquoi cyan est dans cet état. c'est vrai, lui qui d'habitude est toujours souriant et rayonnant de joie de vivre... enfin. une collègue vient soudainement l'interpeller, toute sourire, pour lui annoncer que quelqu'un l'attend à l'accueil. cyan hausse un sourcil, surpris. quelqu'un l'attend ? oh, très bien. il se releva un peu maladroitement pour revenir dans le bâtiment, curieux, avant d'apercevoir une silhouette familière et de sourire.

je ne sais même pas pourquoi je suis surpris de te voir ici. en plus, ça fait longtemps.

aramis, c'est quelqu'un de bien, vraiment. enfin, selon le point de vue -très peu objectif- de cyan. et maintenant qu'il y pense, ils se connaissent depuis un moment, en fait. après tout, c'est un des rangers qui vient ici le plus souvent. et au vu de leur caractère respectif, ils étaient faits pour bien s'entendre, il fallait l'avouer. et puis aramis est quand même agréable à regarder. pour être honnête, cyan ne serait pas contre oublier ses problèmes dans ses bras, mais il est bien trop poli et timide pour essayer de draguer l'autre homme. ce qui est un peu triste. cyan sourit, se rapprochant de son aîné, et hausse un sourcil curieux en observant la machine qu'aramis tient entre ses mains.

qu'est ce que c'est ?

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 22/05/2017
— Posts : 79
— Ft : HONG JISOO
— Crédits : NAUTILE
— Age : DIX-NEUF ANS
— Occupation : SOIGNEUR ♡ AROMATHÉRAPIE
— Trésorerie : MONEY = SHEITAN
— Couleur : #DFF2FF
— Pokedollars : 850.
— Points EXP : 02.
— Rps en cours :
i. louka
ii. aramis
— Multicomptes : ASMODÉE XU

Voir le profil de l'utilisateur


LA MORT DE L'ÂME
Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Mai - 13:03
heredoc island ranger
•••  Une voix masculine, familière et connue, te tires de ta torpeur de travail acharnée. Tu lèves la tête, comme pris la main dans le sac, et tu n'as pas le temps de bafouiller que Cyan est déjà là, tout contre toi. Bizarrement, sa présence te fait un peu chaud au coeur, comme te retrouver dans un bain chaud. Il est gentil. Tu aurais pu être gêné autrefois, à certains moments, parce que tu observais le soleil sur ses traits fins, ou la ligne longiligne de son corps, mais tu n'y fais plus attention. Tu préfères enterrer tout ça au fond de toi. Tu te grattes la nuque, en hésitant à ranger ton traducteur. Mais c'est Cyan. Pourquoi le lui cacher ? C'est l'occasion de lui demander son aide.

Hey, Cyan. Surprise ? que tu fais, d'une petite voix timide. Tes joues sont presque aussi rouges que tes cheveux. Tu caresses docilement, distraitement, ton brocélôme, puis flattes l'obalie de Cyan. Pour un peu, tu ferais de même avec le dresseur. Quelle idée saugenue ! Ceci, c'est, hem ... Un travail sur lequel je me penche depuis quelques mois. Tu hausses les épaules. Ton idée ne te semble plus soudain aussi brillante qu'avant. Et si il se moquait de toi ? C'est pas grand chose, en fait et tu te sens lâche de te débiner comme ça. Mais t'oses pas en causer. Ca ne te déranges pas, que je viennes aujourd'hui ? J'aurai du appeller. Ta maman te le dis souvent, de ne pas déranger les gens, de prévenir avant de passer. Qu'est-ce qui t'as prit ? La panique te gagne, à l'idée d'être vu comme un intrus. J'suis vraiment désolé et tu t'excuses encore. Un vrai gosse.

En fait, j'avais un jour de congé, et j'avais envie de te voir. Ca fait longtemps, comme tu dis. Autant de mots de ta bouche, incroyable. Toi, si peu bavard habituellement, te voilà englué dans une conversation un peu gênante. Tu l'aimes bien, Cyan. T'avais envie de le revoir. C'est simple. Peut-être même qu'il s'intéresserait à ton traducteur. Qu'est-ce qui ne va pas chez toi ? Archie secoue la tête et vient geindre dans tes oreilles, comme pour te gronder d'être aussi lâche que cela. Tout va, hem ... Tout va bien pour toi ? Tu t'enquiers de sa santé. De comment il va. La politesse la plus simple. Une envie sincère, cependant, la motive : il est ton ami. Et cette idée apaise un peu ta gêne. Tu tends l'objet à Cyan.

C'est un prototype. De traducteur pokémon, en fait. Ce ne fonctionne pas encore. Il me manque pas mal d'échantillons de voix pokémons sur lesquels bosser. Comment résumer tout cela en quelques mots. Tu détournes la tête - les moqueries, tu les as toujours mieux supportées sans les regarder en face. Même ton mentor, Jack, te dis que c'est du temps gaspillé, surtout avec les pokémons agressifs. Mais tu t'y attaches, comme un crustabri à son rocher. Comme un noyé à sa bouée.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
protecteurs - tout ira bien
— Arrivée : 26/05/2017
— Posts : 190
— Ft : KJ APA
— Age : 22 ans
— Occupation : apprenti ranger, en ligne pour les dernières semaines avant son examen final.
— Journal : le bric à brac
— Trésorerie : la banque
— Couleur : indianred
— Thèmes : www
— Pokedollars : 1300 p$
— Points EXP : 2 xp

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Mai - 13:32
cyan l'écouta parler avec attention, un petit sourire aux lèvres. bon, finalement, peut-être qu'il avait juste besoin de voir du monde pour aller mieux. genre, du monde qu'il aimait bien. et aramis correspondait parfaitement à cette description. et puis, leurs discussions étaient quand même vraiment intéressantes, quand l'un ou l'autre ne se noyait pas dans sa timidité - parce que c'était bien un des traits qu'ils partageaient, la timidité. il prit avec précaution l'objet que lui tendait aramis, l'observant sous toutes les coutures, réellement curieux. ce n'était qu'un prototype, on aurait dit, puisqu'il était encore assez... eh bien, ça se voyait que son design n'était pas tout à fait terminé. néanmoins, c'était intéressant. aramis confirma ses pensées, et lui expliqua ce à quoi sa machine servait.

c'est super intéressant !

cyan avait du mal à contenir son enthousiasme, il fallait l'avouer. mais il était et avait toujours été le fan numéro 1 d'aramis, et puis un traducteur pour pokémons serait extrêmement utile, vu la situation actuelle. il adressa un grand sourire à aramis, se passant distraitement la main dans les cheveux comme pour essayer de cacher la lueur joyeuse qui brillait dans ses yeux. on lui avait appris à bien se conduire, à retenir ses sentiments et à ne pas être bruyant, et là il faisait tout le contraire. mais il n'avait pas trop envie de porter un masque de politesse et de bonnes manières devant aramis, après tout c'était un ami... enfin, il devrait surtout arrêter de penser à tout ça, ça polluait son flux de pensées.

ça pourrait être vraiment utile. on pourrait enfin savoir pourquoi les pokémons agissent comme ça ces temps-ci...

aramis avait dit qu'il lui manquait des voix de pokémons, non ? cyan observa autour de lui, regardant les nombreuses bestioles qui faisaient leur vie ici. certains étaient en convalescence, d'autres étaient guéris, mais la patronne disait que s'ils restaient là, ils resteraient amicaux avec les humains, alors il valait mieux qu'ils gardent le plus de pokémons possibles à la pension. au moins, ils ne manqueraient pas de voix.

si tu veux, tu peux enregistrer des pokémons de la pension !

cyan débordait de joie, même max le jugeait, observant avec curiosité son dresseur saisir le poignet d'aramis pour l'entraîner dans le jardin de la pension. max essayait bien de suivre, mais... il fallait avouer qu'il était un peu obèse et que ses nageoires touchaient plus vraiment le sol. il n'avait pas d'autres choix que de rouler. mais bon. de ce fait, max roula pour rejoindre son dresseur qui s'était posé au milieu du jardin, à même l'herbe, invitant aramis à s'asseoir à ses côtés.

j'ai rencontré une mercenaire il y a quelques temps, peut-être qu'elle pourrait capturer des pokémons dont tu as besoin.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 22/05/2017
— Posts : 79
— Ft : HONG JISOO
— Crédits : NAUTILE
— Age : DIX-NEUF ANS
— Occupation : SOIGNEUR ♡ AROMATHÉRAPIE
— Trésorerie : MONEY = SHEITAN
— Couleur : #DFF2FF
— Pokedollars : 850.
— Points EXP : 02.
— Rps en cours :
i. louka
ii. aramis
— Multicomptes : ASMODÉE XU

Voir le profil de l'utilisateur


LA MORT DE L'ÂME
Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Mai - 15:17
heredoc island ranger
•••  C'est super intéressant.
D'accord.
Ok.

Ton regard franc, noisette, papillonne vers Cyan. As-tu bien entendu ? L'intérêt est-il uniquement politesse illusoire ? Non. Pas à ton avis. Cyan a l'air réellement d'y croire, tournant le prototype entre ses longs doigts. Tu ne fais pas attention au bruit qu'il peut faire - à dire vrai, que les autres soient expressifs ne te gêne pas, c'est plutôt quand toi tu perds ton selfcontrôle qui t'ennuies. Tu hoches la tête, doucement, l'air soudain pensif.

J'avais eu l'idée d'en construire un, avant tout ça. Mais à présent, ça me semble presque vital de comprendre les pokémons, et la raison de leurs agissements. Tu frottes ton épaule gauche de ta main droite ; les missions deviennent de plus en plus ardues. Cyan doit avoir du mal également à gérer ses horaires : il doit y avoir pléthore de pokémons blessés, ici et là, à récupérer et à soigner. L'île devient folle, et sa faune pokémon également. Pourquoi ? Cette interrogation est dans tous les esprits, sur toutes les lèvres ; celui ou celle qui réussira à avoir le fin mot de l'histoire se verra propulsé dans la gloire - ou dans le sang, qui sait ?

Hem, heu, je- mais tu n'as pas vraiment le temps de finir ta phrase bredouillante. Une main enserre ton poignet, et tu te hérisses au contact sans chercher à t'en dégager ; tu suis, de ta grande masse musculeuse, le jeune homme jusque dehors, Archie suivant le pokémon roulant de Cyan. L'obalie, rond et bleu, vous rejoint alors que tu t'es assis en face de Cyan, sur l'herbe. Déjà, hors du bâtiment, tu te sens mieux. Moins pris au piège.

Une mercenaire ?

Tu répètes le mot avec lenteur, comme si tu risquais de te couper avec lui. Tu fronces les sourcils, et si l'idée ne manque pas de charme, elle ne manque pas non plus de te faire tiquer.

Cela me semble un peu, tu vois, violent comme méthode. Je n'aime pas trop ça. Disons que je trouverai bien un moyen d'enregistrer les sons pokémons. Tu hoches la tête, en notant dans un coin de ton crâne la proposition de venir ici. Tu n'as même pas eu besoin de demander. Comment tu l'as rencontré, cette mercenaire ? Tu ne peux t'empêcher d'être méfiant envers cette inconnue. Elle peut être une femme bien - mais le terme de mercenaire cache tellement de violence que tu ne l'aimes pas. Ton rôle de ranger te semble à l'opposé. Tu caresses la tête de l'obalie, distraitement. Vous avez eu de nouveaux problèmes, avec les agression ? Des pokémons plus nombreux amenés à vos soins ? Ou bien avez-vous été témoins de l'agressivité démente ? T'étais pas sensé parler boulot, par Arceus. Mais peut-être que tu en parles parce que ça te ronge, comme cette souilure ronge l'île. Tu baisses la tête, penaud.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
protecteurs - tout ira bien
— Arrivée : 26/05/2017
— Posts : 190
— Ft : KJ APA
— Age : 22 ans
— Occupation : apprenti ranger, en ligne pour les dernières semaines avant son examen final.
— Journal : le bric à brac
— Trésorerie : la banque
— Couleur : indianred
— Thèmes : www
— Pokedollars : 1300 p$
— Points EXP : 2 xp

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Mai - 1:18
bien sûr, cyan pouvait comprendre que le terme de mercenaire était un peu violent. mais, c'était comme ça que la jeune femme s'était qualifiée. qu'est ce qu'il pouvait faire contre ça ? après tout, elle était... pas violente, mais au moins un petit peu brusque. après, c'était louka, il ne la voyait pas autrement que comme ça : brusque, agitée, violente sans même le vouloir, à faire tout et n'importe quoi dans son coin, de façon assez bruyante en règle générale. mais, il était presque sûr qu'elle aimait vraiment les pokémons et qu'elle n'était pas du genre à leur faire du mal. il était aussi quasiment sûr qu'elle préférait les pokémons aux humains, mais là, ça relevait de son avis personnel sur la jeune femme.

eh bien, elle m'a abordé à la plage.

ça sonnait bizarre dit comme ça, et cyan put presque sentir une vague de gêne l'envahir alors qu'il cherchait à se rattraper et à éclaircir la situation qui semblait quelque peu confuse - bien qu'il n'arrive pas vraiment à savoir pourquoi il était aussi gêné et presque paniqué, d'un coup. c'était probablement juste la présence d'aramis qui le rendait tout... débile. ah, sérieusement. pour quoi est-ce qu'il passait, lui, maintenant ?

enfin, elle m'a demandé si je voulais qu'elle me capture des pokémons.

il y réfléchissait toujours, d'ailleurs. peut-être qu'elle pourrait lui attraper des pokémons, mais pour commencer, il ne connaissait pas vraiment ses prix - elle lui en avait peut-être parlé, mais dans tous les cas il ne se souvenait pas - et puis aucun pokémon ne lui faisait vraiment de l'oeil pour l'instant. enfin, cyan se sentait encore capable d'aller attraper ses pokémons tout seul. même s'il n'avait aucune idée des capacités combatives de max.

oui, les pokémons sont de plus en plus agressifs... mais ce qui me sidère, c'est qu'on dirait que leur attitude déteint sur celle des humains, les gens deviennent irrespectueux, violents...

cyan soupira doucement, essayant d'effacer la moue attristée qui s'était dessinée sur son visage, en vain. il n'aimait pas trop qu'aramis le voit comme ça, après tout il aurait préféré afficher un beau sourire qui redonnait confiance en soi mais... non, il n'était plus trop d'humeur. enfin. allez. courage, cyan lurantis, tu peux afficher un sourire et détourner le sujet de conversation.

et toi ? ton examen final approche, non ?

il esquissa un sourire presque fier, posant sa main sur celle d'aramis pour la serrer doucement, comme en signe d'encouragement.

tu m'annonceras les résultats, hein !

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
éleveurs - tout le monde il est beau
— Arrivée : 22/05/2017
— Posts : 79
— Ft : HONG JISOO
— Crédits : NAUTILE
— Age : DIX-NEUF ANS
— Occupation : SOIGNEUR ♡ AROMATHÉRAPIE
— Trésorerie : MONEY = SHEITAN
— Couleur : #DFF2FF
— Pokedollars : 850.
— Points EXP : 02.
— Rps en cours :
i. louka
ii. aramis
— Multicomptes : ASMODÉE XU

Voir le profil de l'utilisateur


LA MORT DE L'ÂME
Revenir en haut Aller en bas
Lun 29 Mai - 7:53
heredoc island ranger
•••

Tu connais - ou tu crois connaître - ce genre de personnes. Des mercenaires, qui blessent et pillent, qui prennent sans donner, pour assouvir leurs désirs, ou ceux de leurs clients. Tu as vu les ravages que cela peut donner, et tu n'es ni fier d'appartenir aux Hommes, ni heureux de savoir que cela est toléré, demandé, par autrui. Que Cyan te l'ai proposé comme cela, tranquillement, te fais vaciller entre deux options : tu te trompes, lourdement, sur le compte, peut-être, de certains ; Cyan est aveuglé, trop amical, trop gentil, et ne voit que l'assouvissement, le résultat. Peut-il être aussi naïf ? Toi, l'es-tu ?

T'écoutes, attentif. Autant pour l'histoire que pour le fond. Tu sens les fibres du futur ranger s'agiter - devras-tu intervenir, si ce que tu entends ne te plais pas ? Même en congé, tu te tends à l'idée qu'on puisse faire souffrir un pokémon. Jack serait fier de toi, penses-tu avec une trace d'ironie et d'amertume. Surtout quand tu penses aux deux jolis yeux, aux deux prunnelles nouvelles, gardiennes de ton rang, qui te hantent vaguement ces derniers temps. Tu vois l'agitation qui parcourt ton ami, sans la comprendre - elle l'a abordé à la plage ? Que peut-il y avoir de mal à ça ? L'innocence qui balaye les possibles illusions. Tu es incapable d'imaginer le pire, le sordide et le glauque, chez quelqu'un. Surtout chez Cyan. Tu ne remarques rien de bizarre. D'anormal. Tu te fais peut-être des films.

Je suppose qu'il n'y a pas de mal à ça, si c'est fait avec respect. Tu prononces le mot du bout de la langue, du bout des dents. Tu as accepté ? La chasse. Tu le regardes, vivement, droit dans les yeux. Tu veux savoir - tu as besoin de savoir si Cyan lui a fait confiance, assez pour lui confier un bout de ses désirs.

Les propos de ton ami sont véridiques, et tu ne peux que hocher la tête de dépit. Oui - la violence est devenue omniprésente, une tension, et le monde, l'île entière semble engluée dans cette atmosphère pesante, de sauvagerie barbare. Comme si tous, ou presque, avaient oublié ce que c'est que d'avoir un cerveau et de l'utiliser. Tu observes l'air triste de Cyan et tu te forces à sourire. Allons, haut les coeurs. Nous trouverons bien une solution pour sauver notre île. Tu acceptes qu'il change de sujet. C'est peut-être mieux.

Tu ne retires pas ta main, pas tout de suite. Tu attends de répondre, avant. Je passe le dernier examen, ma soutenance, dans ... tu comptes mentalement. Ce moment se rapproche à chaque instant, si vite ! Dans trois semaines, maintenant ! Tiens, d'ailleurs, j'ai changé de mentor. Jack s'est blessé, dernièrement. Il est invalide, et le temps que je passe mon examen, il ne sera pas remis. J'ai donc un nouveau mentor, une pointure. Le mec qui tient le casino, à littérapolis, Isaïah. Un petit sourire de fierté se loge sur tes lèvres. Je n'ai même plus peur de rater - cet homme est un génie, une tête, tu verrais ça ! Et le respect, la passion du métier, de découler de ta voix, avec un petit quelque chose en plus, une anomalie toute enfantine, toute garçonne, toute douce.

Résumé
Origine : Natif
Pokémons :
Sac à dos :
avatar
protecteurs - tout ira bien
— Arrivée : 26/05/2017
— Posts : 190
— Ft : KJ APA
— Age : 22 ans
— Occupation : apprenti ranger, en ligne pour les dernières semaines avant son examen final.
— Journal : le bric à brac
— Trésorerie : la banque
— Couleur : indianred
— Thèmes : www
— Pokedollars : 1300 p$
— Points EXP : 2 xp

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ad vitam aeternam :: Noc'Nihili :: Île Ava :: héréroc :: élevage pokémon-